Amour Essence Ciel

Spiritualité, soins alternatifs
 
AccueilPortailCalendrierS'enregistrerConnexion
Chaque être sur Terre est une facette du Grand Diamant mondial
qui reflète sa portion du ciel.
Ce forum rassemble les personnes de bonne volonté mondiale,
les différents courants de l’esprit humain et de leurs guides spirituels,
en toute simplicité et avec un langage accessible à tous,
dans le but de co-créer l'Humanité Une .

Les sujets sont divers, variés et reliés aux sources des textes.
Chacun doit pouvoir apporter sa pierre à l’édifice et trouver ce qui le motive
et le guide sainement dans la vie.

Le partage avec tous, permet de mieux nous comprendre,
mieux nous accepter, mieux nous respecter, mieux nous aimer.

Nous faisons évoluer notre champ de conscience, et celui de l’humanité
en étant dans le coeur.

Partagez | 
 

 TCHENREZI Bouddha de la Compassion

Aller en bas 
AuteurMessage
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: TCHENREZI Bouddha de la Compassion   Lun 20 Aoû - 16:55

OM MAMI PADME HUM   Sam 18 Aoû 2012 - 23:14
 
Aujourd'hui Sa sainteté le 17ème Karmapa reconnu par Shamar Rinpoché,

nous a donné l'initiation TCHENREZI, le Bouddha de la compassion
dont le mantra OM MAMI PADME HUM fait vibrer la compassion pour tous les êtres vivants.
 je remercie avec AMOUR et GRATITUDE le 17ème KARMAPA et son sublime traducteur le tülkou Trinley Rinpoché


explication du mantra ( Wikipedia)
Om mani padme hum (dérivé du sanskrit, devanāgarī ॐ मणि पद्मे हूँ, oṃ maṇi padme huṃ, parfois suivi d'une septième syllabe, hrih), ayant pour diminutif mani, est un des plus célèbres mantra du bouddhisme. Mantra des six syllabes du boddhisatva de la compassion Avalokiteśvara (Guanyin en chinois, Kannon en japonais, Chenrezig en tibétain). Mantra de la grande compassion (mahākarunā) au rayonnement est universel dans le bouddhisme mahāyāna, il est un mantra national du Tibet.
La septième syllabe optionnelle, HRIH, est un « bija », ou syllabe germe, laquelle condense dans le mantra la compassion d'Avalokiteshvara. HRIH est visualisé dans le coeur

«Om est un ornement de style verbal, un mot de charme ouvrant une phrase.
Mani, signifie 'joyau' tel qu'une perle, un diamant ou autre pierre précieuse.
Padme, est un mot composé, Padma-E, 'Padma' étant la fleur de lotus et 'E' un simple vocatif (O, Lotus!).
Hum, est ornement verbal terminant toute parole magique.»

Hommage au joyau du lotus et plus précisément "le joyau dans le lotus", ces deux termes étant eux-mêmes de profonds symboles, que le méditant tient à l'esprit.
Un joyau est évidemment précieux; ici on réfère au joyau-qui-accomplit-tous-les-souhaits (sank. citānmani, tib. yishin norbu), une sorte de pierre philosophale orientale dont le symbolisme est transmuté au niveau spirituel: il s'agit de notre sagesse innée, la nature-de-bouddha ou tathagatagarbha, mais aussi du guru qui nous en transmet la reconnaissance.
Parmi les gemmes, le diamant ou vajra occupe une place spéciale dans le vajrayāna.
le vajradhātu est la sphère du diamant, inaltérable, claire et brillante, à l'instar de la réalité ultime. Son mandala est extrêmement élaboré et inclut les déités que les syllabes du mantra représentent.

Quant au lotus il surgit de la boue pour fleurir au soleil sans être lui-même entaché, symbolisant par là la pureté et la beauté. la nature essentielle ne subit pas les distorsions adventices du samsāra, tout comme l'être qui a assimilé les sagesses de la vacuité et de la non-dualité. Ces symboles ont d'autres dimensions.

OM générosité, sagesse équanime, dont la distorsion est l'orgueil couleur blanc
MA Ethique, sagesse accomplissante, distorsion envie, couleur vert
Ni tolérance, distorsion passion, couleur jaune
PAD persévérance, sagesse embrassante, distorsion torpeur, couleur bleu ciel
concentration, sagesse discriminante, distorsion avidité, couleur rouge
HUM Discernement, sagesse semblable au miroir, distorsion haine, couleur bleu nuit ou noir

Chacune de ces syllabes est le bīja, l'essence-semence de libération de chacun des domaines ou règnes d'existence, des paradis des devas jusqu'aux enfers. C'est donc envers l'univers entier que le pratiquant envoie sa compassion. On peut aussi faire du mantra l'invocation du muni (sage) ou bouddha de chacun de ces domaines. Chacune des syllabes représente une des six vertus transcendantes, ou pāramitās de la pensée du mahāyāna, que le pratiquant cherche à actualiser en lui-même.

Alexander Studholme, de l'Université de Cambridge, soutient dans son livre sur ce mantra, que dans le contexte du Kāraṇḍavyūha-sūtra, Manipadmé serait un locatif signifiant « dans le Joyau-Lotus », et désignant le mode de naissance dans la « Terre Pure » du Bouddha Amitabha, où le récitant aspire à renaître. Il confirme aussi que ce serait un nom d'Avalokiteśvara ou de sa parèdre, et que ce mantra condense plusieurs niveaux d'intention spirituelle.


Om Mani Padme Hum
« Dans la religion du Bhoutan, comme dans celle du Tibet, il existe une formule sacrée dont les mots hom-ma-ni-pê-mé-houm sont de nature à ne pouvoir être traduits d'une manière satisfaisante à cause de leur sens abstrait et mystique. .. Toute la doctrine lamaïte se résume dans cette formule :
HOM adoucit les tribulations du peuple ;
MA apaise les angoisses des lamas ;
NI soulage les chagrins et les afflictions des hommes ;
PAD diminue les douleurs des animaux ;
enlève la peur des fantômes;
HOUM enfin tempère les souffrances et les peines des damnés.
Cette célèbre formule est répétée par tous les religieux ; elle est écrite en tous lieux, sur les bannières, sur les temples, sur les casques des chefs, sur les murailles des habitations et sur les montagnes : quelques unes de celles-ci la présentent formée avec de grosses pierres fixées dans le sol, de manière qu'on peut la lire d'une très grande distance.»

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer



Dernière édition par mamichaël le Jeu 3 Nov - 9:44, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: TCHENREZI Bouddha de la Compassion   Lun 20 Aoû - 17:15

Percevons Tchenrézi au-dessus du sommet de notre tête comme un être de Lumière supérieur à nous-même - il a le potentiel dont nous disposons tous, mais il est un Boddhisatva réalisé supérieur à nous-même.

Tchenrézi apparaît d'une blancheur immaculée lumineuse, sans défaut, qualité parfaite de Tchenrézi plein de compassion pour autrui, il est sans attachement , sans égoïsme, ni rejet d'autrui .
Une lumière blanche brillante émane du corps de Tchenrézi, accompagnée des cinq autres lumières (OM blanc, MA vert, Ni jaune, PAD, bleu, ME rouge, HUM noir), symbolisant la bénédiction qu'il accorde à tous les êtres sensibles avec des moyens doux et paisibles. par les couleurs Tchenrézi accorde ses bienfaits de toutes les manières possibles pour accomplir nos souhaits purs et remplis de compassion pour autrui, par la pratique de Tchenrézi, nous recevons la grâce de la réalisation de tous nos souhaits.
Visualisons Tchenrézi au-dessus du sommet de notre tête, regardant dans la même direction que nous. Tchenrézi est beau, tout son corps est bien proportionné. il incarne la beauté, l'élégance et la majesté . Il est parfait, sans défauts .

Contemplons Tchenrézi afin que sa splendeur, sa magnifiscence, sa majesté, nous captive au point que toute douleur ou souffrance soient oubliées instantanément. Le pouvoir de captivation de Tchenrézi est magique car il annule toute pensée égocentrique ou perturbatrice.

Tchenrézi est toujours souriant. Ses yeux restent ouverts, son regard est doux, bienveillant, apaisant, tendre comme celui d'une mère envers son bébé. L'attention, l'affection, la sincérité et la douceur pour tous les êtres sensibles sans exception, se lisent dans ses yeux. son sourire éclaire son visage  et reflète l'amour tendre et rempli de compassion envers tous les êtres vivants.

Tchenrézi a quatre bras et quatre mains. Les quatre bras et mains signifient les quatre vertus incommensurables: amour-tendresse, compassion, joie, et équanimité.
Tchenrézi, le Bodhisattva de la Compassion sans limite, est la véritable personnification et réalisation des quatre incommensurables.
Les quatre incommensurables sont les véhicules par l'intermédiaires desquels Tchenrézi apporte ses bienfaits aux êtres ( Symbolisés par les quatre bras et quatre mains de Tchenrézi).
Les deux premières mains, les mains intérieures, ont les paumes jointes au niveau du coeur, et elles tiennent le joyau bleu azur de la réalisation des souhaits. Cela symbolise la sagesse primordiale de Tchenrézi est toujours omniprésente et illimitée .
Dans la main droite extérieure, Tchenrézi égrène sans cesse son mala de grains de cristal pour compter les mantras. Ceci signifie qu'il n'existe aucun instant sans bienfait de Tchenrézi envers les êtres et il tourne la roue l'activité illuminée.
Dans la main gauche extérieure, Tchenrézi tient une fleur de lotus, symbolisant l'état immaculé et pur de Tchenrézi qui prodigue ses bienfaits sous la forme adaptée aux capacités mentales, aux circonstances, et aux aptitudes des êtres sensibles. exemple : Tchenrézi apparait  aux animaux sous la forme d'un animal, aux humains selon leur culture.
Tchenrézi peut apparaître dans les différents mondes, comme le monde de l'enfer ou celui des êtres avides en restant pur et sans aucunes taches samsariques de ces divers mondes, à l'instar de la fleur de lotus qui croît dans la boue, émerge immaculée de l'eau.

Adressons à Tchenrezi un souhait sincère car il a les qualités pour octroyer les bienfaits demandés. Si il n'avait pas ces qualités, il serait incapable de nous aider.
Ici nous faisons une demande solennelle, au Lama et Yidam Tchenrézi. " Lama " signifie quelqu'un qui a atteint une connaissance et une réalisation supérieure, il s'est purifié de toute tache, et est capable de libérer de toute souillure ceux qui en sont affectés. Le yidam établit une connexion mentale suprême avec celui qui pratique, et le yidam accorde les bienfaits demandés. Tchenrézi est la personnification des qualités d'un lama et d'un yidam, les qualités d'un être parfaitement noble parmi les êtres réalisés.
Tchenrézi , Seigneur de la protection est digne de mener les êtres à la libération, et de garder les êtres hors de la confusion et de la souffrance. Tchenrézi est la réalisation de l'esprit illuminé spontané qui irradie de tendresse aimante et de compassion, de manière continue et illimitée. Il est sans cesse vigilant et ne détourne jamais son attention d'aucun être sensible.

Adressons nos demandes solennelles à Tchenrézi, le Seigneur de la Tendresse Aimante.
Prions en lui demandant, de nous garder en sa compassion. Nous adressons une demande très sincère et directe:
"merci de répandre des bienfaits sur tous les êtres sensibles; J'ai besoin de tes bienfaits, alors merci de répandre en moi et sur tous les vivants, les qualités pleines de compassion de ton esprit. A mon niveau très relatif et matériel, je te dis: Tu possèdes des richesses matérielles et spirituelles et j'ai besoin de tes richesses, pour réaliser une terre pure, aide-moi merveilleux Bouddha de compassion ".
C'est aussi simple que cela. Comme un père et une mère remplis d'amour, Tchenrezi veille à notre réalisation pour le bien de tous.

Je souhaite réaliser une terre pure pour le bien de tous les vivants et que tous les êtres dotés de sens soient libérés des souffrances du samsara.
" Puisse-tu, Tchenrézi, garder tous les êtres sensibles dans ta compassion éclairée, jusqu'à ce que tous les êtres sensibles aient atteint l'état de Bouddha ". Ceci est une demande solennelle, directe, sincère et qui vient du coeur, que je t'adresse au nom de tous les êtres sensibles.
Aide-moi à être capable de répandre des bienfaits sur tous les vivants, avec ta force, pas seulement dans cette vie-ci, mais dans toutes mes vies futures, dans toutes mes nombreuses existences. Merci de développer en moi les qualités que toi Tchenrézi, tu as développées en toi, afin de développer ma propre illumination, je veux être utile aux autres êtres en effaçant les souillures, en prononçant le mantra de six syllabes OM MA NI PADME HUM.

Visualisons Tchenrézi au-dessus du sommet de notre tête, et au-dessus des têtes de tous les vivants. Visualiser un nombre illimité d'êtres dans un espace illimité. un peu comme la voie lactée remplie de milliers Tchenrezis. Puis visualiser Tchenrezi dans notre coeur et au coeur de chaque être vivant.
Les prières à Tchenrézi sont remplies d'hommages, d'offrandes, de confession de nos actes négatifs en les regrettant mais sans se culpabiliser, de réjouissance des actes positifs accomplis par tous, des demandes envers Tchenrézi pour incarner en soi ses qualités et pour oeuvrer au bien de tous les vivants. Qu'en chacun fleurisse les qualités et pouvoirs vertueux de Tchenrézi!  

Nos voeux ne sont pas égotiques mais  tournés vers les qualités éveillées de notre esprit et de celui de tous. Développons notre énergie de sagesse en gardant notre visualisation sur Tchenrezi, sur l'activité d'amour et de compassion qui soulage la souffrance de tous les êtres,
dans notre coeur s'illumine la lettre HRI, sur un lotus et un disque de lune ; sur les six pétales du lotus sont les six syllabes du mantra qui rayonnent, soulageant la souffrance de tous les êtres :
rayonnement des syllabes (OM blanc / MA vert / NI jaune / PE bleu / ME rouge / HOUNG noir)

OM MA NI PADME HUM HRÎH

Les 6 syllabes en relation avec les 6 bouddhas les 6 Munis oeuvrant dans les 6 destinés, passions et destinés.
OM blanc, relié à RATNASAMBHAVA et à INDRA, purifie l'orgueil et les chutes ainsi que la destinées des devas.
MA vert, lié à AMOGHASDDHI et VEMACITRA, purifie la jalousie, la discorde et la destinée des asuras
NI jaune, lié à VAJRADHARA et à SAKYAMUNI, purifie l'ignorance, les 4 souffrances et la destinée humaine.
PAD bleu, lié à VAIROCANA et à DHRUVASIMHA, purifie la stupidité et l'obscurité mentale, ainsi que le domaine annal.
ME rouge, lié à AMITABHA* et à JVALAMUKHA, purifie l'avarice, la faim, la soif, et la destinée des pretas.
HUM noir, lié à AKSOBHYA et à DHARMARAJA,purifie la colère, la haine et les enfers.

HRIH, syllabe germe de la famille padma et de la compassion est souvent placé au coeur de chaque mantra. HRIH est notre lumière d'amour rayonnant dans notre coeur, Tchenrezi en soi, notre potentiel ( pote en ciel ) au choeur de notre coeur est Tchenrézi, nous avons ses qualités et vertus en nous, notre tabernacle, notre temple sacré, notre divine présence... peu importe comme on le nomme selon nos cultures, mais c'est notre reliance à l'Amour le plus pur et inconditionnel en soi.

*Amitabha est l’un des cinq Dhyani Bouddhas ou Bouddhas des cinq familles. De couleur rouge, sa pratique permet la libération du cycle des existences et de reprendre naissance en la Terre Pure de Déwatchène. on effectue régulièrement pour les personnes décédées, la pratique du Bouddha Amitabha.

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer



Dernière édition par mamichaël le Jeu 3 Nov - 9:45, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: TCHENREZI Bouddha de la Compassion   Lun 20 Aoû - 17:29


_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: TCHENREZI Bouddha de la Compassion   Lun 20 Aoû - 19:22


_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: TCHENREZI Bouddha de la Compassion   Jeu 21 Aoû - 11:10

La signification du Mantra Om Mani Padme Hung par sa sainteté le Dalai Lama


https://www.youtube.com/watch?v=4QQKDP8SQZg

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: TCHENREZI Bouddha de la Compassion   Mer 1 Oct - 21:15

Pratique de TCHENREZI
Selon la tradition de Dhagpo Kagyu Ling

https://www.youtube.com/watch?v=ZEq8LOLK41A

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: TCHENREZI Bouddha de la Compassion   Mar 16 Déc - 20:52

Prise de Refuge

NAMO GURU BEH
NAMO BUDDHA YA
NAMO DHARMA YA
NAMO SANGHA YA
Je prends refuge en le Lama
Je prends refuge en le Bouddha
Je prends refuge en le Dharma
Je prends refuge en la Sangha

Refuge et Boddhicitta

SANG GYÉ CHO DANG TSO KYI CHOG NAM LA
JANG CHUB BAR DOU DAG NBI KAB SU CHI
DAG GI JIN SOG GYI PAI SO NAM KI
DRO LA PAN CHIR SAN GYÉ DROUB PAR SHOG
Jusqu'à l'éveil, je prends refuge en le Bouddha, le Dharma et la Sangha
Grâce aux mérites accumulés
par ma pratique de la générosité et des autres perfections
puis-je devenir un Bouddha pour le bien de tous les êtres.


Prière avant les Enseignements

SEM TCHEN TAM TCHE DEWA DANG DEWEI GYOU DANG DENPAR GYOUR CHIK
DOUKNGEL DANG DOUKNGEL GYI GYOU DANG DRELWAR GYOUR CHIK
DOUKNGAL MEPEI DEWA DAMPA DANG MI DRELWAR GYOUR CHIK
NYE RING TCHAK DANG NYI DANG DRELWEI TANG NYOM TSE ME PA LA NEPAR GYOUR CHIK
Par le pouvoir et la vérité de cette pratique,
Puisse tous les êtres jouir du bonheur et des causes du bonheur,
Puisse-t-ils être libres de la souffrance et des causes de la souffrance,
Puisse-t-ils ne jamais être séparés du grand bonheur dénué de souffrance,
Puisse-t-ils demeurer dans la grande équanimité qui
Est libre de toute passion, de toute agressivité et de tout Préjugé.

Prière après les Enseignements

SONAM DI YI T'AMTCHE ZIK PA NYI
T'OP NE NYE PE'I DRA NAM P'AM JE SHING
KYE GA NA TCHI BALONG TROUKPA YI
SI PE'I TSO LE DROWA DRÖLWAR SHOK
Par ces mérites, puisse tous les êtres atteindre l'omniscience de l'Éveil.
Et, ayant vaincu l'ennemi, les négativités et l'illusion, être libérés de l'Océan du Samsara.
Agités sans relâche par les vagues de la naissance, de la vieillesse, de la maladie et de la mort.


La Dédicace

DO SOUM SHEK PE'I GYELWA T'AMTCHE KYI
NGO WA DANG LA TCHOK TOU NGAK PA TE
DAK GI GE WE'I TSAWA DI KUN KYANG
ZANGPO TCHO TCHIR RAB TOU NGO WAR GYI
JAMPEL PAWO JITAR K'YEN PA DANG
KOUNTOUZANGPO DE YANG DE CHIN TE
DE DAK KUN GYI JE SOU DAK LOB TCHING
GEWA DI DAK T'AMTCHE RAB TOU NGO
Du Boddhisattva Manjushri qui atteignit la libération,
Ainsi que de Samanthabadra, je m'entraînerai à en suivre les traces.
J'en dédie le mérite à l'éveil de tous les êtres.
De même que tous les Bouddhas du passé, du présent et du futur ont loué l'importance et l'excellence de la dédicace,
Je dédie moi aussi tout mon mérite et ses causes afin de suivre ce bon sentier.


La Prière à Sept Branches

Les sept branches sont:
1) l'hommage
2) l'offrande
3) la confession des actes non-vertueux
4) la joie pour le bien accompli par autrui
5) la requête des enseignements
6) la supplique adressée aux Bouddhas afin qu'ils demeurent présents en ce monde
7) la dédicace des actes vertueux pour le bien des êtres.

Chaque branche vise à neutraliser un poison de l'esprit.
1) l'orgueil
2) l'avarice
3) l'agressivité - l'aversion
4) la jalousie et l'esprit de compétition
5) l'Ignorance - la stupidité
6) l'idée de permanence
7) l'égocentrisme

La dédicace conduit en outre à l'obtention de la parfaite Illumination.
Le nom d'un Bouddha, d'un yidam  ou de tout autre objet d'adoration peut être substitué à celui d'Avalokiteshvara ( Tchenrezi) :

GO SOUM GOU PAI GO NAI CHAG TSEL LO
NGO SHAN YI TRUL CHO TRIN MA LU BUL
TO MAI NAI SAG DIG TOUN TAM CHÉ SHAG
KYÉ PAG GUÉ WA NAM LA JÉ YI RANG
KOR WA MA DONG BAR DOU LEG SHUNG NAI
DRO LA CHO GYI KOR LO KOR WA DANG
DAG ZHAN GE NAM JANG CHUB CHEN POR NGO

"Avec une foi sans réserve je rends hommage à Avalokiteshvara,( Tchenrezi)
À tous les vainqueurs et à leurs fils, qui résident dans les dix directions et les trois temps.

J'offre en réalité et en imagination
Fleurs, encens, lumières, parfums,
Nourriture, musique et maints autres objets.
Je supplie la sainte assemblée d'accepter ces offrandes.

Je confesse tous les actes négatifs
Que j'ai commis sous l'influence des émotions perturbatrices
Et des dix actes non vertueux, les cinq actes les plus graves et les autres
Commis depuis des temps sans commencement jusqu'à maintenant.
Je me réjouis du mérite
De toutes les vertus que les Shravakas, Pratyékabouddhas,
Bodhisattvas et les êtres ordinaires
Accumulent à travers les trois temps.

Je prie pour que tourne la Roue du Dharma
Des véhicules ordinaire, supérieur et inférieur
Correspondant aux nombreux degrés de capacité
Qui fondent les motivations de tous les êtres.

Je supplie les Bouddhas de ne pas passer au-delà de la souffrance
Mais, tant que le cycle des existences n'est pas complètement vide,
De veiller avec grande compassion sur tous les êtres
Immergés dans l'océan de la misère et de la peine.
Puisse tout mérite par moi rassemblé
Devenir une graine pour l'illumination de tous les êtres.
Sans délai, puissé-je devenir
Un guide splendide pour les êtres".

Mantra aux cent syllabes de Vajrasattva, Dorjé Sempa en Tibétain  Bouddha de la Purification
Source: Le Miroir du Coeur, par Philippe Cornu, Paris, Édition Seuil, Collection: Points-Sagesses, 1997.
OM BENZA SATO SAMAYA
MANOU PALAYA
BENZA SATO TÈNOPA TITHA
D'IDHO MÈ BHAWA
SOUTO KAYO MÈ BHAWA
SOUPO KAYO MÈ BHAWA
ANOU RAKTO MÈ BHAWA
SARWA SIDDHI MEMT'A YATSA
SARWA KARMA SOUTSAMÈ
TSITAM SHRIYAM KOUROU HOUM
HA HA HA HA HO
BHAGAWAN SARWA TATHA GATA
BENZA MAMÈ MOUNTSA BENZÈ BHAWA
MAHA SAMAYA SATO AH HOUM PÈ

"Hommage au lien sacré de Vajrasattva,
Ô Vajrasattva protégez le lien sacré,
puissiez-vous demeurer fermement en moi,
donnez-moi complète satisfaction,
croyez en moi,
soyez bienveillant,
accordez-moi tous les accomplissements,
montrez-moi tous les karmas,
rendez mon esprit bon, vertueux et de bon augure,
essence du coeur de Vajrasattva,
HA HA HA HA HO (quatre étapes de l'accomplissement ou extases: HA),
Ô Bienheureux qui personnifiez tous les Tathagatas de diamant ne m'abandonnez pas,
accordez-moi la réalisation de la Nature de Vajra,
grand Être du Samaya, faites-moi un avec Vous."

Mantra court de Vajrasattva, Dorjé Sempa en Tibétain (Bouddha de la Purification)
OM BENZA SATO HOUNG

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer



Dernière édition par mamichaël le Jeu 3 Nov - 9:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: TCHENREZI Bouddha de la Compassion   Sam 27 Déc - 22:23

PRATIQUE OFFICIELLE DE TCHENREZI



https://www.youtube.com/watch?v=48uWrvCK1l0#t=23

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: TCHENREZI Bouddha de la Compassion   Sam 27 Déc - 23:32

méditation de Tchenrezi avec une animation pour guider notre visualisation.

Chanté par Tsultrim Rinpoche à la maison de Karmapa , Budapest, Hungary
fait par Karma Ratna Dargye Ling sangla, Hungary


https://www.youtube.com/watch?v=esz0WX-5cA0

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: TCHENREZI Bouddha de la Compassion   Jeu 3 Nov - 9:39

LE MANTRA DE CHENREZIG OU AVALOKITESHVARA

Il est toujours agréable de parler du mantra de Chenrezig, car pour beaucoup d'entre nous il est le plus beau de tous les mantras. Il est le roi des mantras, il représente la compassion, la bienveillance. On dit ausi qu'il contient tous les autres mantras.
Le Dalaï-Lama dit qu'il ne faut pas le répéter sans connaître sa signification.

OM MANI PADME HUNG
sanskrit
OM MANI PEME HÛM tibétain

"Que le joyau soit dans le lotus" Mani est le joyau, ce joyau représente l'enseignement, Padma est le lotus il est le coeur de tous les êtres.


"Que l'enseignement du Bouddha soit dans le coeur de tous les êtres"
Chenrezig tient entre ses deux mains ce joyau précieux mais il ne le serre pas, il ne l'emprisonne pas, il le tient d'une certaine façon pour le faire voir et en faire profiter tous les êtres, il représente l'enseignement du Bouddha qui exauce tous les souhaits.


Le rosaire de sa main droite est continuellement égrené, il ne s'arrête jamais, le rosaire représente le mantra donc sa parole. Ce mantra est continuellement dit par Chenrezig comme bienfait pour tous les êtres. Quand nous récitons ce mantra nous ne sommes pas seuls, nous pensons que tous les êtres le récitent avec nous.
Le lotus dans sa main gauche est aussi un symbole de pureté, le lotus symbolise la vraie nature de l'homme que rien ne peut souiller.
"Que l'enseignement du Bouddha soit dans le coeur de tous les êtres"
Pourquoi l’enseignement du Bouddha doit-il être dans le cœur de tous les êtres ?Pour les rendre heureux, pour faire disparaitre l'ignorance, puisque l’enseignement du Bouddha est là, en ce monde, pour nous transformer intérieurement et faire de nous des êtres plus compatissants, plus justes, plus purs. Avec cette motivation d’aider tous les êtres, ce mantra est donc considéré comme le mantra le plus important du Bouddhisme tibétain. C’est un mantra qui n’est pas axé sur une motivation égoïste mais sur autrui.


Au Tibet, Chenrezig ou Avalokiteshvara en sanskrit, est le plus souvent représenté assis en padmasana sur un lotus et sur une lune, son dos repose sur une lune immaculée. Ses deux premières mains sont jointes et tiennent le joyau qui exauce tous les souhaits. Les deux autres, main droite et main gauche tiennent respectivement un mala de 108 graines et une fleur de lotus.


Les six syllabes représentent les 6 destinées possibles ; le monde des dieux (devas), des demi-dieux (asuras), des hommes, des animaux, des esprits avides(pretas), des enfers chauds et froids et les six sons représentent les 6 paramitas ou six sagesses ; le don, l’éthique, la patience, diligence, concentration, connaissance.
Dans l’Himalaya on rencontre souvent les six syllabes sur des pierres sculptées, des drapeaux de prières et les fameux murs de mani. On les trouve gravées sur des pierres qui sont déposées dans les rivières afin que les poissons les voient et même qu’ils les touchent avec leur corps, aussi accrochées sur des fils entre les arbres entre les maisons afin que tous les êtres sensibles puissent en bénéficier par la vue. Quand ces drapeaux sont usés les 6 syllabes se sont envolées pour le bien des êtres. Ils peuvent aussi se retrouver par centaines dans des stupas. Les vieux tibétains les psalmodient à longueur de journée. Pour tous les six syllabes représentent la compassion. Elles sont la partie verbale de la déité Avalokiteshvara.

Explication du mantra Om Mani Padmé Hûm par sa Sainteté le Dalaï-Lama

« C’est fort bien de réciter le mantra OM MANI PÉMÉ HOUNG mais tandis qu’on le récite, encore faut-il penser à sa signification, car la portée de ces paroles est vaste et profonde. La première, OM, est composée de trois lettres - A, U et M. Elles symbolisent le corps, la parole et l’esprit du pratiquant ; mais dans le même temps, elles symbolisent le corps, la parole et l’esprit purs et glorieux d’un Bouddha.
Le corps, la parole et l’esprit impurs peuvent-ils être transformés en un corps, une parole et un esprit purs, ou sont-ils entièrement séparés ? Tous les Bouddhas sont au départ des êtres comme nous qui, en suivant la voie, sont devenus des Éveillés. Le bouddhisme ne prétend pas qu’il y ait quelqu’un qui, dès l’origine, soit sans défaut et possède toutes les bonnes qualités. Le développement d’un corps, d’une parole et d’un esprit purs vient graduellement de l’abandon des états impurs, qui sont ainsi transmués en états purs.
Comment cela se fait-il ? La voie est indiquée par les quatre syllabes suivantes. MANI, signifiant joyau, symbolise les moyens de la méthode - l’intention altruiste d’être illuminé, la compassion et l’amour. Tout comme le joyau est capable d’éloigner la pauvreté, de même l’esprit altruiste d’éveil est capable d’écarter l’indigence, ou les difficultés, de l’existence cyclique et de la paix solitaire. Pareillement, tout comme le Joyau exauce les désirs des êtres sensibles, l’intention altruiste de devenir illuminé accomplit les souhaits des êtres sensibles.
Les deux syllabes, PÉMÉ ou PADMÉ, signifiant lotus, symbolisent la sagesse. Tout comme un lotus sort du limon sans être souillé par la boue, de même la sagesse peut vous placer dans une situation de non contradiction, alors qu’il y aurait contradiction sans posséder la sagesse. Il y a la sagesse qui réalise l’impermanence ; la sagesse qui réalise que les personnes sont vides d’existence substantielle ou d’existence se suffisant à elle-même ; celle qui réalise le vide de la dualité, c’est-à-dire de la différence d’entité entre sujet et objet ; et la sagesse qui réalise la vacuité de l’existence inhérente. Bien qu’il y ait différentes sortes de sagesse, la principale d’entre elles est celle qui réalise la vacuité.
La pureté doit être acquise par l’unité indivisible de la méthode et de la sagesse, symbolisée par la syllabe finale HOUNG, OU HÛM, qui traduit l’indivisibilité. Selon le système des sûtras cette indivisibilité de la méthode et de la sagesse se réfère à la sagesse affectée par la méthode, et à la méthode affectée par la sagesse.
Dans le véhicule Mantrique, ou Tantrique, la référence porte sur la propre conscience dans laquelle la forme globale, à la fois de la sagesse et de la méthode, constitue une identité sans différenciation. En termes de syllabes-germes des cinq Bouddhas conquérants, HOUNG est la syllabe germe d’Akshobya - l’Immuable, le non-fluctuant, qui ne peut être en rien perturbée.
Ainsi, les six syllabes OM MANI PÉMÉ HOUNG signifient qu’en fonction de la pratique d’une voie, qui est l’union indivisible d’une méthode et d’une sagesse, vous pouvez transformer votre corps, votre parole et votre esprit impurs en corps, parole et esprit purs et glorieux d’un Bouddha. II est dit qu’il ne faut pas chercher la bouddhéité hors de soi ; les matériaux pour y parvenir se trouvent à l’intérieur. Maitreya l’a dit dans son « Sublime continuum du Grand Véhicule » (Uttaratantra), tous les êtres ont naturellement la nature de Bouddha dans leur propre continuum. Nous avons en nous-mêmes le germe de la pureté, l’essence de Celui Qui S’en Est Ainsi Allé (Tathâgatagarbha), qui doit être transformé et pleinement développé en bouddhéité. »

Source : Le seigneur du Lotus blanc, Le Dalaï-Lama, par Claude B. LEVENSON, Paris,

"Que l'enseignement du Bouddha soit dans le coeur de tous les êtres"


Chenrezig
Manjushri-------------- Vajrapani

http://fr.wikipedia.org/wiki/Avalokiteshvara


_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TCHENREZI Bouddha de la Compassion   

Revenir en haut Aller en bas
 
TCHENREZI Bouddha de la Compassion
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amour Essence Ciel  :: Religions, philosophie, écoles de vie :: Bouddhisme-
Sauter vers: