Amour Essence Ciel

Spiritualité, soins alternatifs
 
AccueilPortailCalendrierS'enregistrerConnexion
Chaque être sur Terre est une facette du Grand Diamant mondial
qui reflète sa portion du ciel.
Ce forum rassemble les personnes de bonne volonté mondiale,
les différents courants de l’esprit humain et de leurs guides spirituels,
en toute simplicité et avec un langage accessible à tous,
dans le but de co-créer l'Humanité Une .

Les sujets sont divers, variés et reliés aux sources des textes.
Chacun doit pouvoir apporter sa pierre à l’édifice et trouver ce qui le motive
et le guide sainement dans la vie.

Le partage avec tous, permet de mieux nous comprendre,
mieux nous accepter, mieux nous respecter, mieux nous aimer.

Nous faisons évoluer notre champ de conscience, et celui de l’humanité
en étant dans le coeur.

Partagez | 
 

 La Kundalini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: La Kundalini   Lun 16 Jan - 0:04

le blog de Konrad !

Aujourd'hui je partage une des publications de Konrad sur la Kundalini, et je vous invite à visiter son blog fort riche et bien documenté.

La Kundalini. L'Énergie des Profondeurs.


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Kundalini, sans jamais oser le découvrir, se trouve dans ce livre remarquable d’érudition et de clarté.

L’auteur, Lilian Silburn, directeur de recherches honoraires au C.N.R.S, puise aux sources des textes tantriques du shivaïsme cachemirien et de son plus illustre représentant : Abhinavagupta.
Ce qui fait la force et l’intérêt de ce livre c’est qu’il est à la fois savant et compréhensible, précis et complet, théorique et pratique.
L’auteur va à l’essentiel jusqu’à l’endroit précis où l’éveil de la Kundalini se révèle être avant tout une expérience. 
Mais avant de se lancer dans l’expérience il est souhaitable de savoir à quoi l’on doit s’attendre au travers de ce que dit la tradition des maitres que restitue à merveille Lilian Silburn.

La Kundalini est cette " énergie cosmique qui git, latente, en chaque être humain (…) n’est que vibration, ondulation vibrante de l’émanation, vibration de plus en plus subtile de la résorption, vibration de haute fréquence. "
Elle est comme endormie, lovée sur elle-même tel un serpent qui sommeille à la base du tronc.
C’est cette énergie que le yogin va réveiller, verticaliser par des exercices appropriés, une maitrise du souffle, un cœur pur et " l’anéantissement de toute dualité mentale, de ses alternatives et de ses dilemmes. "

" Le serpent que son poison rend redoutable symbolise toutes les forces maléfiques, de même, tant que la Kundalini repose inerte en nous, elle correspond à nos énergies inconscientes, obscures, à la fois empoisonnées et empoisonnantes.
Eveillées et maitrisées, au contraire, ces mêmes énergies deviennent efficientes et confèrent une véritable puissance (…) Ainsi dès que la Kundalini déroule ses anneaux et se dresse – raide comme un bâton – jusqu’au sommet de la tête, elle devient non seulement inoffensive mais, sa puissance maléfique changeant de nature, elle se révèle le plus précieux des biens. "

" A l’intérieur de ses replis la Kundalini endormie contient le poison destructeur de la vitalité des humains, lesquels dispersent leurs forces en agitation sexuelle. Mais lors de son éveil, dès que règne seule une pure énergie parfaitement concentrée, le poison se transforme en une puissance omnipénétrante ouvrant ainsi l’accès à l’universalité. "

Mais la pratique n’est pas exempte de dangers, l’auteur ne manque pas d’avertir le lecteur dès l’introduction : " L’énergie mystérieuse qu’éveille le yoga de la Kundalini se révèle cependant d’une violence inouïe et ne peut être manipulée sans faire encourir un réel danger.
Il faut donc aborder ses secrets avec l’aide d’un maitre issu lui-même d’une lignée spécialisée en ce domaine et d’une expérience à toute épreuve (…) On ne peut se livrer à cette pratique sans un maitre averti et sans avoir eu accès à l’intériorité ; car si une vie mystique profonde peut se développer sans la connaissance ou sans la pratique de l’ascension de la Kundalini, il n’y a pas de pratique pleine et entière de cette ascension sans une vie mystique réelle. "

Ce qui fait l’universalité et l’intérêt du tantrisme c’est : " Puisque tous les aspects du réel ne sont en fait que les rythmes de l’énergie divine et sa vibration omnipénétrante, les systèmes "Trika et Kaula" n’opposent pas matière à esprit, corps à âme, microcosme à macrocosme mais reconnaissent un seul rythme à l’origine qui se propage de niveau en niveau, librement. "
" La pratique de la Kundalini tend à réunir toutes les énergies du corps, de la pensée et de la parole afin d’en faire un seul courant d’intenses vibrations qui les entraine jusqu’au centre. "

" Le tantrisme montre ainsi comment l’expérience suprême inclut tous les niveaux de la réalité, comment l’unité surgit sur le lieu même de la dualité.
Pour le tantrisme, en effet, l’unification doit s’instaurer à l’occasion des expériences de la vie ordinaire quelles qu'elles soient, et, grâce à la purification qu’entraine la Kundalini, toute énergie peut être changée en énergie de pure Conscience. "

" Tel est le véritable esprit des Tantra qui saisissent la vie dans son intégrité sans refoulement ni mutilation et accordent par conséquent une place légitime à toutes les tendances vitales, émotives, intellectuelles dans la réalisation de l’homme libre et complet.
Mais que l’occidental ne s’y trompe pas, lui qui poursuit la recherche du pouvoir sans s’alourdir de vains scrupules.
Il ne suffit pas de s’affranchir de toute restriction pour avoir accès au "caryàkrama".
L’aventurier en quête de vie originale n’a ni la pureté requise ni l’humilité qui le rendraient soumis au maitre, il s’illusionne trop facilement sur une prétendue expérience d’éveil de sa Kundalini et sur le rôle que l’union sexuelle ordinaire peut jouer à cet égard.
Le "kulayàga" lui est donc inaccessible en raison d’un double obstacle, l’un d’ordre technique : l’absence de maitre et de connaissance, l’autre d’ordre intérieur : l’absence de pureté du cœur. "

" N’avons-nous pas dit que la pratique sexuelle s’adresse uniquement à un yogin dont le cœur est déjà purifié ? Oui, mais sa pensée, son corps et ses organes ne le sont pas au même degré et, pour les purifier, il est nécessaire d’intensifier l’énergie car, dans le déploiement de toute énergie spirituelle, on peut retrouver la pureté de l’élan du cœur.
Cependant, l’excitation et la ferveur mystiques ne sont pas facile à obtenir, elles n’ont rien de commun avec les excitations physiques, émotives, mentales, sensorielles de la vie ordinaire, au premier rang desquelles se situe l’excitation sexuelle.
Elles concernent en effet la vitalité profonde et fondamentale appelée "ojas".
Pour accroitre cette dernière il faut donc développer une ferveur capable de saisir l’énergie quand elle s’ébranle (…) Abhinavagupta insiste dans la plupart de ses œuvres et de ses commentaires sur la vie intense, sur la ferveur qui s’opposent à l’indifférence des êtres que rien ne peut émouvoir, ceci parce que Siva et Sakti – Conscience et énergie – ne faisant qu’un, éveiller l’énergie, c’est éveiller la conscience. "

Accéder à la félicité et à la béatitude en libérant les énergies dans le corps c’est ce à quoi invite le tantrisme. Aussi ce n’est pas le désir qui est l’obstacle mais l’attachement.

" Si, redoutable et stérile est l’attachement qu’entraine le désir sexuel, son intensité, par contre, demeure nécessaire, voire indispensable, par l’effervescence vivante qu’elle suscite.
Dans l’union ésotérique, en effet, l’effervescence du corps, libérée de l’attachement, offre un support à l’épanouissement de la ferveur mystique.
" Ainsi, selon le grand adage des Tantra, ce qui pour l’homme ordinaire est facteur de lien se révèle pour le "siddha" facteur de libération.
Au cœur même de l’effervescence propre au désir sexuel, on remonte grâce à l’ascension de la Kundalini jusqu’au jaillissement de l’énergie, jusqu’à sa source vibrante. "

Jaillissement qui transcende les limitations du MOI et ouvre sur l’infini du SOI.

http://konrad.over-blog.net

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
 
La Kundalini
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amour Essence Ciel  :: enseignement universel-
Sauter vers: