Amour Essence Ciel

Spiritualité, soins alternatifs
 
AccueilPortailCalendrierS'enregistrerConnexion
Chaque être sur Terre est une facette du Grand Diamant mondial
qui reflète sa portion du ciel.
Ce forum rassemble les personnes de bonne volonté mondiale,
les différents courants de l’esprit humain et de leurs guides spirituels,
en toute simplicité et avec un langage accessible à tous,
dans le but de co-créer l'Humanité Une .

Les sujets sont divers, variés et reliés aux sources des textes.
Chacun doit pouvoir apporter sa pierre à l’édifice et trouver ce qui le motive
et le guide sainement dans la vie.

Le partage avec tous, permet de mieux nous comprendre,
mieux nous accepter, mieux nous respecter, mieux nous aimer.

Nous faisons évoluer notre champ de conscience, et celui de l’humanité
en étant dans le coeur.

Partagez | 
 

 HO'OPONOPONO avec Maria Elisa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: HO'OPONOPONO avec Maria Elisa   Jeu 16 Déc - 8:43

Bonjour Maria Elisa, Bonjour Jean

Merci pour votre cours d'Ho'oponopono que vous associez judicieusement avec l'EFT.
j'encourage chacun à s'abonner à votre lettre et à découvrir votre blog.
je vous embrasse tous les 2 et vivez un merveilleux noël

Tendresse



1ere lettre du Blog HO'OPONOPONO de Maria Elisa et de Jean

Bonjour,

C'est la première lettre à partir de ce blog et je voudrai rendre hommage à ces deux mots clés, si souvent utilisés dans la pratique de Ho'oponopono et qui on donné le nom à ce blog.

Merci: exprime la gratitude, et l'affirmation "de ce qui est déjà là, c'est déjà fait"
Je t'aime: exprime le sentiment de donner de l'amour.

Pour comprendre quelque chose, la meilleur moyen est de l'expérimenter.
Pour mieux comprendre comment les mots ont une influence sur nous, je vous invite à lire le texte suivant à haute voix et doucement. Juste le lire sans vous poser de questions sur sa véracité:

« Je me sens seul. Je suis dans une impasse, écrasé par la maladie, la tristesse et sans espoir. Le monde est rempli de violence et de haine. La vie est un trou noir. Nous sommes tous en attente de mourir. On m’a volé mon enfance et j’ai toujours été rejeté. Je ne peux faire confiance à personne. Je ne vaux rien, je suis impuissant et il n’y a pas de solution. »

Observez comment vous sentez. Juste observez.

Et maintenant :

« Aujourd’hui est un jour merveilleux. C’est un jour d’espoir et rempli de possibilités. Je suis impatient de voir toutes les opportunités qui vont se présenter à moi. La vie est un terrain de jeux plein de rires et d’émotion. C’est magique. Je suis inspirée et pleine d’énergie. C’est une bénédiction d’être en vie. Merci, merci, merci. »

Comment vous sentez vous maintenant?
Et pourtant, ce ne sont que des mots!

Observez les mots que vous répétez habituellement, et voyez si vous pouvez les remplacer par autre chose :
« Je suis fatigué », par « J’ai besoin de me reposer »
« Ce problème », par « ce défi, ou cette occasion d’évoluer »
« Je ne peux pas », par « je ne sais pas encore comment… »

Les mots portent une énergie, et c’est important de s’en rendre compte.

L'en tête du blog représente la photo d’Emoto des cristaux d’eau imprégnée de l’énergie de ces deux mots : « Merci » et « Je t’aime ».

Nous pouvons ainsi bénir notre corps de cette énergie, par la répétition constante de ces deux mots tout le long de la journée (comme un mantra) et en gardant dans notre coeur la ferme intention de nous libérer ou de transmuter tous les sentiments de non-amour.
Nous allons ainsi découvrir notre vrai nature.

Belles et paisibles fêtes !

« Merci, je t’aime », « Merci, je t’aime », « Merci, je t’aime »…

Newsletter envoyée le Mardi 14 Décembre 2010
http://www.mercijetaime.fr/

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer



Dernière édition par mamichaël le Sam 30 Mar - 7:38, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: HO'OPONOPONO avec Maria Elisa   Mer 5 Jan - 0:04

news de Maria Elisa

Hier, en écrivant à une amie je lui disais que cette année j’avais envie de remplacer les « vœux » par un grand MERCI.

Merci à la vie, parce que je sais que tout est déjà là même si nous ne le voyons pas encore.
Merci de toutes les opportunités qu’elle nous donne de nettoyer, encore et encore.

Merci à nous même pour tout le nettoyage que nous avons déjà fait.

MERCI, MERCI, MERCI.

Et aujourd’hui je reçois le dernier message de Neale Donald Walsch que Valérie Allemand (www.humanitysteam.fr) nous traduit régulièrement et il portait cette même énergie de gratitude.

Je me suis dit que l’illusion de séparation se dilue de plus en plus, et mon cœur s’est rempli de joie devant cette évidence.

Je voulais partager avec vous un petit exercice que j’ai fait pour bien finir l’année et laisser la place aux nouvelles surprises:

J’ai fais une liste de toutes les choses qui m’avaient enquiquine pendant l’année dernière, tous les mauvais souvenirs et j’ai fait Ho’oponopono avec chacune d’elles.

« Merci, je t’aime»

Une après l’autre, j’ai remercié et j’ai demandé à mon âme de m’aider à nettoyer

Et puis, c’est tout. Je vous assure, ça fait du bien !
Si cela vous tente, je vous invite à le faire, vous m’en donnerez des nouvelles…

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: HO'OPONOPONO avec Maria Elisa   Lun 17 Jan - 23:39

J'ai un problème, comment faire pour le résoudre?

Par eveil et sante dans IDEES ET OUTILS PARTAGES le 17 Janvier 2011

Nous entendons souvent parler de Ho'oponopono comme une méthode de résolution de problèmes.

Et c'est quoi le secret de cette méthode?

Son secret est qu'elle nous invite à lâcher.



Elle nous invite à cesser de chercher une solution à travers une réflexion (notre mental) et à faire confiance à cette autre partie de nous (notre âme ou notre moi-supérieur)pour nous aider à sortir de cet enfermement.

Lors des stages Ho’oponopono, nous abordons aussi cette merveilleuse méthode de lâcher prise de Lester Levenson. C’est d’elle qui vient l’exemple suivant :



Sortir du cercle vicieux d’un problème

Il fait comprendre que bien souvent, quand nous rencontrons un problème, si nous ne trouvons pas de solution rapidement, nous rentrons dans un cercle vicieux, où, une chose entraînant l'autre nous conduit à nous enfoncer de plus en plus. Voici les étapes :

1. Nous avons le problème

2. Nous nous sentons en insécurité

3. Nous essayons de le résoudre

4. Nous voulons savoir comment faire

5. Nous cherchons une réponse ou solutions

6. Nous cherchons sans arrêt (le mental tourne et tourne à fond)

7. Nous nous désapprouvons de ne pas trouver

8. Nous maltraitons de plus en plus

9. Nous nous accrochons de plus en plus au problème et nous ne voyons que cela.



Il faut rompre la chaine pour pouvoir sortir de ce cercle.

Nous pouvons nous poser ainsi quelques questions :

Est-ce que je peux oublier ou lâcher le désir de vouloir le résoudre ?

Est-ce que je peux oublier ou lâcher le désir de vouloir savoir quoi faire ?

Est-ce que je peux oublier ou lâcher le désir de vouloir savoir comment faire?

Est-ce que je peux cesser de chercher la solution?

Est-ce que je peux cesser de me désapprouver ?

Est-ce que je peux m’accepter et accepter ce qui est ?

Est-ce que je peux me donner de l’amour?

Et une fois la chaine rompue, une fois que nous avons lâché prise, des idées vont venir, qui ne seront pas alimentées par notre mental (qui cherche toujours dans la cave à mémoires), mais ce seront des idées toutes neuves venues de notre partie divine.

Merci, je t’aime. Merci, je t’aime. Merci, je t’aime...

Ce sont ces deux mots magiques qui peuvent dissoudre cette crispation dans laquelle nous nous sommes figés.

Ou bien, je peux tirer une carte, car si vous possédez le jeu de cartes Ho'oponopono, c'est une façon de l'utiliser.

Voyons, c’est laquelle ?

J’accepte, tout est parfait!

Ou...Ce n'est qu'une mémoire, je décide de nettoyer!

Ou.... Je lâche toute attente, et…j’accueille l’inspiration.

Peu importe la carte tirée qui est comme une porte d'entrée dans Ho'oponopono, l'important est de lâcher prise et, dans cet espace vide:

"accueillir l'inspiration".

...Bon nettoyage!

In lakesh Maria Elisa

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: HO'OPONOPONO avec Maria Elisa   Lun 17 Jan - 23:41

Des musiques pleines d'amour, pour remonter le moral!!!

Par eveil et sante dans IDEES ET OUTILS PARTAGES le 5 Janvier 2011

Vous connaissez déjà peut être la musique qui a fait le tour du monde grâce à plusieurs vidéos.

Le fond est un morceau de musique de l'album "Ho'oponopono Song" de Aman Ryusuke Seto et il est disponible sur Amazon.

Nous aimons aussi deux autres chansons que vous pouvez télécharger gratuitement dans le site de Michael Roads France.

Les titres sont très simples: I love me et I love you. Tout est dit!

Un grand merci Nanne Kalma et Ankle Van der Meer d'avoir crée cette musique et à Michael Roads de l'avoir partagé de façon si généreuse grâce à son site. Voici le lien pour le téléchargement:

http://www.michaelroads-france.com/telechargements.html

Merci Maria Elisa Le meilleur pour toi et pour Jean
******************************************


Sur l'autre page Ho'oponopono vous trouverez les vidéos Hoponopono et les explications , lebook ...
http://amouressenceciel.forumactif.com/t15-ho-oponopono

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: HO'OPONOPONO avec Maria Elisa   Sam 19 Fév - 3:10

les vidéos de Maria Elisa Ho'oponopono
ont été supprimé de youtube

Une façon de résoudre un problème, comme disait Lester Levenson:

"La meilleure façon de résoudre un problème est de le lâcher, de le laisser tomber complètement"

"Let go and let God"

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer



Dernière édition par mamichaël le Sam 30 Mar - 7:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: HO'OPONOPONO avec Maria Elisa   Sam 19 Fév - 3:34

STAGE "HO'OPONOPONO,
Avec Maria Elisa et Jean

renseignement: 04 67 39 12 74

maria-elisa.hurtado@wanadoo.fr ou jean.graciet@live.fr
Jean Graciet, 5, rue du Stade - 34440 Colombiers.

[b]• Plazac (Dordogne)

TERRE DE JOR (Plazac) http://actualites.terredejor.fr/
TERRE DE JOR : 05 53 50 57 01 ou contact@terredejor.fr

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer



Dernière édition par mamichaël le Mar 7 Juin - 11:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: HO'OPONOPONO avec Maria Elisa   Sam 9 Avr - 7:17

article de Maria Elisa qui donnera bientôt un stage au Tiocan à THOIRY

« Depuis que je fais Ho’oponopono les choses s’empirent… »

Il me semble important parce que parfois nous pouvons nous décourager de voir que les choses « se compliquent » ou notre vie « tremble » alors que nous faisons tant de travail personnel. C’est important de savoir qu’il s’agit juste d’un passage et que le soleil brillera après avoir traversé le bandeau de nuages.

Affirmer chaque jour notre décision d'être libre, c'est le message de la dernière carte: "Je choisis la Paix et la Liberté"

Beaucoup de personnes s’inquiètent, parce que depuis qu’ils ont commencé à pratiquer Ho’oponopono, ils ont l’impression que des problèmes nouveaux apparaissent.

Réponse : Plus je nettoie, plus je vais devenir conscient des mémoires qui étaient déjà là et dont je n’étais pas conscient.

Maintenant je sais comment nettoyer, alors mon Dieu intérieur va me donner de plus en plus d’opportunités pour libérer le maximum de choses et je vais aller de plus en plus en profondeur. Je peux me permettre de voir ces nouveaux problèmes, non pas comme tels, mais comme des nouvelles opportunités de nettoyer.

C’est pour cette raison qu’il est important de boire de l’eau, l’eau va nous aider à renforcer le nettoyage.

En étudiant la naturopathie, vous avez compris que parfois les phases de détoxication ou élimination des toxines peuvent être un peu désagréables, mais qu’est-ce que on est bien après !

Prendre conscience que notre objectif est la libération totale et retrouver notre véritable Identité qui est un Etre Illimité, dans l’Unité avec le Tout.

Si vous êtes dans une de ces périodes de turbulence, affirmer votre volonté d’atteindre votre But ultime et continuez de « nettoyer, nettoyer, nettoyer ».
http://www.mercijetaime.fr/calendrier-c424956

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: HO'OPONOPONO avec Maria Elisa   Mar 19 Avr - 21:53

Ho’oponopono – E-Book
www.hooponopono.com.br www.hooponopono.forumativo.com
www.crescent.com.br

2 Ho'oponopono - l'E-Book © 2007 Crescent Ltda. publié par Al McAllister, avec des textes et des illustrations de ce dernier, et de plusieurs autres sources :
www.hooponopono.org
Copyright © 2007 The Foundation of Inc. (Freedom of the Cosmos)
www.zerolimits.info Copyright © Joe Vitale
www.newsforthesoul.com
www.whatishooponopono.com Copyright © Saul Maraney - 2007. All Rights Reserved
www.hooponopono.com.br Al McAllister
Traduction en français: Jean Claude et Geneviève Bernigaud.
Révision : Jean et Maria Elisa Graciet et Johanne Desterel

www.eveiletsante.fr (où vous pouvez télécharger cet e-book gratuitement)
Tous droits réservés. Les auteurs sont propriétaires du copyright, des textes, rendez-vous, photos et illustrations contenus dans cet E-book. Ce matériel ne peut être copié, reproduit, adapté, altéré d'aucune manière. Vous POUVEZ GRATUITEMENT distribuer ce E-book sans modifications par l'intermédiaire E-mail, CD, ou l’imprimé pour votre utilisation propre ou comme pour l’offrir.

Note : les auteurs ne sont pas responsables d'aucune erreur ou omission dans les textes, et ne le sont pas non plus pour les dommages subits par l'utilisateur du système, des techniques, instruments et appareils décrits dans cet E-book. Le lecteur assume la totale responsabilité pour l'utilisation, ou non, de ce qui est présenté ici. Ce matériel est uniquement offert comme
divertissement, et comme information éducationnelle. Les produits et/ou les technologies mentionnés dans cet E-book et sites Internet n'ont pas pour intention de diagnostiquer, traiter, ou prévoir aucun problème physique. Si vous souffrez d'une maladie, s'il vous plaît, consultez un médecin qualifié. Copyright © 2007 Crescent Ltda.


3 Dans cet eE-book vous allez trouver toute l'information que je compile depuis un certain temps sur le Processus Ho'oponopono. Certaines informations ont été écrites à partir de mon expérience personnelle pendant la pratique du système. Les autres, je les
ai entendues lors d'entrevues sur Internet, ou conservées à partir de mes lectures.
D'autres encore proviennent des forums de discussion sur Ho'oponopono auxquels je participe aussi sur Internet.

J'ai essayé de garder le plus de simplicité possible pour faciliter la compréhension. Comme vous, je suis nouveau dans Ho'oponopono, mais j'ai remarqué que beaucoup
d'informations auxquelles on a accès sur Internet pour Ho'oponopono, bien qu'elles soient le résultat d'un effort remarquable, d'intérêt et de dévouement, contiennent
malheureusement des erreurs de traduction qui compliquent la compréhension. A mon avis, il existe aussi sur quelques sites un syncrétisme qui nuit à la simplicité et à l'objectivité Ho'oponopono.

Ho'oponopono n'est aucunement le seul chemin. Il existe d'autres processus semblables, mais Ho'oponopono est celui qui me touche le plus, ici et maintenant. Ce que nous avons dans ces pages est un peu de ce que le Dr. Ihaleakala Hew Len, enseignant et professeur de Ho'oponopono, explique et montre pour le pratiquer.

J'espère qu'avec notre pratique, et la démonstration d'intérêts et de soins, pouvoir avoir ici au Brésil un ou plusieurs ateliers sur Ho'oponopono avalisés par The Foundation of I du Dr. Len. Attendons.
McAllister, octobre 2007
www.hooponopono.com.br

4 Index , 5 Les Préceptes, 6 Les Discours, 7 Introduction, 12 En étudiant le Processus, 17 Résultats de la recherche, 22 100% de Responsabilité, 26 Personnification de ce qui est Divin, 28 Outils, 33 Davantage d'Outils ( Non Officiels ), 38 Entrevue avec le Dr. Len, 45 Qui tient les Commandes ?, 46 Pour finir. Comment je suis arrivé à mon expérience présente.
www.hooponopono.com.br Copyright © Aldo Luiz de Paula Fonseca


5 J'opère dans ma vie et mes relations conformément aux préceptes suivants :

1. L'univers physique est une création de mes pensées.

2. Si mes pensées sont cancérigènes, elles créent une réalité physique cancérigène.

3. Si mes pensées sont parfaites, elles créent une réalité physique débordante
d’AMOUR.

4. Je suis 100% responsable de la création de mon univers physique tel qu'il est.

5. Je suis 100% responsable de la correction des pensées cancérigènes qui créent
une réalité malade.

6. Rien n'existe au dehors. Tout existe en pensées dans mon esprit.


6 “ Créateur Divin, père, mère, fils en un seul…
Si moi-même, ma famille, mes parents et ancêtres ont offensé, ta famille, tes parents et tes ancêtres par des pensées, mots, faits et actions depuis le début de notre création jusqu'à aujourd'hui, nous demandons ton pardon…
Fait que cela soit nettoyé, purifié, libéré. Coupe toutes les mémoires, blocages, énergies et vibrations négatives
et transmue ces énergies indésirables en lumière pure…
ET qu'il en soit ainsi “.

Morrnah Nalamaku Simeona
Créateur du Ho'oponopono Auto-Identité

7 Introduction
Beaucoup sont arrivés à Ho'oponopono à travers le texte du Dr. Joe Vitale divulgué sur internet. Pour ceux qui ne le connaissent pas, le voici retranscrit intégralement :

HO'OPONOPONO - (par Joe Vitale)
Il y a deux ans, j'ai entendu parler d'un thérapeute d'Hawaï qui a guéri une salle complète de patients aliénés criminels - sans jamais voir aucun d'eux. Le psychologue étudiait le dossier d'un interné et ensuite regardait en lui-même pour voir comment il avait créé la maladie de cette personne. A mesure qu'il s'améliorait lui-même, le patient s'améliorait.

Quand j'ai entendu cette histoire pour la première fois, j'ai pensé que c'était une légende urbaine. Comment quelqu'un pouvait-il guérir quelqu'un d'autre en se guérissant lui même ?
Comment, même le meilleur maître de l'auto-guérison pouvait-il guérir l'aliéné criminel ?

Ça n'avait pas de sens. Ce n'était pas logique. J'ai donc rejeté cette histoire.
Cependant, je l'ai entendue de nouveau un an plus tard. J'ai appris que le thérapeute avait utilisé un procédé de guérison hawaïen appelé Ho'oponopono.

8 Je n'en avais jamais entendu parler, pourtant je ne pouvais laisser cela me sortir de l'esprit.
Si l'histoire était vraie, je devais en savoir davantage. J'avais toujours cru que “responsabilité totale“ signifiait que j'étais responsable de ce que je pensais et de ce que je faisais.
Au-delà de ça, je n'y étais pour rien.
Il me semble que la plupart des gens considèrent la responsabilité totale de cette façon-là.
Nous sommes responsables de ce que nous faisons, pas de ce que n'importe qui d'autre fait - mais cela est faux. Le thérapeute hawaïen qui a guéri ces personnes malades mentales allait m'enseigner une nouvelle perspective avancée sur la responsabilité totale. Il s'appelle Dr Ihaleakala Hew Len.

Nous avons probablement passé une heure à parler lors de notre premier appel téléphonique. Je lui ai demandé de me raconter toute l'histoire de son travail en tant que thérapeute. Il a expliqué qu'il avait travaillé quatre ans à l'hôpital de l'État d'Hawaï. Le service, où on gardait les malades mentaux criminels, était dangereux.
En général, les psychologues démissionnaient au bout d’un mois de travail. Le personnel prenait beaucoup de congés maladie ou démissionnait, tout simplement. Les gens marchaient dans cette salle en gardant le dos contre le mur, craignant d'être attaqués par les patients. Ce n'était pas un bon endroit agréable où vivre, travailler ou venir en visite.

9 Le Dr Len m'a dit qu'il ne voyait jamais ses patients. Il accepta d'avoir un bureau et de voir les dossiers. Pendant qu'il regardait les dossiers, il travaillait sur lui-même. A mesure qu'il travaillait sur lui-même, les patients commençaient à guérir.
“Après quelques mois, des patients à qui l'on avait dû attacher avec des sangles furent autorisés à circuler librement », m'a-t-il dit.
« D'autres, à qui on avait dû prescrire médicamentés très puissants commencèrent à les réduire. Et ceux qui n'avaient aucune chance d'être relâchés furent libérés ». “J'étais stupéfait.
« Pas seulement cela, poursuivit-il, le personnel commença à aimer à venir travailler.
L'absentéisme et le roulement du personnel prirent fin. Nous avons fini par avoir plus de
personnel que nous n'en avions besoin parce que les patients étaient relâchés et que tout le
personnel se présentait pour travailler.
Aujourd'hui, ce service est fermé ».

C'est là que je devais poser la question à un million de dollars: « Qu'est-ce que vous faisiez en
vous-même qui amenait ces gens à changer? »

« Tout simplement, je guérissais la partie de moi qui les avait créés », a-t-il dit.

Je ne comprenais pas. Le Dr Len m’a expliqué alors que la responsabilité totale pour votre vie
signifie que tout dans votre vie - simplement parce que c'est dans votre vie - est de votre
responsabilité. En un sens littéral, le monde entier est notre création.

Ouais. Cela est difficile à avaler. Etre responsable de ce que j'ai dit ou fait est une chose. Etre responsable de ce que chacun dans ma vie dit ou fait est une toute autre chose.

Pourtant, la vérité, c'est que si vous assumez la complète responsabilité de votre vie, alors tout ce que vous voyez, entendez, goûtez, touchez ou expérimentez de quelque façon est de votre responsabilité parce que c'est dans votre vie.

Cela signifie que les activités terroristes, le président, l'économie - quoi que ce soit que vous expérimentiez et que vous n'aimiez pas -, c'est à vous qu'il revient de les guérir. Ils n'existent, pour ainsi dire, que comme des projections venant de l'intérieur de vous.
Le problème n'est pas en eux, il est en vous et pour les changer, vous avez à vous changer.

10 Je sais que cela est difficile à entendre, et encore plus à accepter et à vivre vraiment. Le blâme est beaucoup plus facile que la responsabilité totale, mais à mesure que je parlais avec le Dr Len, j'ai commencé à réaliser que la guérison pour lui et dans le Ho'oponopono signifie s'aimer soi-même. Si vous voulez améliorer votre vie, vous devez guérir votre vie. Si vous voulez guérir quelqu'un - même un criminel malade mental - vous le ferez en vous guérissant vous-même.

J'ai demandé au Dr Len comment il s'y prenait pour se guérir lui-même. Qu'est-ce qu'il faisait, exactement, quand il regardait les dossiers de ces patients ?
«Je répétais juste “ Je m'excuse“ et “Je vous aime“, encore et encore», a-t-il expliqué.
- C'est tout ?
- C'est tout. Il se trouve que vous aimer vous-même est la plus merveilleuse façon de vous améliorer, et à mesure que vous vous améliorez, vous améliorez votre monde.

- Laissez-moi vous donner un exemple rapide de la façon dont ça marche :
Un jour, quelqu'un m'a envoyé un courriel qui m'a contrarié.
Auparavant, j'aurais traité la situation en travaillant sur mes points faibles émotionnels ou en essayant de raisonner avec la personne qui avait envoyé le message désagréable.
Cette fois-là, j'ai décidé d'essayer la méthode du Dr Len.
Je répétais en silence «Je m'excuse» et «Je vous aime». Je ne le disais à personne en particulier. J'invoquais simplement l'esprit d'amour pour guérir en moi ce qui avait créé la circonstance extérieure.

11 Dans l'heure qui a suivi j'ai reçu un courriel de la même personne. Elle s'excusait pour son message précédent.
Rappelez-vous que je n'avais pris aucune mesure extérieure pour obtenir ces excuses. Je ne lui
avais même pas répondu. Pourtant, en repentant «Désolé, je t'aime», j'avais en quelque sorte guéri en moi ce qui l’avait créé.

J'ai par la suite participé à un atelier2 de Ho'oponopono animé par le Dr Len. Il a maintenant 70 ans, il est considéré comme un grand-père chaman et il est quelque peu solitaire.
Il a louangé mon livre The Attractor Factor. Il m'a dit qu'à mesure que je m'améliorerai la vibration de mon livre augmentera et que chacun le sentira quand il le lira. Bref, dans la mesure où je m'améliorerai, mes lecteurs s'amélioreront.
“Qu'en est-il des livres qui sont déjà vendus et qui se trouvent un peu partout ? “, ai-je demandé.
« Il ne sont pas "un peu partout"», a-t-il expliqué, m'étonnant encore une fois avec sa sagesse mystique. «Ils sont encore en vous » En résumé, il n'y a rien en dehors.
Cela prendrait un livre entier pour expliquer cette technique avancée avec la profondeur qu'elle mérite.
Il suffit de dire que chaque fois que vous voulez améliorer quelque chose dans votre vie, il n'y a qu'un seul endroit où chercher : en vous. Quand vous regardez, faites-le avec amour.

*Ho'oponopono signifie rendre droit, rectifier, corriger.

Du site web www.zerolimits.info © Joe Vitale.
Traduction en français : Geneviève et Jean Claude Bernigaud.

12 En étudiant le processus

13 En citant le Dr. Joe Vitale :
En toute franchise, quand vous parlez des chemins spirituels, des techniques de guérisons alternatives, de tout ce que vous avez déjà étudié, visualisé, mis en pratique, divulgué, enseigné, défendu, tel que des affirmations, de techniques variées de détermination d’objectifs, de manifestation, tout cela apporte-t-il satisfaction, et fonctionne-t-il toujours, sans exception ?

Avec certitude, NON. Vous êtes-vous jamais demandé pourquoi ? Parce ce que ce ne sont que des passe-temps pour le mental. Ces passe-temps vous font penser que c'est vous qui tenez les commandes. Qu'il vous suffit de penser, faire et manifester. Mais la réalité c'est que vous n'avez pas les commandes ni le contrôle.
Les véritables miracles arriveront quand vous laisserez de coté ces passe-temps, les connaissances accumulées dans votre tête, et que vous faites confiance non pas à ce qui fait partie du charlatanisme mental, mais au lien avec ce le Divin. Alors, comment permettre à ce lien de se révéler ?
A travers le système Ho'oponopono.

Ho'oponopono signifie « corriger une erreur » ou « faire ce qui est correct (juste) » dans la langue originelle des hawaïens. Bien que, jusqu'à présent, pas très connu au
Brésil, le Ho'oponopono traditionnel part du système du guérison Huna. C'est le nom que le chef d'entreprise/investigateur américain Max Freedom Long a donné à sa version du spiritualisme des peuples antiques de Hawaï.

14Plus loin nous avons des informations sur Huna, pour ceux qui sont intéressés, mais le Ho'oponopono sur lequel j'écris ici est très différent du Ho'oponopono Huna. Dans le système Huna le processus de guérison Ho'oponopono est interpersonnel, il requiert la
participation de tous dans le processus de réconciliation, de solution des problèmes.
Avec le nouveau Ho'oponopono, (Ho'oponopono Auto-Identité) vous êtes en communication avec la Divinité. Il a été mis au point par la Kahuna Morrnah Nalamaku Simeona qui l'a enseigné au Dr. Ihaleakala Hew Len.

Comment pratiquer le Ho'oponopono Auto-Identité
Vous comprendrez ici pourquoi l'intellect ne dispose pas des ressources pour résoudre les problèmes, il peut seulement les manœuvrer, les diriger. Mais manœuvrer, diriger, ne résout pas les problèmes. En faisant Ho'oponopono vous demandez à Dieu, à la Divinité, de
nettoyer, et purifier l'origine de ces problèmes, qui sont des souvenirs, des mémoires. Vous neutralisez ainsi l'énergie associée à une certaine personne, à un lieu ou une chose.
Dans le processus, cette énergie est libérée et est transmuée en lumière pure par la Divinité.
Et, en vous, l'espace libéré est rempli par la lumière de la Divinité. C'est pourquoi, dans Ho'oponopono il n'y a pas de faute, il n'est pas nécessaire de revivre aucune souffrance. Il importe peu de savoir le pourquoi du problème, ni d'ou vient la faute, ni son origine.

15 Au moment où vous remarquez en vous quelque chose d'inconfortable par rapport à une personne, un lieu, un événement ou une chose, entamez le processus de nettoyage, demandez à Dieu :
« Divinité nettoie en moi ce qui contribue à ce problème. »
Utilisez alors les phrases de cette série :
« Je suis désolé. Pardonne-moi. Je t'aime. Je te remercie ».
Quelques fois, vous pouvez choisir seulement certaines d'entre elles qui vous viennent à l'esprit à ce moment-là et les répéter.
Laissez-vous guider par votre intuition.
Quand vous dites « Je suis désolé » vous reconnaissez que quelque chose (il n'importe pas de savoir quoi) a pénétré dans votre système corps/esprit. Vous demandez le pardon intérieur pour lui avoir apporté cela. EN disant « Pardonne-moi » vous ne demandez pas à Dieu de vous pardonner, vous demandez à Dieu de vous aider à vous pardonner (à vous-même).
« Je t'aime » transmue l'énergie bloquée (qui est le problème) en énergie circulante, en vous unissant à nouveau à ce qui est Divin.
« Merci » ou « Je te remercie » est l'expression de votre gratitude, votre foi dans le fait que tout sera résolu pour le bien de tous. A partir de ce moment ce qui arrive ensuite est déterminé par la Divinité, vous pouvez être inspiré à faire une certaine action, quelle qu'elle soit.
Si vous continuez à douter, persistez dans le processus de nettoyage et, quand tout sera complètement
nettoyé, vous obtiendrez la réponse.
Rappelez-vous que ce que vous voyez d’erroné dans l'autre existe aussi en vous, nous sommes tous Un, par conséquent toute guérison est auto-guérison. Dans la mesure où vous vous améliorez le monde aussi s'améliore. Assumez cette responsabilité. Personne d’autre a besoin de pratiquer ce processus, seulement vous.

16 Il n'existe aucune règle par rapport à l'ordre des phrases. Utilisez la série qui vous convient le mieux, celle qui est le plus en accord avec le moment. Vous pouvez en utiliser une ou deux. Généralement seulement « Je t'aime » apporte la solution. L'aspect principal est que nous sommes en train d’apprendre à nous mettre en rapport avec notre Subconscient, connu dans la tradition hawaïenne sous le nom d'Unihipilli. Il est responsable des mémoires, il les reçoit et les stocke, et les répète en boucle conformément à sa programmation. Il est celui
que nous devons apprendre à aimer, en lui demandant pardon pour notre manque de considération et de communication. Il existe des détails sur ses caractéristiques qu'il n'est pas nécessaire d'aborder ici, mais qui sont expliqués et illustrés par la suite dans un texte du Dr. Len. L’important est de savoir que nous nous intégrons avec notre Subconscient en demandant à la Divinité de nettoyer les mémoires répétitives qui produisent les conflits, les problèmes, les blocages d'énergie, qui se deviennent des indispositions, psychiques et physiques.
Pensez les phrases à tous moments, jour après jour, maintiendra une attitude vibrante de bien-être et de compréhension, par rapport à toute chose que vous rencontrerez. Avant de sortir de la maison, demandez à Dieu: « qu’il nettoie en vous ce qui peut être la cause d'un conflit ou d'un problème au travail », (par exemple).
Au cours de la journée, si vous ressentez un quelconque malaise, ou un sentiment d'inconfort que vous apporte une certaine mémoire, ou non, ne vous unissez pas à ce sentiment « malheureux » et demandez à Dieu de nettoyer les mémoires qui le produisent. Une phrase
très utile peut être pensée :
« Mes mémoires je vous Aime !
Je vous remercie de l'opportunité que vous me donnez de vous libérer, et de me libérer! »
.

Continuez avec les phrases (ou phrase) pendant le temps que vous voulez. Le changement est remarquable. Dans des situations difficiles, où vous pouvez vous sentir désemparé, quand les émotions sont en déséquilibre et que les pensées arrivent de façon désordonnée en produisant davantage de peine, dites la prière de Morrnah. Prière qui couvre tout et tout le monde,
comme un véritable baume spirituel :

« Créateur divin, père, mère, fils tous en un…
Si moi, ma famille, mes parents et ancêtres ont offensé, ta famille, tes parents et tes ancêtres avec
des pensées, des mots, faits et actions depuis le début de notre création jusqu'à aujourd'hui, nous demandons ton pardon…
Fais que soit nettoyé, purifié, libéré, coupe toutes les
mémoires, blocages, énergies et vibrations négatives
et transmute ces énergies indésirables en lumière pure…
Et qu'il soit ainsi fait »
.

17 En cherchant des résultats
18 Ici nous entrons dans ce qui est pour beaucoup une controverse : le besoin qu'a l'intellect, l'ego, de croire qu'il possède le contrôle des situations. Qu'il est en mesure de contrôler, diriger et obtenir des résultats à partir de situations grâce à la planification d’objectifs
spécifiques. Ici nous entrons dans la question du mérite (ou non), du pouvoir du mental, des affirmations, de la pensée positive. C'est le diviseur des eaux par rapport à la tradition originelle. La différence entre Ho'oponopono Huna et Ho'oponopono Auto-Identité.

Dans une entrevue à Saul Maraney, de l'Afrique du Sud, le Dr. Len a fait ces observations :
Le Dr. Len affirme que nettoyer en visualisant un résultat ne fonctionne pas. Mais quand vous nettoyez pour nettoyer, vous pouvez être agréablement surpris du résultat que la Divinité a choisi pour vous. Cela libère à l'Esprit Conscient de devoir prendre la décision de ce qui doit, ou pas, être nettoyé.
Rappelez-vous que toutes les mémoires sont partagées par tous. Dans la mesure où nous faisons appel au Divin pour nettoyer les mémoires qui se répètent en nous (souvenirs d'événements désagréables, de désaccords, conflits…), ces mémoires une fois neutralisées en nous, sont aussi neutralisées chez les autres. Par conséquent, la nécessité d’arranger notre prochain, d'essayer de lui faire comprendre notre point de vue, de justifier, convertir, guérir, sont des jeux de l'Esprit Conscient qui veut contrôler les résultats.
Le Dr. Len dit : « Un des plus grands problèmes des thérapeutes, c'est qu'ils pensent qu'ils sont là pour sauver des personnes, quand en réalité ils sont là pour être nettoyés eux-
Mêmes »“.

19 Avec Ho'oponopono nous assumons la responsabilité des mémoires que nous partageons avec les autres personnes. L'intellect n'a pas la capacité d'assimiler et d'évaluer toute l'information qui se présente par rapport à tout problème. Par conséquent nous ne savons pas
ce qui arrive réellement, à aucun moment.
Quand nous disons à la Divinité « S'il y a quelque chose en moi qui fait que les autres vivent sur ce mode problématique, je veux libérer ces choses ». En libérant ces choses, nous
changeons notre monde intérieur, et en contrepartie le monde entier change.

Dr. Len : « Être 100% responsable est un chemin difficile à suivre, parce que l'intellect est très insistant. Quand un problème nous apparaît, l'intellect cherche toujours quelqu'un ou quelque chose à accuser. Nous continuons à chercher en dehors de nous l'origine de nos
problèmes. Nous ne percevons pas que l'origine est toujours en nous ».
Le professeur du Dr. Len, Morrnah Simeona, enseignait que « Nous sommes ici seulement pour apporter de la paix à notre propre vie, et si nous apportons de la paix à notre propre vie, tout, autour de nous, trouve son propre lieu, son propre rythme et paix », c'est tout cela qu'est Ho'oponopono.
Le Dr. Len dit que Ho'oponopono nous enseigne à ne pas être envahissant dans la vie des autres et à ne pas donner de conseils, mais quand nous expérimentons les autres personnes comme problèmes, nous devons nous demander « Qu'est-ce qui, en moi, fait que j'expérimente cela ? »
Le Dr. Len souligne que le mental ne comprend jamais les choses comme elles sont, ce qu'il reçoit est une reproduction. Le mental a une idée de comment fonctionnent les choses, mais cela n'est pas ce qui arrive réellement, parce que si le mental savait réellement ce qui arrive, nous vivrions sans problèmes.
Dr. Len : « Les décisions sont prises pour nous avant que nous décidions de les avoir, et ceci parce qu'il existe des millions de mémoires inconscientes dans nos Subconscients, et ce sont ces mémoires qui prennent les décisions pour nous. Et comme nous ne sommes pas conscients de ces mémoires, nous avons besoin de parler avec la Divinité, qui est consciente de ces mémoires, et c'est seulement la Divinité qui peut les annuler ».
Alors, d’instant en instant, en pratiquant le processus Ho'oponopono, nous annulons les mémoires dans notre Subconscient en disant au Divin : « Je ne sais pas pourquoi je vis cela, mais si j'ai un problème en commun avec ces personnes, j'aimerais le réparer ».
En accord avec le Dr. Len ; « Ho'oponopono c'est s’offrir et avoir confiance, parce que les attentes sont des travaux de l'intellect. Les attentes sont seulement des mémoires qui se répètent, et rien dans la vie n'arrive accidentellement. C'est la Divinité qui orchestre les
événements, et notre travail est d'être en paix ».

20 « Si nous insistons pour déterminer des objectifs nous avons besoin d'être toujours en train de nettoyer afin d’accepter de lâcher et de permettre à notre vie de continuer sur le bon chemin que nous avons à suivre».
« Si nous sommes intransigeants, et avons dans notre tête un seul objectif, nous perdrons de nombreuses occasions (inspirations) qui proviennent du Divin ».
Dr. Len : « Il est impératif de comprendre que la personne qui pratique le processus Ho'oponopono ne guérit rien, et par contre, que Ho'oponopono est le procédé qui permet à la Divinité, qui a tout créé et qui sait tout sur tout, d'annuler les mémoires que nous vivons comme problèmes ».
« Ce que nous faisons avec le nettoyage Ho'oponopono est de remettre tout ce qui est autour de nous dans son ordre naturel. Si nous sommes prêts à être 100% responsables d'abord, et arrivons à 100 % de paix avec nous-mêmes, tout s'aligne parfaitement avec nous-mêmes et avec le Divin ».

www.hooponopono.com.br Photo : © Luiza McAllister

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: HO'OPONOPONO avec Maria Elisa   Mar 7 Juin - 10:52

L'alchimie c'est l'amour


Nous pouvons devenir des alchimistes de notre intérieur en transformant en amour tout ce qui nous plombe : tous ces sentiments de non-amour, comme les jugements, les colères, les ressentiments, la jalousie, les peurs.... En tout cas, le premier pas est de les accepter.

C’est facile d’aimer les personnes qui sont agréables avec nous, celles qui nous font des compliments ou qui nous aident. Mais c’est une autre histoire d’aimer celles qui s’opposent à nous, celles qui nous critiquent ou tout simplement qui nous ignorent.

Et pourtant, si nous arrivons à cultiver cet amour là, nous pourrons dire que nous avons fait un grand pas!
Ainsi, comme le meilleur vin est celui qui sort des vignes cultivées dans des terrains arides, l’amour que nous arrivons à sentir envers ces personnes que nous ressentons comme « arides » est d’une autre qualité, c’est du "pur nectar" !

C’est l’amour pur!

Comme sur la vidéo faite un simple exercice en utilisant les phrases de Ho’oponopono pour parvenir à cette alchimie intérieure. Entraînez-vous par amour pour nous mêmes. Nous sommes heureux quand nous ressentons de l’amour.
Prenez le temps de déguster le bien-être et la sensation de paix que vous sentirez une fois cette alchimie réalisée... vous y prendrez goût…parce que l’Amour est notre état naturel inhérent"


"je dis oui et j'accepte que tout est parfait!"
Un petit exercice pour lâcher les résistances qui peut devenir vite une bonne habitude au quotidien.

Plutôt que de passer notre vie à résister aux choses et à vouloir les changer, nous pouvons développer la capacité à accepter ce qui est, c’est peut être le premier pas pour pouvoir commencer un changement par la suite (quand cela est possible, bien sur).

Nous allons libérer ainsi une grande quantité d’énergie qui était occupée simplement à refuser et à dire « NON » uniquement de façon inconsciente et qui n’est pas du tout utile de façon concrète.


_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer



Dernière édition par mamichaël le Sam 30 Mar - 7:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: HO'OPONOPONO avec Maria Elisa   Mar 13 Mar - 23:39


Si vous acceptez que vous êtes créateur de tout ce qui arrive dans votre vie mais vous avez tendance à l'oublier, voici un petit exercice avec Ho'oponopono et EFT pour l'intégrer de plus en plus et pour lâcher prise en confiant la libération à votre moi-supérieur.
La séance est faite à partir des phrases du jeu de cartes: Ho'oponopono, un chemin vers la conscience, pour plus d'informations:
http://www.mercijetaime.fr
http://www.eveiletsante.fr
Sur l'EFT: http://eft-facile.eklablog.com/

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer



Dernière édition par mamichaël le Sam 30 Mar - 7:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: HO'OPONOPONO avec Maria Elisa   Jeu 22 Mar - 22:26

J'ai reçu ce beau message de Maria Elisa et je vous le partage.

La tuerie de Toulouse

En regardant les infos hier, mon premier réflexe a été :

« C’est horrible ! Ce n’est pas possible que des choses comme ça arrivent ! (Non acceptation)
« Ces pauvres enfants… » (Ce sont des victimes)
« Allez savoir qui est derrière tout ça… » (Je n’ai pas pu m’empêcher de faire plein de suppositions). Etc., etc., etc.


C’est difficile d’être dans l’amour après avoir écouté cette nouvelle.

Au mieux, je peux être dans la compassion, ou je peux être aussi dans la révolte, la tristesse, la colère, l’incompréhension, et même dans la panique…

D’un coup, je m’en souviens : « J’ai le choix !»


« Je suis rentrée dans le circuit des mémoires et je sais où cela m’amène…

Vais-Je alimenter le drame, la conscience de victime ?
Vais-je nourrir la souffrance des autres avec ma propre souffrance, la panique avec mes propres peurs, la colère avec ma propre colère ? »
Je tourne en rond, dans la ronde des mémoires, et c’est ainsi que je fais monter la mayonnaise !

Je prends conscience que tout ce qui me fait voir cela comme un problème vient de mes programmes inconscients (les mémoires), ces filtres qui me maintiennent dans l’illusion de la séparation.

Je vais accueillir la souffrance que cet évènement provoque en moi, et je vais m’occuper de ça, de ma propre souffrance d’abord, sans la juger, ni l’analyser. Car je sais que c’est le premier endroit où je vais pouvoir faire quelque chose.

Je vais rester ouverte à la souffrance des autres et les accompagner si je sens qu’ils en ont besoin et qu’ils me le demandent. Mais je commence par moi, je fais ma part (comme le colibris).


Il est possible que je n’arrive pas encore à me voir en tant que créateur. Car même si j’ai parfois des pensées d’agressivité, cet événement va bien au-delà de tout ce que je peux imaginer. Et même s’il m’arrive parfois de rejeter la différence, parce qu’elle peut me faire peur, je n’aurais jamais imaginé que ce rejet puisse contribuer à des gestes pareils.

Par contre, je sais que je suis responsable à 100 % de la façon dont je perçois cet événement et de l’impact qu’il va avoir dans ma vie.

Premier pas : C’est arrivé ! C’est ça l’acceptation.

"Est-ce que je peux me permettre d’accueillir ce qui est arrivé, sans porter aucun jugement ?"

Ensuite, je vais à l’intérieur : "Qu’est-ce que cet évènement fait monter en moi ?"

Je pense à cette femme qui a perdu son mari et ses deux enfants.

"Et qu’est-ce qui me fait sentir cet évènement comme quelque chose de si horrible ?"

Je comprends que c’est « l’attachement » que j’ai envers mon mari et envers mes enfants. Je me dis que je ne pourrais pas vivre sans eux, que s’il m’arrivait la même chose, je mourrais.

"Désolé, pardon, merci, je t’aime…"

"Je demande à mon âme de m’aider à nettoyer toutes ces peurs."

Je pense aussi aux enfants et aux adultes qui ont quitté leur corps.

"C’est l’attachement à mon corps qui me fait souffrir comme ça ?"

Peut importe, je ne cherche pas à savoir non plus.

"Désolé, pardon, merci, je t’aime.

Je demande à mon âme de m’aider à nettoyer toutes ces mémoires, toutes ces peurs…"

Et je vais répéter ces mots comme un mantra.

C’est comme une prière.

Je sais que si je libère ma propre souffrance, c’est la meilleure façon d’aider toutes les personnes concernées par cet évènement à surmonter la leur.

Nous sommes tous concernés.

Et notre responsabilité est là. Dans ce choix que je vais faire à chaque instant :

Je me laisse envahir par la peur, la colère, la révolte et je m’accroche et l’alimente…

Ou bien, je l’accueille, je l’entoure de lumière et je la libère.

C’est ça Ho’oponopono.

Corriger ce qui est erroné, rendre droit, revenir à la perfection de toute chose.

On dirait que la vie nous demande de monter de niveau, et c’est de plus en plus évident. J’ai une amie qui dit toujours : quand il faut y aller, il faut y aller !

Et là, je crois qu’il faut « mettre le paquet ».

Ce n’est pas par l’analyse que je vais y arriver, mon mental ne sait pas ce qui se passe en réalité et sa fonction n’est pas de comprendre (il est déjà dépassé).

Sa véritable fonction est de faire un choix à chaque instant :

"A qui est-ce que je donne les commandes ?"

"Aux mémoires (peurs, jugements, opinions, certitudes) ?

Ou bien, à notre moi supérieur et par conséquent à notre divinité intérieure ?

Désolé, pardon, merci, je t’aime."

Je choisis d’imaginer toutes ces âmes en train de s’élever vers la lumière et comme Ellen Tadd l’explique si bien dans son livre, « L’approche de la mort et le lâcher prise », je dis en même temps :

« Je lâche prise, je lâche prise, je lâche prise »

Et je me souviens de qui je suis, en citant encore Ellen Tadd (*):

« Je suis un être infini, je suis un être infini, je suis un être infini… »

In lakesh

Marieli

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
Isis
Ami
Ami
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: HO'OPONOPONO avec Maria Elisa   Lun 2 Avr - 9:36

MERCI Maria Elisa
Revenir en haut Aller en bas
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 66
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: HO'OPONOPONO avec Maria Elisa   Jeu 4 Oct - 0:20

la dernière lettre de Marie Elia
Merci Marie Elisa pour ton précieux site qui aide à développer en soi l'amour universel.



Bonjour

Je viens d'ajouter un nouvel article sur le site sur une nouvelle façon d'apprendre à s'aimer.

Voici le lien:

http://www.mercijetaime.fr/une-autre-facon-d-apprendre-a-m-aimer-a57345321

J'ai ajouté sur le site cette vidéo inspirée des paroles de Pierre Pradervand sur "Le simple art de bénir", simple et essentiel.

Merci Pierre, à bientôt aux Journées du Pardon.

http://www.mercijetaime.fr/le-simple-art-de-benir-de-pierre-pradervand-a57351743

Nos prochaines conférences seront début novembre au Val de la Consolation lors des "Journées du Pardon" et ensuite en Suisse à Fribourg.

http://www.mercijetaime.fr/conferences-ho-oponopono-c517560

Les prochains stages à Marseille (20 et 21 octobre), en Suisse (1 et 2 décembre) et à Paris (26 et 27 janvier 2013).

http://www.mercijetaime.fr/calendrier-c424956



Paix et joie dans nos coeurs



Marieli

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HO'OPONOPONO avec Maria Elisa   

Revenir en haut Aller en bas
 
HO'OPONOPONO avec Maria Elisa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amour Essence Ciel  :: Méditations-
Sauter vers: