Amour Essence Ciel

Spiritualité, soins alternatifs
 
AccueilPortailCalendrierS'enregistrerConnexion
Chaque être sur Terre est une facette du Grand Diamant mondial
qui reflète sa portion du ciel.
Ce forum rassemble les personnes de bonne volonté mondiale,
les différents courants de l’esprit humain et de leurs guides spirituels,
en toute simplicité et avec un langage accessible à tous,
dans le but de co-créer l'Humanité Une .

Les sujets sont divers, variés et reliés aux sources des textes.
Chacun doit pouvoir apporter sa pierre à l’édifice et trouver ce qui le motive
et le guide sainement dans la vie.

Le partage avec tous, permet de mieux nous comprendre,
mieux nous accepter, mieux nous respecter, mieux nous aimer.

Nous faisons évoluer notre champ de conscience, et celui de l’humanité
en étant dans le coeur.

Partagez | 
 

 La méditation chrétienne

Aller en bas 
AuteurMessage
mamichaël
Admin
Admin
mamichaël

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: La méditation chrétienne   Mer 28 Sep - 4:10

Qu'est-ce que la méditation chrétienne... ?

La méditation n’est pas une nouveauté dans la vie chrétienne ; elle a de profondes racines dans la tradition. Or, de nombreux chrétiens ont perdu le lien avec cette tradition ancestrale de prière.
Méditer, c’est demeurer dans l’immobilité de l’esprit et du corps. Ce qui est vraiment extraordinaire, c’est que ce silence, en dépit de toutes les distractions du monde moderne, est parfaitement possible pour chacun et chacune d’entre nous. Cet état de silence et d’immobilité demande pour l’atteindre que nous lui consacrions du temps, de l’énergie et de l’amour.


La méditation Chrétienne se pratique individuellement avec des groupes de soutien en vue de pratiquer la méditation d'après l'enseignement de Dom John Main, ainsi que de pouvoir se rencontrer par une méditation commune venant de religions différentes. Comme John Main disait de ses méditations avec le Dalaï Lama : "Nous méditions ensemble, absolument ouverts à l'amour et au Seigneur de l'amour." ... "Nous ne cherchions pas à convertir l'autre."... "Notre défi .., être nous-mêmes les incarnations vivantes de ce que nous croyons, de vivre ce que nous croyons, et d'aimer ce que nous croyons."
Notre espoir est de vivre notre expérience de méditation chrétienne selon ces paroles de John Main : " ... Notre rêve, ... une communauté .., tous unis par la méditation; .. à des niveaux différents d'engagement, mais chacun avec son engagement à la croissance."

Par l'expérience et la discipline, sans imaginer ni penser à quoi que ce soit, cheminer dans la présence de Jésus Réssuscité en nos coeurs, "Maranatha", et laisser "Heureuse, bienheureuse l'âme qui perçoit dans le silence la pulsation du murmure de Dieu." St Bernard .

"Maranatha" est mot araméen, de la langue de Jésus, qui veut dire "Viens, Seigneur", "Viens, Seigneur Jésus" "Le Seigneur Viens" c'est l'une des plus anciennes prières, formées d'un mot, dans la tradition chrétienne. Nous retrouvons ce mot à la fin de la première lettre de Saint-Paul aux Corinthiens de même qu'à la fin du livre de l'Apocalypse.


Comment méditer... ?

Asseyez-vous. Demeurez immobile le dos droit. Fermez vos yeux légèrement. Demeurez assis, détendu mais éveillé. Silencieusement, intérieurement, commencez à réciter une prière constituée d'un seul mot.
"Maranatha".
Récitez-le de façon à ce que chaque syllabe ait la même durée. Écoutez-le en le récitant, doucement mais continuellement. N'imaginez ni ne pensez à quoi que ce soit, qu'il s'agisse d'affaires d'ordre spirituel ou autre. Les pensées ou les images qui surgissent pendant la méditation sont des distractions, lorsqu'elles se présentent retournez simplement à la récitation du mantra: Ma - ra - na - tha.


St Jean Cassien à la fin du IVe siècle eut une grande influence sur saint Benoît. Il introduisit l’usage d’un verset de prière dans le monachisme occidental. Ayant lui-même reçu cette pratique des saints moines du désert, Cassien la faisait remonter à l’époque de Jésus et des apôtres.

Il recommandait à toute personne désireuse d’apprendre à prier de prendre un unique et court verset, et de le répéter sans discontinuer. Dans sa Dixième Conférence sur la prière, il conseille vivement d’utiliser cette méthode de répétition simple et constante pour chasser les distractions et le bavardage stérile du mental, afin de pouvoir demeurer immobile en Dieu.

L’enseignement de Cassien sur la prière s’appuie sur les paroles de Jésus dans les évangiles :paroles de Jésus dans les évangiles : « Quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites… mais entrez dans votre chambre la plus retirée et adressez votre prière à votre Père qui est là dans le secret… Ne rabâchez pas comme les païens ; ils s’imaginent que c’est à force de paroles qu’ils se feront exaucer. Ne leur ressemblez pas, car votre Père sait ce dont vous avez besoin avant que vous le lui demandiez » (Mt 6,5-8)

"Que le sommeil vous ferme les yeux sur ces paroles, tant qu'à force de les redire, vous preniez l'habitude de les répéter même en dormant. Qu'elles soient, au réveil, la première chose qui se présente à votre esprit, avant toute autre pensée. Dites-les à genoux, au sortir du lit, et qu'elles vous accompagnent ensuite en toutes vos actions, sans vous quitter jamais. Vous les méditerez, selon le précepte de Moïse, " assis dans votre maison et marchant par les chemins ", en dormant et en vous levant. Vous les écrirez sur vos lèvres, vous les graverez sur les murs de votre maison et dans le sanctuaire de votre coeur : en sorte qu'elles vous accompagnent comme votre unique refrain,... , comme votre constante prière. Oui, à force de méditer sans trêve, l'âme a la fermeté de rejeter loin de soi les richesses et les amples avoirs de toutes sortes de pensées, et restreinte ainsi à la pauvreté de cet humble verset, elle parvienne à la béatitude évangélique :
" Heureux les pauvres en esprit, parce que le royaume des cieux est à eux.
" Devenu pauvre de cette pauvreté éminente, on accompli la parole du prophète : " Le pauvre et l'indigent loueront le nom du Seigneur. " De fait, la pauvreté sainte, est celle d'un homme qui se sait dépourvu de tout moyen et sans force aucune, et sollicite le secours de Dieu dont il a besoin chaque jour; sa vie et son être ne se soutiennent à tout instant qui passe que par la divine assistance, il agit en vrai mendiant du Seigneur, en criant vers lui tous les jours d'une voix suppliante : " Pour moi, je suis un pauvre, un mendiant; mais Dieu est mon soutien " ? Aussi Dieu lui-même l'éclairera-t-il de sa lumière, pour le faire monter à la science multiforme de son Etre …"

La répétition du mot sacré est une pratique christocentrique, ce qui signifie qu’elle est centrée sur la prière du Christ qui jaillit en permanence des profondeurs de chaque être humain. Ainsi, sur cette voie de « prière pure », nous abandonnons toute pensée, tout mot et toute image. Sur cette voie, nous renonçons à notre moi égotiste pour mourir et renaître à notre vrai moi en Christ.

Saint François d'Assise répétait "Jésus". L'utilisation de la prière dite Prière de Jésus "Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, aie pitié de moi pSaint François d'Assise répétait "Jésus". L'utilisation de la prière dite Prière de Jésus "Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, aie pitié de moi pécheur" nous a été transmise par le monachisme orthodoxe. Ma - ra - na - tha


"Viendra un jour où le mantra cessera de résonner,
où nous serons perdus dans l'éternel silence de Dieu.
Lorsque cela se produit, la consigne est de ne pas essayer de prendre possession de ce silence, de l'utiliser pour sa propre satisfaction.
La règle est claire: dès que que nous prenons conscience d'être dans cet état de profond silence et que nous nous mettons à y réfléchir, nous devons tranquillement revenir au mantra."
John Main (1926-1982)



Rom 8, 26 : « Nous ne savons pas prier comme il faut, mais l’esprit intercède pour nous.

Saint Jean de la Croix, « Dieu est le centre de mon âme »

La méditation, est une prière contemplative, prière du silence, lieu où le contact direct avec le Christ peut se réaliser, une fois que l’activité incessante du mental s’arrête. En méditation, nous dépassons les mots, les pensées et les images pour être en présence de Dieu en nous.


La méditation chrétienne se pratique seul (20 à 30 minutes, deux fois par jour) et en groupe, avec le soutien de la Communauté mondiale pour la méditation chrétienne.
http://www.wccm.fr/les-groupes/trouver-un-groupe/



_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
mamichaël

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: La méditation chrétienne   Mer 28 Sep - 4:23


Le symbole des deux colombes perchées sur le bord d’un calice ou d’une coupe est le symbole de la communauté pour la méditation mondiale . il remonte à la plus haute antiquité et a de profondes résonances dans de nombreuses cultures.

La colombe en train de boire est un motif archétypal. C’est une métaphore transculturelle du sacré, dont on ne fait l’expérience qu’en s’absorbant personnellement dans la réalité.

Dans l’iconographie chrétienne, l’association avec l’eau évoque le symbolisme mystique de la mort, naissance et régénération ou purification par le baptême.
L’eau est l’ancien principe féminin de la nature, associé aux phases de la lune et de toute puissance dispensatrice de vie.
En tant que nectar, elle est le symbole grec de l’immortalité,
en tant que vin, en iconographie chrétienne, elle devient le sang du Christ.

La colombe est le symbole chrétien de l’Esprit-Saint.
Dans la mythologie grecque, c’est l’oiseau de Vénus, l’oiseau de l’amour.
En art chrétien, les sept dons de l’Esprit ont été représentés sous forme de colombes perchées dans l’Arbre de Vie ou buvant aux eaux de la sagesse et de la vie éternelle.

Le calice évoque le mystère du sacrifice, au coeur de l’Eucharistie chrétienne où le Fils s’offre au Père dans l’amour de l’Esprit et unit toute la création dans son offrande.
On trouve un écho frappant de ce profond symbole spirituel dans la Mundaka Upanishad de la tradition hindoue :

« Deux oiseaux, partenaires inséparables, sont perchés sur le même arbre. L’un mange les fruits, l’autre le regarde en silence. Le premier est l’âme humaine qui, demeurant sur cet arbre, malgré son activité, ressent de la tristesse à cause de son manque de sagesse. Mais, regardant la puissance et la gloire de l’esprit supérieur il s’affranchit de la tristesse. »

Ici, la dualité des deux oiseaux suggère l’unité sous-jacente de la vie active et contemplative en chaque être humain. Marthe et Marie sont des soeurs inséparables dans la vie de tous ceux qui adorent Dieu dans la profondeur de leur esprit. Comme le disait John Main :

« Il y a une harmonie essentielle entre l’Être et l’Agir. Dieu est activité pure. La pure immobilité n’est pas inactive. C’est une énergie harmonisée qui a atteint l’objectif le plus élevé auquel elle est destinée, et dans cette harmonie sont contenus la puissance et le sens de tout mouvement. La méditation est la réalisation de l’Être, de l’action pure. Elle ne peut être un état simplement passif, car ce qui est à la fois actif et immobile est, au plus haut degré de l’action, énergie, conscience incandescente. »

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
 
La méditation chrétienne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amour Essence Ciel  :: Religions, philosophie, écoles de vie :: Christianisme-
Sauter vers: