Amour Essence Ciel

Spiritualité, soins alternatifs
 
AccueilPortailCalendrierS'enregistrerConnexion
Chaque être sur Terre est une facette du Grand Diamant mondial
qui reflète sa portion du ciel.
Ce forum rassemble les personnes de bonne volonté mondiale,
les différents courants de l’esprit humain et de leurs guides spirituels,
en toute simplicité et avec un langage accessible à tous,
dans le but de co-créer l'Humanité Une .

Les sujets sont divers, variés et reliés aux sources des textes.
Chacun doit pouvoir apporter sa pierre à l’édifice et trouver ce qui le motive
et le guide sainement dans la vie.

Le partage avec tous, permet de mieux nous comprendre,
mieux nous accepter, mieux nous respecter, mieux nous aimer.

Nous faisons évoluer notre champ de conscience, et celui de l’humanité
en étant dans le coeur.

Partagez | 
 

 les mots de sagesse de sa sainteté le XVIIéme Karmapa Trinley Thaye Dorje

Aller en bas 
AuteurMessage
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: les mots de sagesse de sa sainteté le XVIIéme Karmapa Trinley Thaye Dorje   Ven 15 Aoû - 9:05

Sa sainteté le XVII KARMAPA TRINLEY THAYE DORJE est le maître de la lignée  DHAGPO KAYU LING


Selon la tradition bouddhiste, Siddhartha Gautama a laissé plusieurs sortes d'enseignements adaptés aux différentes capacités des êtres, inclus dans le sutrayana (voie des sutras) et le tantrayana (voie des tantras) ; le bouddhisme tibétain ressortit essentiellement à la seconde voie. Les 1ers disciples du Bouddha ont consigné par écrit ses enseignements oraux ; par la suite, des maîtres ont écrit de nombreux traités en expliquant le sens. À travers les siècles, différentes lignées de transmission se voulant authentiques et précises apparurent, chacune avec ses propres caractéristiques.

Le bouddhisme tibétain inclut tous les enseignements qui proviennent de l'Inde. Grâce aux efforts des traducteurs locaux et des maîtres indiens, le corpus complet des enseignements a été traduit en tibétain. De cette manière, le bouddhisme s’est développé continûment au Tibet jusqu'au milieu du xxe siècle.

Au VIIIe siècle, le roi Trisong Detsen invita Guru Rinpoché et Shantarakshita au Tibet et initia la traduction d'importants textes bouddhistes. C’est ainsi que naquit la tradition nyingma, l' « ancienne tradition », dont les enseignements s'appuient sur les textes de cette première période de traduction. Pendant le XIe siècle, une seconde phase de traduction prit place, accompagnée de la révision de la terminologie des premières traductions. Les traditions qui appuient leur transmission sur cette période sont désignées sous le nom de SHarmapa, « nouvelles traditions ». Les plus connues sont kagyu, sakya et gelug.

Naissance de la tradition kagyu
La principale tradition kagyu remonte à Marpa le Traducteur (1012-1097), médiateur de la pensée des mahāsiddhas (sage) indiens Tilopa (988-1089) et Naropa (1016-1100). Il fut l’élève direct du dernier, dont il obtint en particulier les quatre transmissions (bK'n-babs-bzhi) de Tilopa et le mahamudra ou « grand sceau », un des systèmes de techniques de libération propre au vajrayāna, avec le dzogchen. En Inde il étudia aussi auprès de Maitripa, Jnanagarbha et Kukuripa. De retour au Tibet, il reçut d’Atisha l’enseignement Kadampa, une ancienne tradition sarmapa absorbée ultérieurement par les traditions gelugpa et kagyupa. Milarépa, son disciple, est le dépositaire de l’enseignement de la méditation, tandis que d’autres disciples tels que Choku Dorje, Tsurton Wange et Meton Chenpo ont reçu son enseignement philosophique. Ces deux traditions de méditation (sGub-grva) et de philosophie (bShad-grva) sont maintenues dans les monastères kagyu.

Parmi les nombreux disciples de Milarépa, Gampopa (1079-1153) et Rechung Dorjé Drakpa ou Rechungpa (1084-1161) sont chacun à l’origine d’une branche de kagyu.
Celle de Rechungpa, Rechung Kagyu ou Dechog Nyangyud, « tradition orale de Dechog » (déité), a disparu en tant que lignée indépendante, mais son enseignement a été repris par Drukpa Kagyu et le groupe Surmang de Karma Kagyu. Gampopa, dépositaire du mahamudra et des six yogas de Nāropa, fonda Dakpo Kagyu, lignée-mère qui se divisa rapidement en 4 branches fondées par trois disciples directs et un disciple de deuxième génération.
source Wikipedia


Enfants de Sagesse du XVIeme Karmapa
http://vimeo.com/85485270

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
mamichaël
Admin
Admin
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 67
Localisation : 01 Ain pays de Gex

MessageSujet: Re: les mots de sagesse de sa sainteté le XVIIéme Karmapa Trinley Thaye Dorje   Mar 26 Aoû - 16:32

"Lorsque nous intégrons pleinement l'impermanence et que nous regardons à l'intérieur de nous-même, nous sommes capables de nous libérer de la peur et de nous soutenir les uns les autres dans notre quête universelle du bonheur."
Karmapa Trinley Thaye Dorje


https://www.youtube.com/watch?v=ynSWoeQYsTE
mantra de Padmasambhava Guru Rinpoche

OM AH HUM VAJRA GOUROU PADMA SIDDHI HOUM
Précieux Maître qui nous révèle tous les enseignements du tantrisme, Padmasambava né du lotus, perfection sublime de Sakyamouni,  nous nous relions à votre sublime essence.

Merci de nous donner vos bénédictions, d'écarter les obstacles, les interférences et les guides pervers.  
Merci de nous baigner dans votre sublime essence d'amour compatissant, de félicité et d'équanimité envers tous les vivants afin que nous parvenions tous à l'éveil.
Merci de nous donner votre  sainte bénédiction du corps, de la parole et de l'esprit
Merci Glorieux Karmapa, essence de Padmasmbava, de nous bénir. Vos bénédictions imbibent notre corps, notre parole et notre esprit,
OM AH HOUM HRI ,qui confère aux 4 initiations, qui purifie les 4 courants de notre être, pour parcourir les 4 chemins et pour obtenir les 4 corps.
Nous sommes en unité d'amour compatissant.
OM ĀH HŪM VAJRA GURU PADMA SIDDHI HOUM
OM ĀH HŪM VAJRA GURU PADMA TÖ TRENG TSAL VAJRA SAMAYA DZA SIDDHI PALA HŪM ĀH


Prière en 7 vers

HŪM
ORGYEN YUL GYI NUB CHANG TSAM
PÉMA KESAR DONGPO LA
YA TSEN CHOG GI NGÖ DRUP NYÉ
PÉMA JUNG NÉ SHYÉ SU DRAK
KHOR DU KHANDRO MANG PÖ KOR
KHYÉ KYI JÉ SU DAK DRUP KYI
CHIN GYI LAP CHIR SHEK SU SOL
GURU PEMA SIDDHI HŪM


HŪM
Aux confins nord-ouest du pays d'Oddiyāna,
Au cœur d'une fleur de lotus,
Doué du merveilleux et suprême accomplissement,
Tu es connu sous le nom de « né du lotus »
Une assemblée de nombreuses dākinīs t'entoure ;
Je te suis afin d'accomplir ta nature ;
Je t'en prie : viens me bénir de ta grâce !
GURU PADMA SIDDHI HŪM

_________________
« Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle rencontre une vive opposition avant d’être acceptée comme une évidence. » Arthur Schopenhauer

Revenir en haut Aller en bas
http://amouressenceciel.forumactif.com
 
les mots de sagesse de sa sainteté le XVIIéme Karmapa Trinley Thaye Dorje
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amour Essence Ciel  :: Religions, philosophie, écoles de vie :: Bouddhisme-
Sauter vers: