Amour Essence Ciel

Spiritualité, soins alternatifs
 
AccueilPortailCalendrierS'enregistrerConnexion
Chaque être sur Terre est une facette du Grand Diamant mondial
qui reflète sa portion du ciel.
Ce forum rassemble les personnes de bonne volonté mondiale,
les différents courants de l’esprit humain et de leurs guides spirituels,
en toute simplicité et avec un langage accessible à tous,
dans le but de co-créer l'Humanité Une .

Les sujets sont divers, variés et reliés aux sources des textes.
Chacun doit pouvoir apporter sa pierre à l’édifice et trouver ce qui le motive
et le guide sainement dans la vie.

Le partage avec tous, permet de mieux nous comprendre,
mieux nous accepter, mieux nous respecter, mieux nous aimer.

Nous faisons évoluer notre champ de conscience, et celui de l’humanité
en étant dans le coeur.

Partagez | 
 

  l'école en chanson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: l'école en chanson   Mar 5 Nov - 22:41

Bourvil Monsieur le maître d'école
beaucoup de tendresse !
http://www.youtube.com/watch?v=0BL2Ltq4NlE

Monsieur le maître d'école,
Vous souvenez-vous encore de moi ?
D'un p'tit garçon qui fut, je crois,
Pas toujours sage,
D'un p'tit garçon qu'a bien grandi
Et qui maintenant souvent se dit :
"C'était l'bel âge !"

Monsieur le maître d'école,
Moi je m'souviens encore de vous,
Joujoux, genoux, cailloux, bisoux
Et toute la gamme,
Géographie, récitation,
Histoire de France et rédaction,
Oh ! Quel programme !

Malgré le temps qui s'envole,
Il en est pas moins vrai
Que les souvenirs d'école
Ne s'oublient jamais.

Monsieur le maître d'école,
Je n'oublierai jamais le jour,
C'était pendant le dernier cours,
Dernier bagage,
Quand j'ai senti poser sur moi
Votre main qui m'disait tout bas :
"Fait bon voyage..."

Monsieur le maître d'école,
Y a pas à dire, ces moments-là,
On y repense bien des fois,
On s'les rappelle
Et on est même tout étonné
De ne jamais avoir donné
De ses nouvelles.

Malgré le temps qui s'envole,
Il en est pas moins vrai
Que les souvenirs d'école
Ne s'oublient jamais.

La destinée un peu folle
A fait de moi un député.
Dans le pays j'suis invité
Comme un ministre.
Je prends des airs de grand seigneur
Pour épater les électeurs
Que j'administre
Mais un jour, devant l'école,
Parmi la foule, vous étiez là.
Vous m'avez dit :
"Bonjour toi !"
Ça m'a fait drôle
Et je suis redevenu le p'tit gars
J'ai murmuré, comme autrefois :
"Bonjour,
Monsieur le maître d'école !"

Malgré le temps qui s'envole,
Il en est pas moins vrai
Que les souvenirs d'école
Ne s'oublient jamais

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'école en chanson   Mar 5 Nov - 23:25

Au lycée Papillon (1936)
Chanson écrite par Georgius - Musique de M. Juel - Éditions Beuscher

Belle écriture et beaucoup d'Esprit ! j'adore ! Cétait la chanson de Papa!
http://www.youtube.com/watch?v=u9MWiG15JN4

Élève Labélure?...
Présent !
Vous êtes premier en histoir' de France ?
Eh bien, parlez moi d'Vercingetorix
Quelle fut sa vie ? sa mort ? sa naissance ?
Répondez-moi bien... et vous aurez dix.

Monsieur l'inspecteur,
Je sais tout ça par coeur.


Vércingétorix né sous Louis-Philippe
Battit les chinois un soir à Ronc'vaux
C'est lui qui lança la mode des slip...es
Et mourut pour ça sur un échafaud.

Le sujet est neuf, bravo, vous aurez neuf.

Refrain:
On n'est pas des imbéciles
On a mêm' de l'instruction
Au lycée pa-pa
Au lycée pa-pil
Au lycée Papillon.

Élève Peaudarent ?
Présent !
Vous connaissez bien l'histoire naturelle ?
Eh bien dites-moi c'qu'est un ruminant.
Et puis citez-m'en... et je vous rappelle
Que je donne dix quand je suis content.

Monsieur l'inspecteur,
Je sais tout ça par coeur.

Les ruminants sont des coléoptères
Tels que la langouste ou le rat d'égout,
Le cheval de bois, le pou, la bell'-mère...
Qui bav' sur sa proie et pis qu'aval' tout.

Très bien répondu,
Je vous donn' huit, pas plus.

Élève Isaac ?
Présent !

En arithmétiqu', vous êt's admirable.
Dites-moi ce qu'est la règle de trois
D'ailleurs votre pèr' fut-il pas comptable
Des films Hollywood ? Donc répondez-moi.

Monsieur l'inspecteur,
Je sais tout ça par coeur.

La règle de trois ? C'est trois hommes d'affaires
Deux grand producteurs de fils et puis c'est
Un troisièm' qui est le commanditaire
Il fournit l'argent et l'revoit jamais.

Isaac, mon p'tit,
Vous aurez neuf et d'mi !

Élève Trouffigne ?
Présent !

Vous êtes unique en géographie ?
Citez-moi quels sont les départements
Les fleuv's et les vill's de la Normandie
Ses spécialités et ses r'présentants ?

Monsieur l'inspecteur,
Je sais tout ça par coeur.

C'est en Normandie que coul' la Moselle
Capital' Béziers, et chef-lieu Toulon.
On y fait l'caviar et la mortadelle
Et c'est là qu'mourut Philibert Besson

Vous êt's très calé
J'donn' dix sans hésiter.

Élève Cancrelas ?
Présent !

Vous êt's le dernier, ça me rend morose
J'vous vois dans la class' tout là-bas dans l'fond

En philosophie, savez vous que'qu'chose ?
répondez-moi oui, répondez-moi non.

Monsieur l'inspecteur
Moi je n'sais rien par coeur.

Oui, je suis l'dernier, je pass' pour un cuistre
Mais j'm'en fous, je suis près du radiateur
Et puis comm' plus tard j'veux dev'nir ministre
Moins je s'rai calé, plus j'aurai d'valeur.

Je vous dis : bravo !
Mais je vous donne zéro.

Élève Legateux ?
Présent !

Vous êt's le meilleur en anatomie ?
répondez j'vous prie, à cette question
Pour qu'un être humain puiss' vivre sa vie
Quels sont ses organ's, quell's sont leurs fonctions ?

Monsieur l'inspecteur
Je sais tout ça par coeur.

Nous avons un crân', pour fair' des crân'ries
Du sang pour sentir, des dents pour danser
Nous avons des bras...
C'est pour les brass'ries
Des reins pour rincer
Un foie pour fouetter.

Bien. C'est clair et net
Mais ça n'vaut pas plus d'sept !

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'école en chanson   Mar 5 Nov - 23:33

La maîtresse d'école de Georges Brassens

A l'école où nous avons appris l' A B C
La maîtresse avait des méthodes avancées.
Comme il fut doux le temps, bien éphémère, hélas !
Où cette bonne fée régna sur notre classe,
Régna sur notre classe.

Avant elle, nous étions tous des paresseux,
Des lève-nez, des cancres, des crétins crasseux.
En travaillant exclusivement que pour nous,
Les marchands d'bonnets d'âne étaient sur les genoux,
Etaient sur les genoux.

La maîtresse avait des méthodes avancées
Au premier de la class' ell' promit un baiser,
Un baiser pour de bon, un baiser libertin,
Un baiser sur la bouche, enfin bref, un patin,
Enfin bref, un patin.

Aux pupitres alors, quelque chose changea,
L'école buissonnière eut plus jamais un chat.
Et les pauvres marchands de bonnets d'âne, crac !
Connurent tout à coup la faillite, le krack,
La faillite, le krack.

Lorsque le proviseur, à la fin de l'année,
Nous lut les résultats, il fut bien étonné.
La maîtresse, ell', rougit comme un coquelicot,
Car nous étions tous prix d'excellence ex-aequo,
D'excellence ex-aequo.

A la récréation, la bonne fée se mit
En devoir de tenir ce qu'elle avait promis.
Et comme elle embrassa quarante lauréats,
Jusqu'à une heure indue la séance dura,
La séance dura.

Ce système bien sûr ne fut jamais admis
Par l'imbécile alors recteur d'académie.
De l'école, en dépit de son beau palmarès,
On chassa pour toujours notre chère maîtresse,
Notre chère maîtresse.

Le cancre fit alors sa réapparition,
Le fort en thème est redevenu l'exception.
A la fin de l'année suivante, quel fiasco !
Nous étions tous derniers de la classe ex-aequo,
De la classe ex-aequo !

A l'école où nous avons appris l' A B C
La maîtresse avait des méthodes avancées.
Comme il fut doux le temps bien éphémère, hélas !
Où cette bonne fée régna sur notre classe,
Régna sur notre classe.

Maxime le Forestier chante Brassens La Maitresse d'école
http://www.youtube.com/watch?v=c4hnDZG6HSo

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'école en chanson   Mar 5 Nov - 23:38

Dis oui au maître - Michel Fugain et le Big Bazar

http://www.dailymotion.com/video/xazk6l_dis-oui-au-maitre-michel-fugain-et_music

Dictée :
Dis oui au Maître, virgule,
Il es le Maître, virgule,
Tu est sur terre, pas de virgule,
Pour te soumettre ou pour te taire.
Allons, reprenons :

Dis oui au Maître,
Le Maître t´a déjà dit de mettre
Sur l´I l´accent circonflexe,
Il est le Maître,
Et l´M est cette fois majuscule,
Important, souviens-t´en, virgule,
Tu es sur terre,
Deux E et deux R,
Pour te soumettre,
A qui? Au Maître pardi,

Ou pour te taire,
Tais-toi, fais gaffe à tes doigts,
Et point final mon pote,
Fais gaffe à ta note.

La vérité, il nous l´enseigne dans ses dictées,
Dis...oui... au
Ecoutez, respectez le Maître, il a appris.
Maî... tre...
Il sait, il pense donc on le suit,
Il... est... le
on l´envie car c´est lui le maître,
... Maî. tre...
Il sait tout, il pense pour nous.
Tu...es... sur.
C´est le gardien très sûr de notre culture,
... ter...re...
On est des imbéciles, lui c´est l´Evangile,
..pour. te.. sou.. mettre...
Faut l´écouter fiston, sinon où va-t-on.
... ou. pour..te taire...
Reprenons :...

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'école en chanson   Mar 5 Nov - 23:42

apprendre, Yves Duteil
http://www.dailymotion.com/video/x116sj_apprendre-yves-duteil_music

Sous le soleil la terre se fend
Pour cet homme et pour son enfant,
Après le puits qu´il faut creuser
Il reste un sillon à tracer...
Sans attendre...

Apprendre...
À lire, à écrire, à compter
Ouvrir les portes encore fermées
Sur ce savoir accumulé
Qu´on lui en donne un jour la clé
Il a le monde à sa portée...

Lire... Apprendre à lire entre les lignes
Découvrir la magie des signes
Et les trésors inépuisables
Qu´on emporte dans son cartable

Comprendre...
C´est comme un mur que l´on traverse
C´est la brume qui se disperse
Une promesse encore plus belle
La connaissance universelle

Compter...
Apprendre à compter sur soi-même
À compter pour ceux qui vous aiment
Pour faire aussi partie du nombre
Pouvoir enfin sortir de l´ombre

Comprendre...
Combien la vie peut être belle
Et se mettre à compter pour elle
Faire la somme de sa différence
Et se soustraire à l´ignorance

Écrire...
Apprendre à écrire son histoire
À la plume et au crayon noir
En appliquant son écriture
Raconter sa propre aventure...

Surprendre...
Cueillir ses mots comme des fleurs
Semer des graines au long des cœurs
Confier son âme et sa mémoire
A celui qui viendra plus tard

Pour cet enfant à son pupitre
Tirer la langue sur le titre
Écrire son nom sur son cahier
C´est plonger vers sa liberté.

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'école en chanson   Mar 5 Nov - 23:47

Yves Duteil:Avoir et être
http://www.youtube.com/watch?v=NeEyUCz1gDE

Loin des vieux livres de grammaire
Écoutez comment un beau soir
Ma mère m'enseigna les mystères
Du verbe être et du verbe avoir...

Parmi mes meilleurs auxiliaires
Il est deux verbes originaux
Avoir et Être étaient deux frères
Que j'ai connus dès le berceau

Bien qu'opposés de caractères
On pouvait les croire jumeaux
Tant leur histoire est singulière
Mais ces deux frères étaient rivaux

Ce qu'Avoir aurait voulu être
Être voulait toujours l'avoir
À ne vouloir ni dieu ni maître
Le verbe Être s'est fait avoir

Son frère Avoir était en banque
Et faisait un grand numéro
Alors qu'Être, toujours en manque
Souffrait beaucoup dans son ego

Alors qu'Être toujours en manque
Souffrait beaucoup dans son ego

Pendant qu'Être apprenait à lire
Et faisait ses humanités
De son côté sans rien lui dire
Avoir apprenait à compter

Et il amassait des fortunes
En avoirs, en liquidités
Pendant qu'Être, un peu dans la lune
S'était laissé déposséder

Avoir était ostentatoire
Dès qu'il se montrait généreux
Être en revanche, et c'est notoire
Est bien souvent présomptueux

Avoir voyage en classe Affaires
Il met tous ses titres à l'abri
Alors qu'Être est plus débonnaire
Il ne gardera rien pour lui

Alors qu'Être est plus débonnaire
Il ne gardera rien pour lui

Sa richesse est tout intérieure
Ce sont les choses de l'esprit
Le verbe Être est tout en pudeur
Et sa noblesse est à ce prix...

Un jour à force de chimères
Pour parvenir à un accord
Entre verbes ça peut se faire
Ils conjuguèrent leurs efforts

Et pour ne pas perdre la face
Au milieu des mots rassemblés
Ils se sont répartis les tâches
Pour enfin se réconcilier

Le verbe Avoir a besoin d'Être
Parce qu'être c'est exister
Le verbe Être a besoin d'avoirs
Pour enrichir ses bons côtés

Et de palabres interminables
En arguties alambiquées
Nos deux frères inséparables
Ont pu être et avoir été

Et de palabres interminables
En arguties alambiquées
Nos deux frères inséparables
Ont pu être et avoir été.

Paroles et Musique: Yves Duteil 2002 "Sans Attendre"

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'école en chanson   Mar 5 Nov - 23:58

La vieille école De Gilles VIGNEAULT

http://www.deezer.com/track/63187439

j'adore ! Gilles conte en poète. son écriture est un cadeau enchanté et je ne me lasse pas de l'écouter

Hier j'ai revu ma vielle école
Qu'on a gardée en souvenir
Un oeil qui pleure, un qui rigole
L'enfance ne veux plus finir
Comme la neuve a pris sa place
On l'a traînée au bord du bois
Seul le mois d'août y fait la classe
À des fantômes d'autrefois
On pouvait voir rien que par la fenêtre
Mais j'ai poussé la porte et suis entré
J'ai trouvé le fameux livre du maître
Chacun pourrait le consulter

Dans l'encrier de l'encre sèche
Au mur l'ancien calendrier
Le même vieux pêcheur qui pêche
Poisson d'octobre en février
Au tableau noir une sentence
Marquée au coin de l'absolu
On apprend mieux dans le silence
Le silence n'existe plus
Je me suis donc assis à mon pupitre
Du côté nord entre Paul et Fernand
Ouvrez le livre, allons premier chapitre
L'histoire c'est un grand roman

Soyez vêtus comme un dimanche
Car l'inspecteur viendra mardi
Vous répondrez d'une voix franche
Il paraît qu'il est très gentil
On lui lisait la belle adresse
Et lui pour nous réconforter
Ou pour taquiner la maîtresse
Nous disait je vais vous dicter
Léo a vu le papa de Nadine
Faire dodo dans le lit de Léa
Papa a dit le chat de Léa dîne
Trois petits points, alinéa

Tenez vous droits pour la prière
C'est le beau mois du Sacré-Coeur
Quand on a de belles manières
On peut venir servir au choeur
Avancer donc, Fernand et Gilles
Vous allez me copier cent fois
Si la couleuvre est un reptile
Elle est moins sournoise que moi
Souris, poissons, vers et tout ce qui grouille
Pauvre maîtresse, elle avait peur de tout
Elle a quitté le jour des trois grenouilles
Ce fut mon dernier mauvais coup

L'après-midi avait mon âge
Le soir tombait, j'étais toujours
Emprisonné au personnage
D'un écolier des anciens jours
J'ai attendu la nuit bien faite
Pour en sortir sans être vu
Fermer sans bruit porte secrète
Sur mon enfance en retenu
J'ai mes devoirs pour plus long que la vie
J'ai mes leçons pour le siècle à venir
Et mademoiselle Mélancolie
N'aurait pas su mieux me punir

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'école en chanson   Mer 6 Nov - 0:01

Le Maître d’école : Gilbert Lafaille

http://www.youtube.com/watch?v=xmZrel7wPEo

J'aimais bien le maître d'école
Il nous lisait des poésies
Mais aujourd'hui la ville est folle
Même les enfants ont des fusils

Où est la chanson de Prévert ?
Tous les oiseaux ont disparu
Y a pas de bois pour cet hiver
Et plus un arbre dans les rues

Il est loin le temps des cerises
Et du chemin des amoureux
Les filles se donnent pour des devises
Et les garçons se battent entre eux

J'aimais bien le maître d'école
Il nous faisait chanter debout
Et on se terre dans les sous-sol
Tout le pays est à genoux

Il est parti sans sa valise
On n'a pas pu lui dire adieu
Ils vont prier dans les églises
Et font la guerre au nom de Dieu

J'aimais bien le maître d'école
Son bon sourire et ses yeux doux
Il était libre de paroles
Et nous donnait confiance en nous

Qu'est-ce que tu veux que je te dise ?
Il est tombé devant mes yeux
J'ai vu le sang sur sa chemise
J'ai quatorze ans et je suis vieux.

Paroles et Musique: Gilbert Laffaille 1994

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'école en chanson   Mer 6 Nov - 0:12

interrogation écrite - Gilbert Lafaille

http://www.youtube.com/watch?v=R3j6vFXxKcs

Sachant qu'un train quitte Rome à dix-sept heures vingt-trois
Qu'à dix-sept heures quarante, un autre part de Pise
Quand vont-ils se croiser, quand vont-ils se croiser?
Etant à mi-distance à dix-huit heures trente-trois
Et où s'arrêteront-ils en cas de grève surprise?

Sachant qu'un paysan qui s'en va-t-au marché
Retranche deux francs cinquante, chaque fois qu'il les ajoute
Dites combien de choux-fleurs, dites combien de choux-fleurs
Ne seront pas vendus au prix qu'ils ont coûté
Et combien d'artichauts finiront sur les routes

Sachant que le terrain cédé par la commune
A triplé de valeur en l'espace de deux ans
Calculez la valeur, calculez la valeur
D'un studio vue sur mer à Marina-Lagune
Compte tenu que le maire a touché cinq pour cent

Interrogation écrite, fermez livres et cahiers
Vous avez dix minutes, je vous donne jusqu'au quart

Sachant qu'une ménagère qui fait des provisions
Transporte six litres d'huile par jour, dans son chariot
Combien de litres d'huile, combien de litres d'huile
Seront stockés chez elle durant les élections?
Sachant qu'elle a moins d'huile que de sucre en morceaux

Sachant qu'un ouvrier qui travaille dans le métro
Met chaque mois de côté cent francs pour le percepteur
Trouvez ce qu'il lui reste, trouvez ce qu'il lui reste
Pour faire comme les copains et pour perdre au loto
On pourra tout arrondir au franc inférieur

Sachant qu'un camion vide pèse quatre tonnes cinq cents
Que Jean le camionneur est toujours en surcharge
Combien Jean fera-t-il, combien Jean fera-t-il
D'allers-retours Toulouse-Roubaix sans accident?
Etant donné que Jean est payé au voyage

Interrogation écrite, fermez livres et cahiers
Si j'en vois un qui parle, je le colle pour samedi

Sachant qu'un pétrolier malgré sa faible allure
Ne peut pas manœuvrer lorsque ses cuves sont pleines
Combien de kilomètres, combien de kilomètres
De côtes seront polluées par les hydrocarbures?
Quel est son pavillon et l'âge du capitaine?

Sachant qu'une industrie exporte à l'étranger
Tantôt des lots de cent, tantôt des lots de mille
Trouvez le nombre exact, trouvez le nombre exact
De chars et de roquettes exportés chaque année
On ne tiendra pas compte des années bissextiles

Sachant qu'en trois minutes une baignoire se remplit
Mais que l'on n'utilise qu'un seul des robinets
Si l'on y plonge un corps, si l'on y plonge un corps
Vu que tout corps plongé dans l'eau se ramollit
Dites quand le physicien finira par avouer

Interrogation écrite, fermez livres et cahiers
Que ceux qui ont fini me remettent leur copie.

site de Gilbert Lafaille
http://www.gilbertlaffaille.fr/index.php?lg=fr&page=videos

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'école en chanson   Mer 6 Nov - 0:15

Hugues Aufray adieu monsieur le professeur

http://www.youtube.com/watch?v=cZPIKXBLk70

- 1 -
Les enfants font une farandole
Et le vieux maître est tout ému
Demain il va quitter sa chère école
Sur cette estrade il ne montera plus.

Refrain
Adieu monsieur le professeur
On ne vous oubliera jamais
Et tout au fond de notre coeur
Ces mots sont écrits à la craie
Nous vous offrons ces quelques fleurs
Pour dire combien on vous aimait
On ne vous oubliera jamais
Adieu monsieur le professeur.

- 2 -
Une larme est tombée sur sa main
Seul dans la classe il s'est assis
Il en a vu défiler des gamins
Qu'il a aimés tout au long de sa vie.

- 3 -
De beaux prix sont remis aux élèves
Tous les discours sont terminés
Sous le préau l'assistance se lève
Une dernière fois les enfants vont chanter.


H.Aufray/Vline Buggy/J.P.Bourtayre
Interprète: Hugues Aufray (1968)

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'école en chanson   Mer 6 Nov - 0:19

Le bac G- Michel SARDOU (1992)

http://www.dailymotion.com/video/x1gaih_le-bac-stg-michel-sardou-1992_music

Vous aviez quoi
Dix-sept ans dix-neuf ans
Vous me l'avez écrit mais je n'm'en souviens pas
On hésite on remet on attend
Et la lettre se perd mais vous savez tout ça
Vous passiez un bac G
Un bac à bon marché
Dans un lycée poubelle
L'ouverture habituelle
Des horizons bouchés
Votre question était faut-il désespérer

Vous aviez quoi
Dix-sept ans dix-neuf ans
Vous aviez un prénom mais je n'm'en souviens pas
J'aurais dû j'aurais pu certainement
Vous renvoyer dix lignes je n'l'ai pas fait voilà
J'étais je n'sais plus où
Enfoncé jusqu'au cou
Dans ma vie personnelle
Cette angoisse éternelle
Du déclin qui rend fou

C'était avant l'été
Vous aviez décidé
De visiter la France
Laissant de préférence
Le hasard vous guider
Votre question était faut-il désespérer

Vous aviez quoi
Dix-sept ans dix-neuf ans
Vous me l'avez écrit mais je n'm'en souviens pas
J'aurais pu j'aurais dû certainement
Mais j'n'ai même pas le temps
De m'occuper de moi

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'école en chanson   Mer 6 Nov - 0:21

Les Deux Ecoles - Michel SARDOU

http://www.youtube.com/watch?v=uOOMuDZI7BQ

J´ai eu l´instituteur qui, dans les rois de France,
N´a vu que des tyrans aux règnes désastreux
Et celui qui faisait du vieil Anatole France
Un suppôt de Satan parce qu´il était sans dieu.
J´ai fait les deux écoles et j´ai tout oublié,
La nuit des carmagnoles, la fin des Assemblées,
Les dieux de l´Acropole et les saints baptisés.
J´étais des deux écoles et ça n´a rien changé.

Dans le Lot-et-Garonne,
On bouffait du curé.
On priait la Madone,
Le dimanche en Vendée.
Des cailloux de Provence
Aux châteaux d´Aquitaine,
On chantait la Durance,
On pleurait la Lorraine.

Dans le Rhône et l´Essonne,
On chassait les abbés.
On plantait en Argonne
Des croix de Saint-André.
Des sommets du Jura
Aux jardins de Touraine,
On pleurait la Savoie,
On chantait la Lorraine.

Je veux que mes enfants s´instruisent à mon école
S´ils ressemblent à quelqu´un, autant que ce soit moi.
Après ils s´en iront adorer leurs idoles
Et vivre leur destin où bon leur semblera.
Cette sacrée République qui dit oui, qui dit non,
Fille aînée de l´Eglise et de la Convention,
Elle serait bien heureuse que ses maîtres la laissent
Libre de faire l´amour et d´aller à la messe.

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'école en chanson   Mer 6 Nov - 0:27

La page d'écriture de Jacques Prévert par Yves Montand

http://www.youtube.com/watch?v=VmqGX-ArYgs

Deux et deux quatre
Quatre et quatre huit
Huit et huit font seize...
Répétez! dit le maître
Deux et deux quatre
Quatre et quatre huit
Huit et huit font seize.
Mais voilà l'oiseau-lyre
Qui passe dans le ciel
L'enfant le voit
L'enfant l'entend
L'enfant l'appelle:
Sauve-moi
Joue avec moi
L'oiseau!
Alors l'oiseau descend
Et joue avec l'enfant
Deux et deux quatre...
Répétez! dit le maître
Et l'enfant joue
L'oiseau joue avec lui...
Quatre et quatre huit
Huit et huit font seize
Et seize et seize qu'est-ce qu'ils font?
Ils ne font rien seize et seize
Et surtout pas trente deux
De toute façon
Et ils s'en vont.
Et l'enfant a caché l'oiseau
Dans son pupitre
Et tous les enfants
Entendent sa chanson
Et tous les enfants
Entendent la musique
Et huit et huit à leur tour s'en vont
Et quatre et quatre et deux et deux
A leur tour fiche le camp
Et un et un ne font ni une ni deux
Un à un s'en vont également.
Et l'oiseau-lyre joue
Et l'enfant chante
Et le professeur crie:
Quand vous aurez fini de faire le pitre!

Mais tous les autres enfants
Ecoutent la musique
Et les murs de la classe
S'écoulent tranquillement.
Et les vitres redeviennent sable
L'encre redevient eau
Les pupitres redeviennent arbres
La craie redevient falaise
Le porte-plume redevient oiseau

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'école en chanson   Mer 6 Nov - 0:35

En Sortant De l'École (Jacques PRÉVERT- Joseph KOSMA)
- Piano et chant : Alvaro LOMBARD


http://www.youtube.com/watch?v=mwN6VfXgImA

En sortant de l'école
nous avons rencontré
un grand chemin de fer
qui nous a emmenés
tout autour de la terre
dans un wagon doré.
Tout autour de la terre
nous avons rencontré
la mer qui se promenait
avec tous ses coquillages
ses îles parfumées
et puis ses beaux naufrages
et ses saumons fumés.
Au-dessus de la mer
nous avons rencontré
la lune et les étoiles
sur un bateau à voiles
partant pour le Japon
et les trois mousquetaires des cinq doigts de la main
tournant la manivelle d'un petit sous-marin
plongeant au fond des mers
pour chercher des oursins.
Revenant sur la terre
nous avons rencontré
sur la voie de chemin de fer
une maison qui fuyait
fuyait tout autour de la terre
fuyait tout autour de la mer
fuyait devant l'hiver
qui voulait l'attraper.
Mais nous sur notre chemin de fer
on s'est mis à rouler
rouler derrière l'hiver
et on l'a écrasé
et la maison s'est arrêtée
et le printemps nous a salués.
C'était lui le garde-barrière
et il nous a bien remerciés
et toutes les fleurs de toute la terre
soudain se sont mises à pousser
pousser à tort et à travers
sur la voie de chemin de fer
qui ne voulait plus avancer
de peur de les abîmer.
Alors on est revenu à pied
à pied tout autour de la terre
à pied tout autour de la mer
tout autour du soleil
de la lune et des étoiles
A pied à cheval en voiture et en bateau à voiles.

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'école en chanson   Mer 6 Nov - 0:41

Le professeur est un rêveur Bernard Sauvat
http://www.dailymotion.com/video/x8ytab_bernard-sauvat-le-professeur-est-un_music

Refrain: (Chœur d´enfants)

Le professeur est un rêveur
Il ne faut pas le déranger
Le professeur est un rêveur
Il ne faut pas nous le changer

Je me réveille dans le couloir
J´arrive à l´heure sans le vouloir
J´écris je t´aime sur le tableau
J´ai plein de notes dans mon manteau
Un enfant sage dit sa leçon
Dans les nuages passe un avion
Toute la classe lève le doigt
Moi je regarde vers le plafond

Refrain

J´écris je t´aime sur le tableau
Des théorèmes c´est le plus beau
Ouvrez le livre pour la leçon
Veuillez me suivre faites attention
Ce soir cinq heures à la radio
Ce soir je chante dans un studio
La craie s´envole mais ce ne sont
Que les paroles d´une chanson

Refrain

la la la la la la.........
Refrain

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'école en chanson   Mer 6 Nov - 0:45

Qu'as tu appris à l'école Graeme Allwright

http://www.dailymotion.com/video/x5o9vv_qu-as-tu-appris-a-l-ecole-graeme-al_music

Qu'as-tu appris à l'école, mon fils
A l'école aujourd'hui ?
Qu'as-tu appris à l'école, mon fils
A l'école aujourd'hui ?

J'ai appris qu'il n'faut mentir jamais
Qu'il y a des bons et des mauvais
Que je suis libre comme tout le monde
Même si le maître parfois me gronde
C'est ça qu'on m'a dit à l'école, Papa
C'est ça qu'on m'a dit à l'école

Qu'as-tu appris à l'école, mon fils
A l'école aujourd'hui ?
Qu'as-tu appris à l'école, mon fils
A l'école aujourd'hui ?

Que les gendarmes sont mes amis
Et tous les juges très gentils
Que les criminels sont punis pourtant
Même si on s'trompe de temps en temps
C'est ça qu'on m'a dit à l'école, Papa
C'est ça qu'on m'a dit à l'école

Qu'as-tu appris à l'école, mon fils
A l'école aujourd'hui ?
Qu'as-tu appris à l'école, mon fils
A l'école aujourd'hui ?

Que le gouvernement doit être fort
A toujours raison et jamais tort
Nos chefs sont tous très forts en thème
Et on élit toujours les mêmes
C'est ça qu'on m'a dit à l'école, Papa
C'est ça qu'on m'a dit à l'école

Qu'as-tu appris à l'école, mon fils
A l'école aujourd'hui ?
Qu'as-tu appris à l'école, mon fils
A l'école aujourd'hui ?

J'ai appris que la guerre n'est pas si mal
Qu'il y a des grandes et des spéciales
Qu'on s'bat souvent pour son pays
Et p't'être j'aurais ma chance aussi
C'est ça qu'on m'a dit à l'école, Papa
C'est ça qu'on m'a dit à l'école

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'école en chanson   Mer 6 Nov - 0:49

Richard Gotainer - Poil Au Tableau
http://www.dailymotion.com/playlist/x1zucm_bartoche88_gotainer/1#video=xsz4ap

La maîtresse est drôlement belle
J'ai dessiné sa photo
Mais si j'avais des jumelles
J'y verrais mieux les lolos
Mon école est rigolotte
On y apprend des gros mots
Les derniers c'etait "carotte"
Et il y a du poil au tableau

Des proutes et des pieds-de-nez
Des cocottes au kilo
Mon bagage est barré
Formation top niveau
J'ai fait les petites écoles
Je sors des haut préaux
J'ai la mention "guignol"
En histoires de Toto
(Toto c'est très rigolo)

Crotte de nez, poil au pied, faite sonner la récré!
Bout de cifelle, selle de cheval
Vive la communale ha ha ha

En calculs et en géo
Double zéro pointé
Saucisse et cacao
Mais j'en sais des salées

Des bases élémentaires
J'en ai tout plein le brouillon
Trabadja la moukère
Posez-moi des questions
(On n'est pas des cornichons)

J'ai fait les petites écoles
Je sors des haut préaux
J'ai la mention "guignol"
En histoires de Toto

Une cafetière sans café
Va s'acheter un quatre-heure
A quelle heure va-t-elle croiser
Le camembert à vapeur ?

Multiplions zozo
Par graffiti tsoin-tsoin
Si tout va comme il faut
Ca fait caca-boudin
Je suis une banane
Un cucul-la-praline
J'ai devenu un âne
Sur le banc des cantines

Hi-Han Hi-Han
Hi-Han Hi-Han
Hi-Han Hi-Han

Crotte de nez, poil au pied, faite sonner la récré!
Bout de cifelle, selle de cheval
Vive la communale ha ha ha

(Napoleon est mort à Sainte-Hélène
Son fils Leon lui a crevé l'bidon
On l'a trouvé assis sur la baleine
En train d'sucer des arrêtes de poissons)

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'école en chanson   Mer 6 Nov - 0:52

L'école est finie SHEILA
http://www.dailymotion.com/video/x88t05_sheila-l-ecole-est-fini_music


Donne-moi ta main et prends la mienne
La cloche a sonné ça signifie
La rue est à nous que la joie vienne
Mais oui Mais oui l´école est finie

Nous irons danser ce soir peut-être
Ou bien chahuter tous entre amis
Rien que d´y penser j´en perds la tête
Mais oui Mais oui l´école est finie

Donne-moi ta main et prends la mienne
La cloche a sonné ça signifie
La rue est à nous que la joie vienne
Mais oui Mais oui l´école est finie

J´ai bientôt dix-sept ans un cœur tout neuf
Et des yeux d´ange
Toi tu en as dix-huit mais tu en fais dix-neuf
C´est ça la chance

Donne-moi ta main et prends la mienne
La cloche a sonné ça signifie
La rue est à nous que la joie vienne
Mais oui Mais oui l´école est finie

Donne-moi ta main et prends la mienne
Nous avons pour nous toute la nuit
On s´amusera quoi qu´il advienne
Mais oui Mais oui l´école est finie

Au petit matin devant un crème
Nous pourrons parler de notre vie
Laissons au tableau tous nos problèmes
Mais oui Mais oui l´école est finie.

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'école en chanson   Mer 6 Nov - 0:55

Sacré Charlemagne 1964, France Gall

http://www.youtube.com/watch?v=HZTPz3Gi0BQ

Qui a eu cette idée folle
Un jour d´inventer l´école
C´est ce sacré Charlemagne
Sacré Charlemagne
De nous laisser dans la vie
Que les dimanches, les jeudis
C´est ce sacré Charlemagne
Sacré Charlemagne

Ce fils de Pépin le Bref
Nous donne beaucoup d´ennuis
Et nous avons cent griefs
Contre, contre, contre lui

Qui a eu cette idée folle
Un jour d´inventer l´école
C´est ce sacré Charlemagne
Sacré Charlemagne

Participe passé
4 et 4 font 8
Leçon de français
De mathématiques
Que de que de travail
Sacré sacré sacré Charlemagne

Il aurait dû caresser
Longtemps sa barbe fleurie
Oh Oh sacré Charlemagne
Sacré Charlemagne

Au lieu de nous ennuyer
Avec la géographie
Oh Oh sacré Charlemagne
Sacré Charlemagne

Il n´avait qu´à s´occuper
De batailles et de chasse
Nous n´serions pas obligés
D´aller chaque jour en classe

Il faut apprendre à compter
Et faire des tas de dictées
Oh Oh sacré Charlemagne
Sacré Charlemagne

Participe passé
4 et 4 font 8
Leçon de français
De mathématiques
Que de que de travail
Sacré sacré sacré Charlemagne

Car sans lui dans notre vie
Y n´y aurait que des jeudis
Oh Oh sacré Charlemagne
Oh Oh sacré Charlemagne
Oh Oh sacré Charlemagne...

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'école en chanson   Mer 6 Nov - 0:59

Le temps de la rentrée : France Gall
http://www.youtube.com/watch?v=wcWv5Sav7E0

Moi j´aimerai longtemps
Lorsque revient le temps
Le temps de la rentrée

Les vacances et la vie
Nous avaient séparés
Je vais te retrouver

Moi j´aimerai toujours
Emmenant mon amour
Le temps de la rentrée

Il va me redonner
Nos baisers envolés
Dans le grand ciel d´été

Je ne pensais sur les rochers
Et les plages ensoleillées
Qu´à toi à la rentrée

Toi tu étais parti
Aux îles Canaries
Moi près de Saint-Tropez

Ces vacances perdues
Qui n´en finissaient plus
Sont enfin terminées

Je comptais sur mes doigts
Les heures qui me restaient
Me séparant de toi

Surtout les jours de pluie
Et Dieu sait s´il a plu
Au paradis perdu

Dans un baiser je te redis :
"Chéri il n´y a pas
De vacances sans toi"

Déjà le vent d´automne
Les feuilles qui frissonnent
Me rapprochent de toi

Et quand viendra l´hiver
Qu´est-ce que ça peut me faire?
Moi j´ai chaud dans tes bras

Si l´on se moque de moi
Si les gens n´aiment pas
Lorsque finit l´été

Moi j´aimerai toujours
Emmenant mon amour
Le temps de la rentrée
Le temps de la rentrée
Le temps de la rentrée

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'école en chanson   Mer 6 Nov - 1:03

Jean Ferrat, La lecon buissonière

http://www.youtube.com/watch?v=tyeG8buIN6w

C'est au numéro trente-deux
De l'av'nue de la République
Que j'enseigne aux petits merdeux
Les théories philosophiques

Que je traduis le De Bello
Que je trahis les Phillipiques
Pour aider les petits salauds
Les premiers prix de gymnastique

Je reçois la progéniture
Du brasseur du primeur en gros
Je suis le marchand de culture
L'empêcheur de petits zéros

Je suis le bon dieu des rombières
L'ange du baccalauréat
Le petit besogneux pas cher
Le pédago petit format

Pendant que le petit crapaud
Apprend Caesar pontem fecit
Qu'il cherche l'ablatif en o
Qu'il bafouille le prétérit

J'ai le front contre mon carreau
Je rêve au loin j'hélicoptère
J'écoute siffler les bateaux
Je fais la leçon buissonnière

C'est au numéro trente-deux
De l'av'nue de la République
Au-d'ssus du Café des Flots Bleus
Que je cingle vers les tropiques

Et que j'deviens vieillard hideux
Batelier de la rhétorique
En aidant les petits merdeux
A rester des enfants d'bourriques

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'école en chanson   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'école en chanson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amour Essence Ciel  :: chants et musiques-
Sauter vers: