Amour Essence Ciel

Spiritualité, soins alternatifs
 
AccueilPortailCalendrierS'enregistrerConnexion
Chaque être sur Terre est une facette du Grand Diamant mondial
qui reflète sa portion du ciel.
Ce forum rassemble les personnes de bonne volonté mondiale,
les différents courants de l’esprit humain et de leurs guides spirituels,
en toute simplicité et avec un langage accessible à tous,
dans le but de co-créer l'Humanité Une .

Les sujets sont divers, variés et reliés aux sources des textes.
Chacun doit pouvoir apporter sa pierre à l’édifice et trouver ce qui le motive
et le guide sainement dans la vie.

Le partage avec tous, permet de mieux nous comprendre,
mieux nous accepter, mieux nous respecter, mieux nous aimer.

Nous faisons évoluer notre champ de conscience, et celui de l’humanité
en étant dans le coeur.

Partagez | 
 

 La voie de l’artisan de lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: La voie de l’artisan de lumière   Dim 31 Juil - 0:00

Chers amis,

Je suis Jeshua. Je vous salue tous aujourd’hui et je suis intimement connecté à vous par le cœur.
Nous sommes profondément reliés et il existe un niveau où nous sommes Un.
La conscience Une et indivisée qui nous unit peut être vue comme une énergie de liberté, de créativité, de bonté et de joie.
C’est votre origine véritable et votre foyer.
À présent, vous êtes manifestés sous une forme corporelle, localisée dans le temps et l’espace, mais vous êtes tellement plus que cela !
Je vous demande de ressentir à présent cette immense conscience illimitée dont vous faites partie.
Ressentez Dieu en vous et ressentez comme cette énergie est simple. Dieu ne vous regarde pas du haut d’une hiérarchie. Dieu est le flot d’énergie qui circule en toutes choses : en chacun de vous, en chaque être vivant sur Terre et même en toutes les choses en apparence inanimée qui se trouvent dans votre entourage matériel.
Dieu est partout.

Dieu n’est pas limité par des formes.
Dieu est conscience pure, créatrice, connectée à des formes matérielles dans le temps et l’espace pour faire l’expérience de la vie selon des myriades de façons différentes.
À présent, ressentez qui vous êtes dans cet immense flot divin : une étincelle de lumière dans un océan d’esprit conscient.
Mais une étincelle indestructible qui offre une contribution unique à l’ensemble. Ressentez la force indestructible en vous, elle est là, présente à jamais. Vous êtes une parcelle de Dieu.

Votre conscience est divinement créatrice.
Vous choisissez votre chemin de vie et vos expériences, même si bien souvent d’un point de vue humain, il vous semble que ce ne soit pas le cas, au fond de vous se trouve une force créatrice qui planifie certains évènements pivots de votre vie et qui attire les expériences que vous souhaitez traverser afin de comprendre, grandir et prendre de l’expansion.
Essentiellement, vous n’êtes jamais victimes de ce monde.
Au cœur de ce que vous êtes, vous n’êtes jamais réellement impuissants ou anéantis.
Parce qu’en ce cœur, se trouve l’étincelle divine qui dit « oui » aux expériences que vous traversez dans une forme corporelle, et qui sait que vous êtes capables d’en tirer un enseignement pour que votre conscience s’élargisse et devienne compatissante.

Étreignez cette énergie créatrice intérieure qui a attiré à vous la vie que vous menez aujourd’hui.
Étreignez votre vie avec tous ses hauts et ses bas.
Vous avez l’énergie pour bien la vivre.
Vous trouverez votre plus grand accomplissement lorsque vous vous souviendrez de qui vous êtes tout en étant dans la forme, prisonniers des exigences et des défis qu’offre la vie sur Terre.
Ce rappel permet à l’étincelle de lumière divine de se connecter pleinement au soi humain. Vous abandonner à cette étincelle de lumière créatrice illimitée présente en vous changera votre vie et celle des autres.

Vous qui lisez ceci et qui vous sentez concernés par l’énergie christique, vous aspirez à éclairer le monde de votre lumière.
Vous aspirez à vous manifester en tant qu’artisan de lumière, ce qui signifie que vous ressentez le désir de répandre la lumière et d’élever la conscience sur Terre.
Votre passion est pure et réelle, elle provient du cœur de votre être, de votre âme.

C’est l’étincelle divine présente en vous qui génère ce désir, car pour Dieu, il est naturel de vouloir partager la joie, la lumière et la compassion.
Chaque fois que vous vous sentez heureux (se) d’exprimer votre être réel, vous ressentez aussi le bonheur de Dieu, car Dieu et vous êtes Un dans le cœur !

Vous vous demandez souvent ce que signifie vraiment « œuvre de lumière ».
Qu’est-ce que signifie répandre la lumière ou offrir la guérison aux autres ?
C’est la question que j’aimerais traiter aujourd’hui.

Tout d’abord, il est nécessaire de regarder de plus près ce qu’il se passe dans la relation lorsque l’un aide l’autre.

J’aimerais vous faire remarquer l’étrangeté de la distinction qui est faite dans votre société entre malade et bien-portant ou entre ce qui est entier et ce qui est brisé.

Lorsque vous allez voir un médecin parce que vous avez un problème de santé, vous êtes « un malade qui a besoin d’un traitement ».
Les médecins sont censés savoir quelque chose que vous ne savez pas. Ce sont eux les experts et vous avez facilement le sentiment que votre santé repose entre leurs mains.
Ce n’est pas très différent lorsque vous souffrez de problèmes mentaux ou émotionnels.

Si les gens vont voir un thérapeute, un psychologue ou un guérisseur, ils présupposent tacitement que ces experts ont une connaissance ou une compétence supérieures à la leur, qui peut les aider à résoudre leurs problèmes.
C’est la façon même dont la relation est définie entre le patient et le médecin ou entre le client et le thérapeute qui affecte la perception de soi de chacune des deux parties impliquées.

Le fait de définir la relation en termes d’un qui a plus de connaissance et de compréhension que l’autre suggère que le client ait besoin d’un médecin / thérapeute / guérisseur pour recevoir quelque chose dont il manque et qu’il ne peut se donner à lui-même.
Le thérapeute est censé être entier et en bonne santé, et offrir lumière et guérison à celui qui est malade et / ou brisé.

De ce point de vue, le thérapeute ou guérisseur est en avance sur le patient et en possession de quelque chose qu’il transmet à ceux qui manquent de cette connaissance ou de cette aptitude.

Dans une perspective spirituelle, ce point de vue est fallacieux et déformé.
Vous démarrez immédiatement du mauvais pied.
Pourtant c’est ce qui est inscrit en profondeur dans les soins de santé physique et mentale de votre société.
Regardez comme il est facile de se sentir inférieur à la personne dont vous sollicitez l’avis médical ou spirituel.
Vous êtes celui ou celle qui a le problème, ils ont la solution.

C’est là un piège commun pour ceux qui veulent aider les autres. Quotidiennement, ils s’identifient tellement à leur rôle d’aidant qu’ils ne peuvent plus quitter ce rôle.
Ils tirent leur identité de ce rôle et cela les rend dépendants de leurs patients ou clients, et vice-versa.

Le client peut ressentir le besoin d’être aidé pour se soigner ou guérir, mais celui qui aide a autant besoin du client pour maintenir son image d’aidant : la personne supérieure qui a la connaissance et qui veut bien partager ses richesses avec ceux qui sont dans le besoin.
C’est alors la porte ouverte à des relations déséquilibrées, centrées sur le pouvoir et la dépendance.

L’œuvre de lumière est tout à fait différente.
Pour comprendre ce que sont réellement l’œuvre de lumière ou la guérison spirituelle, il vous faut oublier l’image traditionnelle du
«thérapeute qui aide un client» ou du «médecin qui soigne un patient».
Il vous faut oublier l’idée même qu’une aide consiste à donner quelque chose à quelqu’un.
La notion même de « quelqu’un qui manque de quelque chose » est préjudiciable à son processus de guérison.

La vérité est que la seule façon d’aider les autres consiste à leur faire prendre conscience de leurs propres souveraineté et aptitude à se guérir.

C’est la caractéristique d’un bon instructeur : il se fait petit plutôt que grand.
Les vrais instructeurs vous invitent à reprendre votre souveraineté intérieure et ils ne se laissent pas suggérer que quelqu’un de petit et de dépendant ait besoin d’eux.
Les vrais instructeurs ne se présentent jamais comme des autorités. C’est une stupidité.

Le don véritable d’un guérisseur est de rendre l’autre personne consciente de ses propres souveraineté et autorité intérieures, qu’elle est une étincelle divine et qu’elle a en elle toute la connaissance disponible dont elle a besoin.

La guérison véritable est très simple.
Elle ne requiert aucune méthode ni savoir élaborés.
Je parle ici de guérison de l’âme.
Bien sûr, certains problèmes physiques peuvent nécessiter l’assistance d’experts médicaux ayant des compétences très spécifiques.
Toutefois, la guérison qui affecte l’âme, elle, est très simple.

Si vous allez à la racine de tout problème mental ou physique, vous allez trouver la croyance d’être impuissant, indigne, pas aimable, solitaire et condamné.
La cause-racine est que la personne se sent déconnectée de son être véritable, de l’étincelle de lumière divine qu’elle est en réalité.

Offrir la guérison aux gens, c’est raviver leur mémoire du Foyer, leur rappeler leur beauté, leur force et leur innocence parfaites.
Comment faire cela ?
Premièrement, il n’y a pas de méthode ni de remède fixes.
Ce n’est pas une procédure mécanique.
C’est une transmission d’énergie qui peut se produire de façons variées. Je reviendrai sur ce sujet.

Deuxièmement, personne ne guérit à moins de décider de s’ouvrir à la guérison. Vous ne pouvez pas forcer quelqu’un à guérir.
Cette décision lui appartient.
En fait, la véritable guérison tient du miracle : c’est la naissance d’une conscience nouvelle dans l’âme. C’est la création de chacun et elle est imprévisible.

Dans la vie de chaque personne, il y a des moments où l’on est face au choix entre l’ombre et la lumière.
L’ombre, c’est s’adonner à l’auto-jugement, à la haine de soi, à la dévalorisation, aux pensées négatives et à la peur.

La lumière, c’est s’ouvrir à la bonté, au pardon, à la joie et à l’abondance qui sont les vraies caractéristiques de la divinité.
C’est à vous de choisir.
Même si l’ange le plus merveilleux vous priait de laisser tomber le passé et d’entrer dans le royaume de Dieu, ce qui signifie fusionner à nouveau avec l’étincelle de lumière que vous êtes, c’est à vous de décider.
Si vous êtes encore immergé dans des images très négatives de vous ou d’autres personnes, si vous êtes dans les affres de la peur et de la colère, il se peut que vous ne voyiez même pas cet ange !

En vérité, l’ange de la guérison est toujours auprès de vous.
C’est votre soi supérieur véritable, votre divinité qui essaie de vous remémorer qui vous êtes.
Parfois, dans votre vie, vous rencontrez des gens qui jouent le rôle de l’ange de guérison pour un temps.
Peut-être n’en sont-ils même pas conscients, mais ils vous rappellent qui vous êtes en réalité.

Pendant qu’ils vous écoutent ou qu’ils vous parlent, une étincelle du vrai vous entre soudain dans votre conscience et vous vous sentez plein de joie et d’inspiration après cette rencontre.
Cela peut vous inspirer à choisir la lumière, à prendre des décisions qui servent votre soi supérieur, votre vraie passion et l’amour de la vie.
La présence d’un ange peut servir de rappel et peut être la clé d’un changement dans votre vie, mais même alors, c’est à vous de décider de faire confiance et d’agir selon votre foi.
Vous seul(e) pouvez déclencher le miracle !

Vous avez peut-être rencontré des anges de guérison au cours de votre vie et vous avez probablement été un ange de guérison pour d’autres à plusieurs occasions, même sans le savoir.
C’est en cela que consiste l’œuvre de lumière.
Cela n’a rien à voir avec le fait de soigner ou de réparer les gens.
Cela n’a rien à voir avec le fait d’offrir des solutions à leurs problèmes, ni avec le fait de leur enseigner certaines compétences, connaissances ou règles éthiques.
Toutes ces actions présupposent qu’ils manquent de quelque chose, qu’ils sont petits et démunis.

La guérison spirituelle renverse cette image.
Ce que vous offrez à l’autre, s’il est question d’une guérison spirituelle, c’est réellement un changement de perception.
Au lieu de se focaliser sur leurs problèmes, leurs solutions et leur sentiment d’impuissance, vous vous focalisez sur leur essence, leur complétude, leur beauté rayonnante.

S’il est une chose que le guérisseur spirituel peut offrir, c’est le don de sa vision réelle.
Si vous êtes capable de regarder au-delà de la douleur, de la colère, de la peur et du comportement autodestructeur de quelqu’un et de voir l’ange de lumière sur leur visage, vous lui offrez quelque chose de très précieux.

Le fait de voir son essence véritable sollicite celle-ci en douceur et l’invite à venir au premier plan.
Percevoir la véritable souveraineté et la lumière intérieure de quelqu’un, même s’il ne les montre pas en surface, c’est comme appeler quelqu’un par son vrai nom.
Rien n’est aussi puissant que d’être appelé par son vrai nom.

Ce que j’ai fait lorsque j’ai accompli les soi-disant guérisons miraculeuses dans ma vie sur Terre, en tant que Jésus, c’est que je suis entré en contact avec l’essence divine de ces personnes.
En voyant et en ressentant l’étincelle divine de quelqu’un, elle s’éveillait et c’est leur essence divine qui accomplissait la guérison, pas moi.

C’est ce rappel de soi qui restaurait leur santé mentale, voire physique.
Une telle rencontre n’a pas toujours pour résultat une guérison, car cela dépendra toujours de la décision de l’autre personne de s’ouvrir à la guérison.
Le miracle dépend d’eux, et il est important de s’en souvenir chaque fois que vous oeuvrez avec des gens pour une guérison spirituelle.

Toute guérison spirituelle vient de l’intérieur.
En tant qu’artisan de lumière, vous ne guérissez personne.
Vous créez un espace d’ouverture dans le non-jugement, qui invite l’autre personne à se regarder avec ouverture et compassion.

Au lieu d’essayer de résoudre des problèmes à l’extérieur, vous vous connectez à l’âme de l’autre personne et vous maintenez une vision de confiance et de clarté pour elle.
Telle est la voie de l’artisan de lumière.
Vous essayez de renvoyer à l’autre personne sa grandeur, au lieu de vous focaliser sur sa petitesse.

Œuvrer avec quelqu’un sur le plan de l’âme signifie que vous lui montrez sa responsabilité envers sa vie.
Parce que vous le faites avec amour, sans jugement, cette responsabilité n’est pas perçue comme un fardeau.
Le fait de prendre ses responsabilités sera ressenti comme quelque chose de libérateur et lui permettra de retrouver sa souveraineté.

En croyant réellement aux énergies créatrices de l’autre personne, vous lui faites miroir de sa force, à travers votre regard et vos paroles. En vous focalisant sur ce qui est entier et intact en elle, vous le renforcez.

Vous ne pouvez agir ainsi que si vous y croyez vraiment.
Si vous doutez à un certain niveau qu’elle puisse y parvenir, vous affirmez son impression de faiblesse au lieu d’invoquer sa force.
Vous êtes un guérisseur très puissant si vous avez complètement confiance en la capacité de l’autre personne à résoudre ses problèmes et que vous renoncez à toute notion de dépendance envers vous.

Beaucoup d’entre vous ont l’impression que rendre leur responsabilité aux gens de cette façon signifie les abandonner ou leur dire de résoudre la situation par eux-mêmes.
Toutefois, renoncer à tous liens de dépendance ne signifie pas que vous ne soyez plus là pour eux.
Vous êtes encore là, vous maintenez votre foi en leurs véritables force et souveraineté, vous les encouragez à dépasser les limitations qu’ils se sont imposées et à être tout ce qu’ils ont la possibilité d’être.
Ce sont eux qui choisissent ce qu’ils font de cet espace de guérison que vous leur offrez.

Je sais que beaucoup d’entre vous traversent une période difficile lorsqu’ils voient les autres souffrir, surtout si ce sont des proches.
Il peut alors sembler impossible d’arrêter de « les aider », de lâcher prise et de mettre votre énergie ailleurs.

Mais veuillez considérer ceci un instant : êtes-vous réellement en train de les aider en continuant ainsi ? S’ils dépendent de votre énergie de bonté et de soutien pour se sentir bien, comment réussiront-ils à faire face à leur manque de bonté et de soutien à leur égard ?
Au niveau de l’âme, il est possible que vous renforciez leur faiblesse au lieu d’éveiller leur véritable souveraineté intérieure, et cela vous affecte tous deux négativement.

Être un artisan de lumière ou un guérisseur spirituel signifie que vous cherchez à vous connecter aux autres d’âme à âme.
Au niveau de l’âme, tous les êtres sont égaux et personne n’est plus avancé qu’unautre.
Vous êtes tous des étincelles de l’êtreté divine que vous appelez Dieu.

Au niveau humain, il peut sembler qu’une certaine personne ait plus de connaissance, qu’elle soit plus évoluée ou plus sage qu’une autre. Toutefois, si vous considérez cela du point de vue de l’âme, cette sorte de jugement devient obsolète.

Toutes les âmes voyagent dans l’univers infini et traversent des cycles d’expérience et de croissance variés.
Il se peut que vous aidiez quelqu’un qui souffre d’un grave déséquilibre émotionnel dû aux circonstances très difficiles qu’il a rencontrées dans sa vie.
Il se peut que vous lui offriez votre assistance aujourd’hui.
Mais plus tard, une fois qu’il aura repris des forces, il se peut qu’il devienne votre instructeur et vous montre une profondeur de sagesse et de compassion qui vous stupéfiera.

Pour offrir la guérison spirituelle ou être un artisan de lumière, il est important de toujours vous rappeler que vous êtes l’égal de l’autre personne au niveau de l’âme.

Il est essentiel que vous reconnaissiez votre humanité à vous, et que vous êtes réellement dans le même bateau que l’autre personne.

Il se peut que vous offriez un espace de lumière et de compassion à quelqu’un, mais cela ne vous rend pas différent de lui, dans le sens d’être meilleur ou supérieur.
Ne vous identifiez pas au fait d’être un artisan de lumière.
Si vous êtes enclins à aider les gens à découvrir leur véritable souveraineté intérieure, suivez votre passion et faites ce que vous aimez faire.
L’œuvre de lumière peut prendre toutes sortes de formes, ce n’est certes pas limité à offrir de la thérapie.

En général, si vous faites ce que vous aimez vraiment faire, vous verrez que vous allez inspirer d’autres personnes à faire de même.
Être Un avec l’étincelle divine en votre cœur vous mènera naturellement au type d’activité, de relation ou de lieu de vie qui vous conviennent.

Vivre selon le cœur est réellement très simple.
Cela consiste à se connecter avec le désir de son cœur, sa joie véritable, et à oser agir en fonction d’elle.
C’est en agissant ainsi que vous serez un artisan de lumière et pas nécessairement parce que vous « aidez d’autres gens ».

C’est parce que vous donnez au monde le chant unique de votre âme que vous allez inspirer d’autres gens à croire aussi en eux et à donner le meilleur d’eux-mêmes.

Naturellement, la lumière rayonne à l’extérieur.
Vous n’avez pas besoin de vous focaliser sur la question de savoir comment répandre la lumière dans le monde.
N’essayez pas d’être bons et secourables.
Essayez juste de vivre selon votre nature divine unique, et le monde sera meilleur.

© Pamela Kribbe 2011
www.jeshua.net/fr

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
 
La voie de l’artisan de lumière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amour Essence Ciel  :: Canalisations-
Sauter vers: