Amour Essence Ciel

Spiritualité, soins alternatifs
 
AccueilPortailCalendrierS'enregistrerConnexion
Chaque être sur Terre est une facette du Grand Diamant mondial
qui reflète sa portion du ciel.
Ce forum rassemble les personnes de bonne volonté mondiale,
les différents courants de l’esprit humain et de leurs guides spirituels,
en toute simplicité et avec un langage accessible à tous,
dans le but de co-créer l'Humanité Une .

Les sujets sont divers, variés et reliés aux sources des textes.
Chacun doit pouvoir apporter sa pierre à l’édifice et trouver ce qui le motive
et le guide sainement dans la vie.

Le partage avec tous, permet de mieux nous comprendre,
mieux nous accepter, mieux nous respecter, mieux nous aimer.

Nous faisons évoluer notre champ de conscience, et celui de l’humanité
en étant dans le coeur.

Partagez | 
 

 l'Amour et ses déclinaisons

Aller en bas 
AuteurMessage
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: l'Amour et ses déclinaisons   Mar 2 Nov - 6:05

L'amour est la colle de l'Univers. Rien n'existe sans lui, il est créateur, guérisseur, et renferme toutes les lois de l'Univers.

Amour biblique Matthieu 5.46-48 :

A. L'AMOUR EST PATIENT, même lorsque vous vous sentez poussé à vous exprimer avec force. L'amour supporte sans se plaindre la douleur ou les épreuves, fait preuve de tolérance face à la provocation ou à la tension, et reste constant malgré l'opposition, la difficulté ou l'adversité.

B. L'AMOUR EST PLEIN DE BONTE, même lorsque vous avez envie de riposter par la violence ou de démolir l'autre par vos paroles. L'amour est plein de sympathie et de considération, il est doux et aimable.

C. L'AMOUR N'EST PAS ENVIEUX, surtout lorsque vous pensez qu'on accorde davantage d'attention aux autres qu'à vous-même. L'amour ne prend aucune part dans les rivalités, il n'est pas hostile à quelqu'un qu'il perçoit comme possédant un avantage sur lui, et ne soupçonne pas le mal. L'amour agit pour le bien et le bien-être de l'autre.

D. L'AMOUR NE SE VANTE PAS, même lorsque vous avez envie de raconter vos exploits au monde entier. L'amour ne fanfaronne pas et ne fait rien pour s'exalter. A la place, l'amour exalte et édifie les autres.

E. L'AMOUR NE S'ENFLE PAS D'ORGUEIL, même lorsque vous pensez avoir raison et les autres tort. L'amour ne s'affirme pas, il ne devient pas autoritaire dans ses relations avec autrui.

F. L'AMOUR NE FAIT RIEN DE MALHONNETE, alors même qu'en vous vantant, en étant grossier ou autoritaire, vous attireriez davantage l'attention et pourriez imposer votre volonté. L'amour se conforme à ce qui est juste, bon et convenable afin d'honorer le Seigneur.

G. L'AMOUR NE CHERCHE PAS SON INTERET, même lorsque vous avez envie de tout accaparer, ou lorsque l'occasion se présente de le faire. L'amour n'essaie pas de combler ses propres désirs, ne cherche pas à imposer sa volonté, ni à acquérir des gains pour lui-même. L'amour est un acte de volonté qui cherche à servir plutôt qu'à être servi.

H. L'AMOUR NE S'IRRITE PAS, même lorsque les autres cherchent à vous agacer ou lorsque vous êtes tenté de vous battre contre quelqu'un ou quelque chose. L'amour n'est pas facilement contrarié ou incité à des accès de colère. L'amour persévère fidèlement et avec douceur à instruire les autres avec justice, même lorsqu'ils tombent.

I. L'AMOUR NE SOUPCONNE PAS LE MAL, même lorsque tous semblent être contre vous, ou lorsqu'on vous attaque ouvertement. L'amour ne garde pas rancune. L'amour pardonne, choisit de ne pas évoquer les torts subis pour accuser ou se venger, ne rend pas le mal pour le mal, et ne s'adonne pas à la pitié de soi. L'amour couvre un grand nombre de péchés.

J. L'AMOUR NE SE REJOUIT PAS DE L'INJUSTICE, même lorsque le malheur de l'autre
paraît être exactement ce qu'il a mérité. L'amour pleure le péché, ses conséquences, et les souffrances qui proviennent de ce que nous vivons dans un monde déchu. L'amour cherche à réconcilier les autres avec le Seigneur.

K. L'AMOUR SE REJOUIT DE LA VERITE, même lorsqu'il est plus facile et matériellement avantageux de mentir. L'amour se réjouit lorsque la vérité est connue, même si cela conduit à des circonstances adverses, des moqueries ou la persécution.

L. L'AMOUR EXCUSE TOUT, même lorsque les déceptions paraissent insurmontables. L'amour est tolérant, supporte ceux qui sont difficiles à comprendre ou qui ne sont pas commodes. L'amour voit les difficultés dans l'optique de l'éternité. Il se souvient que Dieu développe la maturité spirituelle à travers les circonstances difficiles.

M. L'AMOUR CROIT TOUT, même lorsque les actions des autres sont ambiguës et que vous n'avez plus envie de faire confiance à personne. L'amour accepte avec confiance, ne juge pas les motivations des autres, et croit ce qu'ils disent jusqu'à preuve du contraire. Même lorsque les faits démontrent qu'une personne ne mérite pas la confiance, l'amour cherche à la rétablir pour la rendre digne de confiance.

N. L'AMOUR ESPERE TOUT, même lorsque tout paraît aller de travers. L'amour s'attend à l'accomplissement du plan de Dieu et envisage la solution la meilleure pour l'autre. L'amour remet les autres au Seigneur, confiant que Dieu manifestera dans leur vie sa volonté souveraine et parfaite.

O. L'AMOUR SUPPORTE TOUT, surtout lorsque vous avez l'impression que vous ne pourrez plus supporter les autres ou les circonstances de votre vie. L'amour reste constant malgré la souffrance ou l'adversité, il ne faiblit pas et même dans les épreuves il apporte une bénédiction.

P. L'AMOUR NE PERIT JAMAIS, même lorsque vous vous sentez dépassé et que la situation paraît sans espoir. L'amour ne s'effondre pas sous la pression ou à cause des difficultés. L'amour reste fidèle et désintéressé même jusqu'à la mort

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   Mar 2 Nov - 6:52

La "bonne" façon d'aimer selon Osho
extraits du "Livre des secrets", édition Spiritualité Vivante.

entre l'amour et la mystique.
N'oubliez pas : quand on est profondément amoureux, le mental cesse d'exister. Il n'y a plus ni passé, ni futur : le moment présent est tout. Quand on aime, le présent est le seul temps qui existe. L'immédiat est tout: il n'y a plus ni passé ni avenir.

Quand deux personnes s'aiment, plus elles s'enfoncent dans leur amour, et plus elles perdent leur caractère individuel pour ne former plus qu'un. Et il arrive un point, il arrive un sommet où elles ne sont plus qu' "apparemment" deux : intérieurement, elles sont un ; elles ont transcendé la dualité.

Dans l'amour physique, les deux corps ont l'impression de ne former plus qu'un mais ils ne sont pas un. Ce sont simplement deux corps enlacés. Mais, pendant un instant, les deux corps s'oublient l'un l'autre et ressentent une certaine unicité physique.
Cette quête n'est pas mauvaise mais s'arrêter là est dangereux. Cette quête est le signe d'un désir plus profond de ressentir l'unicité.

Dans l'amour, au niveau le plus élevé, le niveau intérieur, on se meut, on s'épanouit dans l'autre et l'on éprouve un sentiment d'unicité. La dualité se dissout. C'est cet amour non dualiste qui peut nous donner une idée de ce qu'est l'état d'un Bhairava. On peut dire que l'état d'un Bhairava, c'est l'amour absolu, sans retour en arrière. Une fois parvenu au sommet de l'amour, on n'en descend plus. On reste au sommet.

Dans l'amour, ce pélerinage sacré se produit mais pas pour tous, parce que presque personne ne parvient à dépasser le sexe. C'est ainsi que nous continuons à vivre dans la vallée, dans l'obscurité de la vallée. Quelquefois, quelqu'un parvient au sommet de l'amour mais il en redescend parce que c'est un lieu vertigineux. Il est si haut et vous êtes si bas. Et vivre là est terriblement difficile. Ceux qui ont connu l'amour, savent qu'il est difficile d'être constamment amoureux. Il nous faut revenir en bas, encore et encore.

L'amour existe ou bien, il n'existe pas, mais on ne peut pas demander comment on aime. Si quelqu'un vous apprend à aimer, soyez certain que vous serez toujours incapable d'aimer. Parce que si l'on vous donne une technique pour aimer, vous vous attacherez à la technique. Les acteurs ne peuvent pas aimer. Ils connaissent tant de techniques tant de trucs, qu'ils ne peuvent plus aimer. Et nous sommes tous des acteurs. Quand on connaît le truc pour aimer, l'amour ne peut fleurir, parce que vous créez une façade, une illusion. En même temps, vous restez dehors, vous n'êtes pas impliqué. Vous êtes en sécurité.

L'amour, c'est être totalement ouvert, vulnérable. Et c'est dangereux. Vous avez peur. On ne peut pas demander comment on aime, on ne peut pas demander comment on est disponible. Cela se produit ! L'amour se produit, la disponibilité se produit ! L'amour et la disponibilité sont profondément un.

Si vous n'êtes jamais tombé amoureux, le véritable problème n'est pas de savoir comment aimer. Le véritable problème est de chercher au plus profond de vous-même comment vous avez pu vivre sans aimer. Quel est votre truc, votre technique? Quelle est votre structure de défense ? Comment avez vous pu vivre sans amour ?

Il vous arrive parfois, brièvement, d'être au centre de vous-même. Quand vous êtes détendu, totalement détendu. Ces moments-là existent. Vous aimez, vous attendez la personne aimée, et soudain, elle est là, avec vous. Pendant un instant, le mental "décroche". Il a fallu un long effort pour que la personne aimée soit là. vous avez désiré sa présence, vous n'avez pas cessé de penser à elle. A présent, elle est là, et soudain, vous ne pouvez plus penser. L'ancien processus ne peut plus continuer. Vous attendiez la personne aimée. Maintenant, elle est là, alors, les pensées s'arrêtent.

A cet instant, il n'y a plus de désir. Vous êtes totalement détendu. Soudain, vous n'êtes plus que vous-même. Si la présence de l'aimé ne peut pas faire cela, ce n'est pas de l'amour. Si vous ne devenez pas vous-même en présence de l'aimé, ce n'est pas de l'amour. Si le mental ne cesse pas complétement de fonctionner en présence de l'aimé, ce n'est pas de l'amour.
Il arrive parfois que les pensées s'arrêtent, et, pendant un instant, il n'y a plus de désir. Parce qu'il n'y a pas de désir dans l'amour. Essayez de comprendre cela : vous pouvez désirer l'amour mais il n'y a pas de désir dans l'amour. Quand l'amour existe, il n'y a plus de désir. L'esprit est tranquille, calme, détendu. Plus d'avenir. Plus d'endroit où aller.

Mais cela ne dure seulement que quelques instants ; quand cela se produit. Si vous aimez vraiment quelqu'un, alors, cela vous arrivera. C'est un choc. L'intellect ne peut plus fonctionner parce que sa fonction même est devenue inutile, absurde. La personne que vous attendiez si ardemment, est là, et la machinerie mentale ne sait plus que faire.

Pendant quelques instants, tout le mécanisme s'arrête. vous êtes détendu au plus profond de vous-même. Vous avez touché votre Etre, votre centre, et vous avez l'impression d'être à la source du bien-être. La félicité vous envahit ; un parfum vous entoure. Soudain, vous n'êtes plus le même.

Voilà pourquoi l'amour transforma tant les gens. Si vous aimez, vous ne pouvez pas le cacher. C'est impossible ! Si vous aimez, cela se voit. Cela se voit dans vos yeux, sur votre visage, dans la façon dont vous marchez, dont vous vous asseyez, parce que vous êtes différent. le désir n'est plus. Vous êtes comme un Bouddha quelques instants. Cela ne peut pas durer longtemps parce que ce n'est qu'un choc. Votre mental va, immédiatement, chercher un moyen, des excuses, pour se remettre à fonctionner. Il va par exemple se dire que vous avez atteint votre but, vous avez retrouvé votre amour, et, alors ? Qu'allez vous faire maintenent ? Alors, la discussion recommence ; vous pensez, "aujourd'hui, j'ai retrouvé mon amour, mais en sera-t-il de même demain ?" Le mental s'est remis en marche. En vous identifiant à lui, vous entrez à nouveau dans la roue du devenir.
Le souvenir de ces moments où vous vous sentiez si bien, où vous êtes un Bouddha va vous hanter et vous allez chercher à les reproduire, à les répéter. Mais n'oubliez pas qu'ils se produisent spontanément, et que justement, vous ne pouvez pas les reproduire artificiellement. En fait, plus vous essayerez, plus ce sera impossible.

C'est ce qui arrive à tout le monde. Vous aimez quelqu'un, à la première rencontre, votre intellect a cessé de fonctionner. Alors, pour revivre ces merveilleux instants, vous vous mariez. Mais, ils ne peuvent plus se répéter parce que la situation est différente. Quand deux personnes se rencontrent pour la première fois, elles se trouvent dans une situation entièrement nouvelle, dans laquelle leur mental ne peut pas fonctionner. Cette nouvelle expérience, cette nouvelle vie, ce nouvel épanouissement, les émerveillent, les comblent ! Et puis, l'intellect se met à réfléchir "Quel merveilleux moment ! je veux qu'il se répète tous les jours de ma vie." Et c'est ainsi qu'on se marie.

L'intellect détruit tout et le mariage est un calcul mental. L'amour est spontanné, mais le mariage est réfléchi. Et on a beau vivre dans l'attente de ces instants merveilleux, ils ne reviennent jamais. C'est ainsi que tout homme marié, toute femme mariée, se sent frustré - parce qu'ils attendent certaines choses qui se sont effectivement produites dans le passé, se répètent. Pourquoi ne peuvent-elles pas se répéter ? Parce que la situation n'est plus la même. A présent, il n'y a plus de spontanéité, à présent, l'amour est devenu routine. Chaque geste est attendu, demandé.
L'amour est devenu un devoir et non plus un plaisir. Et le devoir ne peut pas vous donner le même bonheur que le plaisir. C'est impossible ! Et c'est votre mental qui est responsable de toute situation.

" Pendant la caresse, Douce Princesse, entre dans cette caresse comme dans une vie qui n'a pas de fin."
"Pendant l'amour, Douce Princesse, entre dans cet amour comme dans une vie qui n'a pas de fin."
Shiva commence par parler de l'amour.
La première technique évoque l'amour, parce que, dans votre expérience, c'est le moment où vous êtes le plus détendu. Il est impossible de vous relaxer si vous ne pouvez pas aimer. Si vous parvenez à vous relaxer, votre vie deviendra une vie d'amour.
Celui qui est tendu ne peut pas aimer. Pourquoi ? Parce que sa vie se compose de buts à atteindre. il peut gagner de l'argent, mais il ne peut aimer parce que l'amour est sans but. L'amour n'est pas une commodité. On ne peut pas l'accumuler, on ne peut pas le monnayer, on ne peut pas s'en servir pour renforcer son égo. En réalité, l'amour est l'acte le plus absurde qui soit, sans aucune signification, sans aucun but. Il existe en soi pour soi.
Vous gagnez de l'argent pour quelque chose ; c'est un moyen. Vous construisez une maison pour que quelqu'un l'habite ; c'est un moyen. L'amour n'est pas un moyen. Pourquoi aimez-vous ? Dans quel but aimez-vous ? L'amour est la fin en soi. Voilà pourquoi un esprit calculateur, logique, un esprit qui pense toujours en termes de buts à atteindre, ne peut pas aimer, et , de plus, la tension l'habite parce qu'un but ne peut être satisfait que dans l'avenir - jamais ici et maintenant.

Vous construisez une maison : vous ne pouvez pas y habiter maintenant. Il faut d'abord la construire. Vous travaillez pour gagner de l'argent, l'argent viendra plus tard. Les moyens, vous les utilisez maintenant, les fins viendront plus tard.. L'amour, lui, est toujours là ; il n'a pas d'avenir.
Ainsi, l'amour est la première porte. Franchissez-la et vous sortirez du temps. Tout le monde veut être aimé, tout le monde veut aimer. Mais personne ne sait pourquoi on attache tant d'importance à l'amour, pourquoi on désiré tellement l'amour. Si on n'en connaît pas la véritable raison, on ne peut ni aimer, ni être aimé, parce que l'amour est l'un des phénomènes les plus profonds qui soit sur cette terre.

On pense que chacun, tel qu'il est, est capable d'amour. Ce n'est pas le cas, et c'est pour cela que vous vous sentez frustré. L'amour représente une autre dimension. Si vous essayez d'aimer dans le temps, vos efforts seront vains. L'amour ne peut pas exister dans le temps.

Je vais vous raconter une histoire. La femme d'un prince, Meera, était amoureuse de Krishna. Et le prince en était très jaloux. Krishna n'existait plus ; son corps n'existait plus. Cinq mille ans s'étaient écoulés entre l'existence physique de Krishna et celle de Meera. Comment Meera pouvait être amoureuse de Krishna ?
Un jour le prince, son mari, demanda à Meera, "tu ne cesses de parler de ton amour, tu danses et tu chantes pour Krishna. Mais où est-il ? De qui es-tu si amoureuse ? Avec qui parles-tu sans cesse ?" Meera parlait à Krishna, elle chantait et dansait pour lui, elle se disputait avec lui. Aux yeux des autres, elle était folle.
"Es-tu devenue folle ? Où est ton Krishna ? Qui aimes-tu ? Avec qui converses-tu ? Moi qui existe, tu m'as complètement oublié", ajouta le prince.
Meera lui répondit : "Krishna existe, c'est toi qui n'existe pas. Krishna est parce qu'il est éternel, il est et sera toujours. Toi, tu n'existes pas ; tu n'as jamais existé. pas un seul jour, tu n'as existé. Pas un seul jour, tu n'existeras. Alors comment pourrais-je croire que tu existes entre ces deux non-existences ?"
Le prince existe dans le temps. Krishna est dans l'éternité. Le prince est peut-être proche, mais la distance ne peut être détruite. Krishna peut être très loin dans le temps, mais on peut être avec lui. Dans une autre dimension.

Je regarde devant moi, je vois un mur. je lève les yeux, je vois le ciel. Quand vous regardez dans le temps, il y a toujours un mur. Quand vous regardez au-delà du temps, c'est le vaste ciel, l'infini. L'amour ouvre la porte de l'infini, de l'éternité de l'Existence. S'il vous est arrivé d'aimer, l'amour peut être une technique de méditation. Pendant l'amour, Douce Princesse, entre dans cet amour comme dans une vie qui n'a pas de fin."
Ne restez pas à l'extérieur de l'amour. Devenez amour et entrez dans l'éternité.
Quand vous aimez quelqu'un, êtes-vous là, en tant qu'amoureux ? Si vous êtes là, alors, vous êtes dans le temps et votre amour n'est pas vrai. Si vous êtes encore là, si vous pouvez dire, "je suis", vous êtes peut-être proche physiquement, mais spirituellement, vous êtes à l'autre pôle.


Dans l'amour, vous ne devez pas être. Seul, l'amour doit être. Devenez l'amour. Pendant que vous caressez votre aimé, devenez la caresse. Pendant le baiser, ne soyez pas celui qui embrasse ou celui qui est embrassé. Soyez le baiser. Oubliez votre égo totalement ; dissolvez-vous dans l'acte. Enfoncez-vous si profondément dans l'acte que celui qui agit n'existe plus.

L'amour est l'approche la plus aisée pour dissoudre l'égo. ceux qui ont un égo puissant ne peuvent pas aimer. Ils parlent de l'amour ; ils écrivent sur l'amour, mais ils ne peuvent pas aimer. L'égo ne peut pas aimer !

Civa dit, devenez "amour". Pendant l'étreinte, devenez l'étreinte, devenez le baiser. Oubliez-vous si totalement que vous puissiez dire, "je ne suis plus. Seul, l'amour existe." Alors, ce n'est plus le coeur qui bat, mais l'amour ; ce n'est plus le sang qui circule, mais l'amour ; ce ne sont plus les mains qui touchent, mais l'amour.

Devenez amour et entrez dans la vie qui n'a pas de fin. L'amour vous fait entrer brusquement dans une autre dimension, vous êtes hors du temps. Devant l'éternité, l'amour peut devenir une méditation profonde - la plus profonde qui soit. Regardez Civa et sa conjointe Devi. regardez-les ! On ne dirait pas qu'ils sont deux. Ils ne font qu'un. Cette union est si profonde qu'on l'a traduite en symboles.

Le sexe doit se transformer en amour : voilà ce qu'enseigne le tantrisme. Et l'amour doit se transformer en lumière, en méditation, le dernier, l'ultime sommet mystique. Et comment transforme-t-on l'amour ? En devenant l'acte et non plus l'acteur. Soyez l'amour. Alors, ce ne sera plus votre amour, mon amour, au celui de quelqu'un d'autre : ce sera simplement l'amour. Quand vous n'êtes plus là, quand vous atteignez la source ou le courant Ultime, quand vous aimez, ce n'est pas vous qui aimez. Quand l'amour vous a englouti, vous disparaissez ; vous n'êtes plus qu'un flux d'énergie.

Quand le sexe reste au niveau du sexe, vous exploitez l'autre. L'autre n'est qu'un instrument que vous utilisez pour le jeter après. Quand le sexe devient amour, l'autre n'est plus un instrument que vous exploitez, il n'y a plus vraiment un autre. Quand vous aimez, l'autre devient primordial, unique
Vous n'exploitez pas l'autre. au contraire, vous êtes tous deux unis dans une profonde expérience. Vous êtes les partenaires d'une profonde expérience ; il n'y a plus ni exploiteur ni exploité. Vous vous aidez l'un l'autre à entrer dans un monde différent. Le sexe est l'exploitation de l'autre. L'amour, c'est l'exploration, ensemble, d'un monde nouveau.
Si cette exploration n'est pas seulement momentanée, si cette exploration devient méditation - si vous pouvez vous oublier complètement, que celui qui aime et celui qui est aimé disparaissent, et qu'il ne reste plus qu'un flot d'amour, alors, dit Civa, 'l'éternité est à vous".
Evoquez l'image de votre colonne vertébrale et voyez le fil d'argent qui la parcourt. au début, vous aurez l'impression que vous l'imaginez, puis peu à peu, l'imagination disparaîtra et votre mental se concentrera sur ce fil d'argent. A ce moment, une explosion de lumière se produira en vous.


Pendant l'amour, oubliez l'acte sexuel. Oubliez l'autre aussi. Soyez en vous et voyez le fil d'argent. Cela vous sera plus facile parce que dans ces moments, un flot d'énergie se concentre dans l'épine dorsale.
Et le fil d'argent est plus visible parce que vous vous reposez dans le silence, parce que votre corps est profondément détendu. L'amour est une profonde relaxation, mais nous en avons fait une grande source de tensions, d'anxiété, d'angoisse. Nous en avons fait un fardeau.

Dans la chaleur de l'amour, satisfait, détendu, fermez les yeux. Habituellement, pendant l'amour, les femmes ferment plus volontiers les yeux que les hommes. C'est ainsi que les femmes parviennent plus facilement à sentir leur corps de l'intérieur.

Quand vous voyez un couple qui ne se dispute pas, ne croyez pas qu'ils forment un couple idéal. Ils n'existent pas en tant que couple. Ils vivent parallèlement, sans jamais se rencontrer. Ils vivent chacun dans leur solitude.
Le mental a besoin d'aller d'un pôle à l'autre. C'est ce que la psychologie moderne a compris. c'est ainsi qu'on vous conseille maintenant de ne pas avoir peur de vous battre avec votre femme, vous ne l'en aimerez que plus. Quand vous sentez la discussion venir, ne l'évitez pas. Allez y jusqu'au bout. Vous pourrez acquérir de la sorte l'énergie d'aimer. L'amour ordinaire, l'amour du mental, ne peut exister sans la haine, parce que le mental a besoin, pour vivre, de passer d'un extrême à l'autre. Seul l'amour qui ne vient pas du mental, peut exister sans haine. Mais c'est un niveau d'amour complètement différent.

L'amour d'un Bouddha se situe dans une autre dimension. Si un Bouddha vous aimait, vous ne seriez pas à l'aise, parce que ce serait un amour sans défaut. Ce serait une douceur, une chaleur, constantes - et ennuyeuses, parce que vous, pour aimer, il vous faut haïr. Un Bouddha ne peut pas se mettre en colère ; il ne peut qu'aimer. Vous ne sentirez pas son amour, parce que vous ne pouvez sentir l'amour que par rapport à la haine. Vous ne pouvez le sentir que par contraste.
Lorsque Bouddha revint dans sa ville natale, après douze ans d'absence, sa femme refuse de venir l'accueillir. La ville entière était venue saluer son arrivée, à l'exception de sa femme.
Voyant cela, Bouddha se mit à rire et dit à Ananda, "Yashodhara n'est pas venue. Je la connais bien. Il semble qu'elle m'aime toujours. Elle est fière et se sent blessée. Je pensais qu'il était possible qu'après douze ans, elle ne m'aime plus? Mais il semble bien qu'elle m'aime toujours puisqu'elle est encore fâchée. Elle n'est pas venue m'accueillir. Il faudra donc que je me rende chez elle."
Et Bouddha se rendit chez elle, suivi d'Ananda; Vous vous rappelez qu'Ananda avait posé sa présence constante aux côtés de Bouddha comme condition à son initiation, et que Bouddha avait accepté parce que c'était son frère aîné.
Ananda le suivit donc jusqu'au palais et Bouddha lui dit "pour cette fois au moins, ne viens pas avec moi. Voilà douze ans, je suis parti sans même lui dire un mot. Elle en ressent toujours de la colère. Ne viens pas avec moi sinon elle pensera que je ne lui permets même pas de dire ce qu'elle a envie de dire, d'exprimer sa colère."

Bouddha entra seul dans le palais. Yashodara était sur les charbons ardents. Elle se mit à crier, à pleurer, à parler. Bouddha ne répondait pas, il restait là, sans dire un mot. Peu à peu, elle se calma et se rendit compte que Bouddha n'avait pas prononcé une seule parole. Elle s'essuya alors les yeux et le regarda. Bouddha lui dit alors "je suis venu pour dire que j'avais appris quelque chose, j'ai atteint la Réalisation. Si tu te calmes, je pourrai te donner la Vérité. J'ai attendu douze ans pour que tu puisses retrouver la paix. Mais tes blessures sont profondes, et ta colère compréhensible. Cela montre que tu m'aimes toujours. Mais il existe un amour au-delà de ton amour et c'est cela que je suis venu te dire."
Mais Yashodhara ne pouvait pas sentir cet amour parce qu'il émane de lui un grand silence, comme une absence. Quand le mental s'arrête, c'est un amour différent qui naît. Un amour qui n'a pas de contraire, d'opposé. Quand le mental cesse de fonctionner, les contraires s'harmonisent, forment un tout. Quand le mental est là, chaque chose possède son contraire, et le mental va de l'un à l'autre comme un pendule. Ce sutra est merveilleux, il peut faire des miracles : "oublieux du mental, restez au milieu - jusqu'à l'Eveil."

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   Ven 5 Nov - 9:20

La communion avec Dieu Neale Donald Walsch

Désunion et autres illusions

Parce que désunion n'existe pas, Insuffisance ne peut pas. Pour celui qui est se suffit à elle-même.

Parce que l'insuffisance n'existe pas, l'exigence ne peut pas. Car quand il n'y a rien dont vous avez besoin, il n'y a rien que vous avez à faire pour acquérir quelque chose.

Parce qu'il n'y a rien que vous avez à faire, vous ne serez pas jugés selon que vous l'avez fait ou non.

Parce que vous ne serez pas jugés, vous ne pouvez pas être condamné.

Parce que vous ne serez jamais condamné, vous saurez enfin que l'amour est inconditionnel.

Parce que l'amour est inconditionnel, il n'y a pas un seul et rien de ce qui est supérieur dans le royaume de Dieu. Il n'y a pas de classements ou des hiérarchies, il n'y a pas certains qui sont plus aimés que les autres. L'amour est une expérience totale et complète. Il n'est pas possible d'aimer un peu, ou d'aimer beaucoup. L'amour n'est pas quantifiable. On peut aimer de différentes façons, mais pas à des degrés divers.

Toujours se rappeler que l'amour n'est pas quantifiable.

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
Sandrine
nouveau
nouveau
avatar

Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   Ven 5 Nov - 20:14

J'ai adoré la "bonne" façon d'aimer selon Osho Mamichaël!

MERCI voir le bon
Revenir en haut Aller en bas
http://sandrine.pertin.over-blog.com/
coeuracoeur
actif
actif
avatar

Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: il y a encore du boulot !   Sam 6 Nov - 15:10

Moi aussi j'ai apprécié ce texte d'Osho... j'ai dû l'imprimer pour l'étudier soigneusement....
s'il faut attendre de ne plus avoir de mental pour être en amour... alors c'est pas demain la veille pour moi !!!
et je n'aime pas lire que l'on doit forcément osciller de l'amour à la haine ...
Revenir en haut Aller en bas
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   Dim 7 Nov - 9:42

J'ai fait quelques méditations Super d'Osho dans ma période Babacool ,
C'est un homme plein de paradoxes mais qui a enseigné de belles sagesses

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
coeuracoeur
actif
actif
avatar

Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   Dim 7 Nov - 12:40

en tantra on fait beaucoup les méditations Osho...qui sont bien ...quant à l'enseignement, je ne connais pas tout mais il me semble que je ne suis pas OK avec tout.
Revenir en haut Aller en bas
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   Lun 8 Nov - 16:15

Merci coeuracoeur peux-tu ouvrir un poste sur le tantrisme?

une autre déclinaison de l'amour d'a-d-ailes-d-ange.com

La relation d’amour chez vous dépasse parfois l’entendement, elle se situe à un niveau de partage qui n’en est pas un.

Vos relations physiques sont là pour vous apporter la reconnaissance de vos sens justement et vous permettre de vivre des moments de plaisir, joie et partage.

La plupart du temps vous nommez en terme faux ce que vous faites ou croyez faire puisque vous employez le terme « faire l’amour ». Ce terme signifie pour vous, entrer dans un jeu d’échange liant la séduction et approches physiques par le bais de tous vos sens.

Seulement vous en avez oublié la primauté qui est celle de partager l’amour au sens étymologique du terme, le partage signifiant que vous devez avec votre partenaire échanger sur un autre mode qui est celui dela communication souvent non verbale.

Depuis des éons, les hommes et les femmes manifestent leur désir en faisant l’amour mais souvent sans le partage du plaisir d’être ensemble, sans le partage de la caresse ni même de baisers, cela semble particulièrement inadéquat pour parvenir à un état de bien être.

L’amour donc privilégie l’autre autant que soi même en communion étroite avec votre identité la plus secrète celle que vous ne dévoilez qu’en ces moments de partage. Ce partage invite à donner et recevoir le meilleur de l’autre. Souvent donc « faire l’amour » est un terme galvaudé puisque il lie uniquement les personnes par le plaisir et uniquement cela, la recherche à tout prix du plaisir charnel conduit bien souvent à une absence totale de bien être physique et psychique.
Cette forme d’amour est en fait une dépendance sexuelle qui comprend bien de dérives pour palier au sens sacré que cet acte devrait donner.

C’est un acte d’amour et tout acte d’amour demande don de soi avec le cœur et avec le corps et non uniquement dans les sens ; le cœur même s’il n’éprouve pas ce que vous nommez « être amoureux », ce cœur là peut tout de même engendrer un état particulièrement riche en bien être du moment où il ne sera pas seulement guidé par les sens.

L’important chers amis est de savoir où pour vous se situe cet acte d’amour : Est ce qu’il répond à une demande uniquement de vos êtres inférieurs, cette sollicitation continuelle des plaisirs pour penser jouir de la vie ou bien cet acte vous ouvre le corps et vous donne le sentiment t d’accomplir un acte d’amour vrai ?
L’amour vrai étant celui qui ne se nomme pas « faire l’amour » mais plutôt qui se nommerait « être dans l’amour de soi et de l’autre ».

Par ailleurs cet acte physique, conduit dans un état de partage, ouvre les portes qui mènent aussi à la réalisation de votre incarnation humaine et vous donne possibilité d’incarner votre présence dans la réalité de votre 3D. Le point capital est qu’il relie la terre au ciel et cette jouissance ultime qui est celle du plaisir partagé conduit elle à l’union corps âme esprit, celle que vous recherchez par une multitude d’autres possibilités.
Ce présent d’amour est l’acte le plus sacré qui soit lorsqu’il génère cette union des corps, ce plaisir des sens et cette certitude d’être UN incarné dans vos sensations partagées en conscience. La liberté vous appartient de diffuser cet écrit reçu en canalisation par Adèle, à condition de le garder intact et d’en donner la Source. a-d-ailes-d-ange.com

source: a-d-ailes-d-ange.com



_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
coeuracoeur
actif
actif
avatar

Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   Lun 8 Nov - 20:25

oh que oui le mot "faire l'amour" est tellement galvaudé... c'est bien rare que j'entende parler d'amour quand j'entends parler de sexualité...
les femmes en particulier sentent bien qu'elles ne sont pas aimées vraiment ...sentent bien qu'elles pourraient accéder à autre vécu mais comment y accéder quand on ne sait pas la direction, quand le coeur est fermé...
les hommes sentent bien aussi qu'ils pourraient accéder à plus grand ...mais la plupart du temps ne cherchent que du coté des positions sexuelles ou bien de l'échangisme...toujours plus de sensations mais toujours aussi peu d'amour ressenti !!!
bon je suis un peu pessimiste ...il y a aussi des hommes qui ont une vraie démarche spirituelle et une vraie ouverture de coeur...plus facile de vivre alors la relation corps coeur esprit
Revenir en haut Aller en bas
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   Mar 9 Nov - 9:30

coeuracoeur a écrit:
oh que oui le mot "faire l'amour" est tellement galvaudé... c'est bien rare que j'entende parler d'amour quand j'entends parler de sexualité...
les femmes en particulier sentent bien qu'elles ne sont pas aimées vraiment ...sentent bien qu'elles pourraient accéder à autre vécu mais comment y accéder quand on ne sait pas la direction, quand le coeur est fermé...
les hommes sentent bien aussi qu'ils pourraient accéder à plus grand ...mais la plupart du temps ne cherchent que du coté des positions sexuelles ou bien de l'échangisme...toujours plus de sensations mais toujours aussi peu d'amour ressenti !!!
bon je suis un peu pessimiste ...il y a aussi des hommes qui ont une vraie démarche spirituelle et une vraie ouverture de coeur...plus facile de vivre alors la relation corps coeur esprit

je pense comme toi ma chère amie Tous parlent d'amour mais il faudrait qu'ils définissent ce qu'est l'amour pour eux ? Pour Don Juan c'est de séduire, et il est capable de tout travestir pour parvenir à ses fins... Ensuite il part vers d'autres conquêtes. En fait Don Juan est dans l'Avoir mais pas dans l'Être.

Combien d'Humains confondent AVOIR et ÊTRE!!! Même parmi des personnes ayant fait des écoles initiatiques ou des enseignants de grandes religions.

Restons humbles! Pour "aimer son prochain comme soi-même", il faut s'aimer, se pardonner et être simplement ce que l'on est. je m'aime!!!! L'autre est le reflet de moi-même. Il le même ADN divin que moi. Je vous aime !!!
Dans la langue indienne le "JE" n'existe pas. NOUS est aussi la forme verbale de l'Humanité "UNI Terre"
Que l'autre nous reconnaisse ou non, n'est pas important. On ne peut reconnaître que ce que l'on a expérimenté et que l'on EST dans l'énergie vibratoire de notre espace-temps. Tout est impermanent. Tout est changement. Tout évolue petit à petit et ascensionne vers l'Esprit Saint

Cultivons le pouvoir de s'aimer (semer) et de l'Amour inconditionnel. Merci aux expériences de ma vie qui m'ont permis de grandir en conscience de groupe unitaire!

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   Mar 9 Nov - 11:36

Comment se retrouve-t-on enfermé dans des rapports d'amour ambivalents ?

Lorsque l’amour tourne à l’aigre, il est sain d’y mettre fin en se quittant.
La culpabilité rend ceci impossible quand on refoule des sentiments jugés inacceptables par le surmoi. La culpabilité est la base de toutes les attitudes ambivalentes et empêche la résolution des contradictions.

En l’absence de sentiment de culpabilité, on se sentirait tous digne d’être aimé.
La culpabilité nous fait croire qu’on n’est pas quelqu’un de bien, que nous ne méritons pas l’amour à moins de l’avoir gagné par nos bonnes actions.
Ce n’est pas parce que nous sommes en colère envers ceux qui nous ont blessés, humiliés, trahis qu’on est pas un bel être de Lumière ! Nos réactions sont naturelles, biologiquement et sont moralement justes.
Il est facile d’endoctriner des enfants qui dépendent des parents et des aînés en leur faisant croire le contraire. Ainsi quand un enfant ne se sent pas aimé, il pense qu’il a du faire quelque chose de mal. Quand l’enfant doute de lui ses aînés n’ont aucun mal à le convaincre qu’il est méchant s’il se met en colère ou exprime d’autres sentiments négatifs à leur endroit. Si en restant gentil, il obtient de l’amour, il réprimera ses mauvais sentiments et sera enfermé à vie dans le piège de la culpabilité, il refoulera tout sentiment négatif envers ceux qu’il aime. Ce refoulement inconscient se traduit par des tensions musculaires chroniques dans le haut du dos.


Elevé dans un système de croyance qui voit l’adultère comme un péché, notre pensée est socialement programmée, et n’arrive pas à accepter l’idée que la sexualité peut être une expression du coeur excité par les sens .
La plénitude de l’orgasme qui embrasse complètement le coeur, confine à l’extase. Ce genre d’expérience est rare. *Celui qui ne vit que dans ses sens jouit brièvement mais passe à côté de l’extase. Pour beaucoup d’hommes, la jouissance sexuelle se limite à l’éjaculation et nombreuses sont les femmes sans orgasme. Certaines ne sont que clitoriennes. On peut jouir de tout son coeur, avec un peu de coeur, ou sans coeur du tout. Mais c’est vrai pour toutes nos activités pas seulement sexuelles !

Dans le monde actuel, la tête compte plus que le coeur... Aujourd’hui trop souvent, la tête sert à gagner de l’argent, le sexe à s’envoyer en l’air et le coeur a perdu ses liens avec le monde, car il se trouve isolé de la tête et du sexe.

L’ego affecte les tensions des muscle volontaires à l’encontre des désirs du coeur et ceci crée une opposition entre la tête et le coeur.
Par peur du rejet, on cesse d’embrasser, on ne regarde plus, on limite nos mouvements et nos tensions viennent de nos sentiments de honte, de peur, de culpabilité face à la sexualité. Et l’on empêche le soi de fondre totalement dans le grand feu de la passion, entravant ainsi ce qui constitue le véritable abandon de soi dans l’amour. De fortes contractions musculaires nouent le bas du dos et la zone pelvienne interdisant l’irrigation du ventre et des organes sexuels. Une fois le processus installé,le sexe est coupé du coeur comme le coeur le fût de l’esprit.

La conscience du soi est confinée alors à la tête siège de l’ego.
Le « moi » qui demeure dans le cerveau a un sexe et un coeur, mais il ne s’identifie plus à eux, car quiconque vit dans sa tête ne considère son corps que comme un instrument du Moi, de l’ego. L’acte sexuel n’est plus qu’un calcul pour démonter les performances sexuelles et n’est plus ressenti comme l’expression de l’amour.

Le corps se trouve morcelé: la tête, siège de la raison est séparée du coeur, siège des sentiments, et se confine aux organes sexuels. Cette séparation des 3 aspects de notre personnalité isole le coeur dans sa cage thoracique, ainsi nul ne peut l’atteindre et lui faire du mal. Le coeur retranché du monde ne pulse plus la force de vie qui unifie le corps. Au niveau de la conscience, cette fonction est assurée par la respiration. les formes de respiration tronquées ont des effets néfastes sur le coeur !
*de ceci découle toutes les "mal-a-dit" cardio vasculaires actuelles

ref: Le coeur passionnément du Dr Alexander Lowen
* note personnelle



_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer



Dernière édition par mamichaël le Mar 9 Nov - 14:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
coeuracoeur
actif
actif
avatar

Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   Mar 9 Nov - 13:41

j'aime beaucoup les écrits de Loxen qui a vulgarisé la psychologie reichienne..dis par lui tout est simple à comprendre

mais je ne comprends pas cette phrase : "On peut jouir de tout son coeur avec un peu ou pas du tout de coeur." elle est de Lowen ?
Revenir en haut Aller en bas
coeuracoeur
actif
actif
avatar

Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   Mar 9 Nov - 13:44

oups je me suis trompée ...j'ai écris Loxen ! sorry beaucoup maître Lowen ...je dis "maître" parce que c'est par lui que m'est venue l'envie la thérapie énergétique qui agit sur les blocages du corps pour enlever les pathologies psy.
Revenir en haut Aller en bas
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   Mar 9 Nov - 14:48

La phrase est de Lowen mais je l'ai cité de mémoire... merci mon amie de me faire rectifier ... la phrase exacte est : " On peut jouir de tout son coeur, avec un peu de coeur, ou sans coeur du tout".


_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
coeuracoeur
actif
actif
avatar

Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   Mar 9 Nov - 20:16

oui entre temps j'avais fini par comprendre.
la jouissance ne veut pas dire que le coeur est présent et donc ne veut pas dire qu'il y ait le sentiment d'amour présent...snif...
c'est vraiment dommage...il faudrait un peu vulgariser l'info. çà donnerait peut être de nouvelles vocations à un travail sur soi.
Revenir en haut Aller en bas
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   Mer 10 Nov - 0:02

oui mais ceci me parait déjà bien connu, non ? à toi

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
coeuracoeur
actif
actif
avatar

Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   Mer 10 Nov - 8:26

bien connu des gens qui font un travail sur eux oui mais ils représentent quel pourcentage de la population ?
moi qui accompagne au quotidien des gens en développement personnel, ce n'est pas une évidence au commencement du travail.

car tant qu'on a pas connu l'amour dans son coeur on ne comprend pas de quoi on parle.
Revenir en haut Aller en bas
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   Mer 10 Nov - 8:35

Oui c'est vrai que l'on rencontre des gens qui traînent leurs problèmes d'enfance sans en être conscients et qui se sont fait une carapace autour , projetant à l'extérieur ce qui les étouffe à l'intérieur.
Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les Dieux!
la seule personne qui peut faire quelque chose pour soi est soi-même, encore faut-il qu'elle ait conscience de tourner en rond après sa queue....

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   Ven 12 Nov - 9:52


_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   Ven 26 Nov - 13:50


_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
Arcoiris
Ami
Ami
avatar

Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   Jeu 6 Jan - 9:35

Amour - durable si on sait aimer de loin

"Gardez précieusement dans votre âme l’image de la source qui coule, afin de ne jamais laisser tarir en vous la source de la vie. Et pour faire couler la source, il faut aimer. Bien sûr, vous direz que vous aimez, et que tout le monde aime. Oui, mais de quel amour ? Un amour qui vous fait souffrir.

Celui qui possède la véritable science de l’amour est sans arrêt inspiré, dilaté, il vit dans la poésie, la beauté, parce qu’il a appris à aimer toutes les créatures humaines.
Mais il les aime de loin, il sait que s’il s’approche trop, il sera déçu, et comme il ne veut pas être déçu, il garde des distances ; alors, que ces créatures se manifestent avec bonté, générosité, fidélité ou non, il est émerveillé.
C’est pourquoi, à tous ceux qui se plaignent d’avoir été déçus par les êtres qu’ils aimaient, on peut répondre : « C’est de votre faute, vous avez trop voulu vous rapprocher et, évidemment, ce que vous avez vu n’était pas fameux : des caves avec des moisissures et des toiles d’araignées, des marécages, des terrains couverts de ronces et d’épines… Il était fatal que vous soyez déçus. »
Donc, voilà, les hommes et les femmes, si on veut continuer à les aimer et à être émerveillé par eux, il faut les contempler d’un peu loin."
Omraam Mikhaël Aïvanhov


Oui de loin il est vraiment facile d'aimer tout le monde.
Mais il faut aussi se confronter au feu de la vie quitte à se brûler les ailes par amour. et continuer à aimer inconditionnellement... c'est la véritable métamorphose de l'amour. s'aider de la flamme violette, d'ho'oponopono pour guérir en soi les mémoires . mais on n'est jamais obligé de rester sous le joug d'un amour pervers destructeur. Là alors oui il faut s'éloigner, pardonner et tirer le meilleur de notre coeur

Revenir en haut Aller en bas
Isis
Ami
Ami
avatar

Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   Jeu 6 Jan - 9:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] clefs d'amour durable.

En lisant un conte de fées j'étais sur le point de dire ce que je lisais « Et ils vécurent heureux toute leur vie et eurent beaucoup d'enfants. »

j'ai changé la fin en: « ils commencèrent à oeuvrer pour créer un bon mariage . »

Je ne veux pas induire aux enfants la croyance que le mariage est simple, juste et tranquille, et que l'amour dure toujours, sans efforts sur soi. Les couples vivent le bonheur en tenant compte de leurs propres besoins et de ceux de leur conjoint. L'amour s'arrose comme une jolie plante luxuriante.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J'ai vu l'expérience douloureuse de personnes qui se réveillent après la lune de miel et réalisent qu'il sont destinés à subir le pire avec leur conjoint. J'espère que mes enfants et petits enfants, éviteront les pièges et la douleur de ceux qui succombent au mythe du mariage idyllique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

1. Ne pas blâmer l'autre. C'est notre responsabilité, et non celle de notre conjoint de nous dynamiser, nous sentir meilleur et guérir nos blessures intérieures.
au lieu de blâmer notre compagne ou compagnon, demandons-nous:
« Pourquoi est-il (elle) dans ma vie ? »
« Que je dois apprendre de notre relation ? »
Dans un bon mariage, on grandit.

2. Éviter de vouloir réformer l'autre de le vouloir parfait selon notre critère et de se le scotcher. Accepter les défauts de l'un et de l'autre. La seule personne que l'on peut réformer, c'est soi-même !

3. Rester intègre. Ne pas croire qu'être victime est un prix d'honneur. La victimisation sclérose et ne permet pas de nous développer. Travailler sur nos comportements qui incitent notre conjoint à vouloir changer en étant aimable et affectueux. Vivre nos sentiments, dans le respect de l'autre. Sans respect mutuel, le couple risque de se détériorer. Un membre ou les 2 peuvent tomber malade. C'est important que le couple trouve un accord ensemble. Si c'est impossible, il faut se faire aider !

4. Éliminons les pensées agressives, destructrices, négatives envers soi et les autres. Ces attaques brisent le bonheur et la paix de l'esprit. Cultivons la joie, même dans des périodes difficiles. « notre meilleure protection est un coeur joyeux. » Mère Theresa

5. Ne pas entretenir de rancunes, de colères. La colère est un poison . Transformer nos pensées agressives en pensées et actions constructives. Penser sainement de soi et du conjoint: dire des éloges et bénir soi et l'autre. Exprimer souvent notre gratitude. Quand les fâcheries du couple viennent, se repositiver et trouver le mot du coeur qui guérit

6. Se réveiller, sans maquillage. être de plus en plus vrai. Se sentir de plus en plus sûr d'être qui nous sommes vraiment.

7. Se réveiller et composer. Réparer et guérir après chaque dispute. ne pas se coucher sur une querelles non résolue. Trouver le meilleur . Ne pas remâcher le passé. Vivre dans le présent, et trouver les moyens de maintenir le mariage vivant. Les couples heureux apprennent comment réparer les différences.

8. Pour changer nos rapports humains, il faut se changer d'abord, s'améliorer, se découvrir, s'épanouir, rayonner. Aimer sans commander ou manoeuvrer.
Revenir en haut Aller en bas
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   Mer 16 Fév - 15:01

Aimer sans danger

Lorsque vous aimez un être, au lieu de vous accrocher à lui égoïstement, pensez à le lier au Ciel, à la Source inépuisable de la vie, afin qu’il puisse sans cesse s’abreuver et se régénérer.

Rien n’est plus important que de savoir aimer.

Si vous voulez l’épanouissement et le bonheur de l’être
que vous aimez, tâchez de ne pas tellement penser à vous,
sinon vous allez l’entraîner dans les régions inférieures de vos désirs et de vos convoitises.

L’amour ce n’est pas d’attirer un être à soi,
c’est vouloir se surpasser, en voulant faire quelque chose
de grand pour lui, et il n’y a rien de plus grand
que de se lier à la Source de la vie.



« Approchez-vous de la personne que vous aimez, regardez-la, prenez-la dans vos bras, et projetez votre pensée pour elle vers le Ciel, liez-la à la Mère Divine, au Père Céleste, à tout ce qui est le plus beau … et même si vous n’êtes pas assez intime avec elle pour la prendre dans vos bras, essayez de la lier par la pensée avec la Source de la lumière ; souhaitez-lui de comprendre la nouvelle vie, souhaitez-lui de goûter une paix qu’elle n’a encore jamais goûtée. Faites que votre amour contribue toujours à l’épanouissement des êtres que vous aimez. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'Amour et ses déclinaisons   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'Amour et ses déclinaisons
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amour Essence Ciel  :: enseignement universel :: Rêves, interprétations,concepts, symbolisme-
Sauter vers: